Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 6 sur 6 - triés par pertinence
  • Port de Saint-Estèphe, dit Port de la Chapelle
    Port de Saint-Estèphe, dit Port de la Chapelle Saint-Estèphe - Port de la Chapelle - rue du Littoral - en écart - Cadastre : 2015 OA 984, 985, 1030 non cadastré 1825 A4
    Titre courant :
    Port de Saint-Estèphe, dit Port de la Chapelle
    Description :
    Le port est aménagé sur les bords du chenal, à l'est du village de Saint-Estèphe. Les vestiges d'un
    Annexe :
    une métairie qu'il possède ; pierre utilisée pour les travaux du peyrat. AM Saint-Estèphe, Registre : 27 frcs. AM Saint-Estèphe, Registre des délibérations du conseil municipal, 1811 à 1835, Peyrat dans d'entretien du chenal. AM Saint-Estèphe, Registre des délibérations du conseil municipal, 1811 à 1835 Calon en 1711, acte passé devant Chevalier, notaire. Plan. AM Saint-Estèphe, Registre des délibérations tenant la foire du 7 septembre, 1821/02/02. Champ de foire. AM Saint-Estèphe, Registre des délibérations sur cet important objet. AM Saint-Estèphe, Registre des délibérations du conseil municipal, 1835 à à réparer. AM Saint-Estèphe, Registre des délibérations du conseil municipal, 1835 à 1862, Problème projets : l'un construit à crèche [?], l'autre en pierre dure de Barsac ou St Macaire. AM Saint-Estèphe conducteur des travaux, le sieur Pierre, le 15 octobre 1842. AM Saint-Estèphe, Registre des délibérations du a failli tuer le marin qui les chargeait. AM Saint-Estèphe, Registre des délibérations du conseil
    Historique :
    Saint-Estèphe, très fréquentée le 7 septembre chaque année. En 1830, la réparation du peyrat est à faire escale à Saint-Estèphe, pour permettre le débarquement ou l'embarquement de passagers qui
    Localisation :
    Saint-Estèphe - Port de la Chapelle - rue du Littoral - en écart - Cadastre : 2015 OA 984, 985
    Référence documentaire :
    Saint-Estèphe, biens communaux, 1842-1940. Dossiers d'administration communale, Saint-Estèphe, Édifices publics, monuments, écoles, 1874-1907.
  • Eglise Saint-Etienne
    Eglise Saint-Etienne Saint-Estèphe - - place des Anciens combattants - en village - Cadastre : 2015 OA 1951 1825 A5 1620
    Annexe :
    mais n'a pas encore fait toutes les réparations portées au cahier des charges. AM Saint-Estèphe /01/08. Église trop petite mais manque de terrain pour l'agrandir. AM Saint-Estèphe, Registre des l'ouverture de la rue dite rue Racine, 1853/06/12. AM Saint-Estèphe, Registre des délibérations du conseil améliorer la partie inférieure et à la mettre en harmonie avec le clocher projeté. AM Saint-Estèphe ouvriers du débarcadère à consolider la rive droite du chenal au moyen d'un piquetage. AM Saint-Estèphe décembre 1853 ; le solde=4429, 94. AM Saint-Estèphe, Registre des délibérations du conseil municipal, 1835 juillet 1856. Beffroi en bois de chêne. AM Saint-Estèphe, Registre des délibérations du conseil municipal . AM Saint-Estèphe, Registre des délibérations du conseil municipal, 1835 à 1862, Délibération relative en briques recouvertes de plâtre. AM Saint-Estèphe, Registre des délibérations du conseil municipal détruire la partie capitale de l'église et sans nuire au style général du bâtiment". AM Saint-Estèphe
    Illustration :
    Vue de Saint-Estèphe (Médoc) : lithographie, vers 1835. IVR72_19903302558X
    Historique :
    Pierre Frapereau, vicaire général de l’archevêché de Bordeaux, se rend alors à Saint-Estèphe et dresse pour monter au clocher (AD Gironde, G14 : ordonnance sur la visite de l’église de Saint-Estèphe du 19/2 ". Selon R. Biron, c'est le curé Marc Antoine Lalanne, nommé en 1751 à Saint-Estèphe - fonction qu’il les glacis du château Trompette", puis transportées à Saint-Estèphe pour une mise en place à la fin de aveugle à trois pans et son décor baroque, l'église de Saint-Estèphe peut être comparée à celles de Saint
    Localisation :
    Saint-Estèphe - - place des Anciens combattants - en village - Cadastre : 2015 OA 1951 1825 A5
    Référence documentaire :
    GOUTAL Michel, LEULIER Renée. Saint-Estèphe, église Saint-Etienne, étude préalable, restauration Dossiers d'administration communale, Saint-Estèphe, Culte, église, 1851-1923. Commission des Monuments historiques, Travaux de restauration et d'entretien, Saint-Estèphe, 1839
  • Château Laffitte Carcasset
    Château Laffitte Carcasset Saint-Estèphe - Carcasset - R. D. 2 - isolé - Cadastre : 1825 B1 540, 541 2015 OB 142 à 150
    Annexe :
    Documentation complémentaire AM Saint-Estèphe, Registre des délibérations du conseil municipal
    Illustration :
    Lithographie, début 20e siècle (collection particulière) : château Laffitte-Saint-Estèphe, cru
    Historique :
    à cette époque du Château Laffitte-Saint-Estèphe, appartenant à Paul Vitrant. Dans l'édition de 1969 , il est appelé Château Laffitte-Carcasset-Saint-Estèphe.
    Localisation :
    Saint-Estèphe - Carcasset - R. D. 2 - isolé - Cadastre : 1825 B1 540, 541 2015 OB 142 à 150
    Référence documentaire :
    p. 135 GINESTET Bernard. Saint-Estèphe. Paris : Nathan, 1985. (Le Grand Bernard des vins de France). Saint-Estèphe, Édifices publics, monuments, écoles, 1896-1936.
  • Château Meyney, ancien prieuré de Coleys ou Couleys
    Château Meyney, ancien prieuré de Coleys ou Couleys Saint-Estèphe - Meyney - isolé - Cadastre : 1825 B1 73 2015 OB 332 à 335
    Annexe :
    Feuillants pour le fief de Coulleys scis en la paroisse Saint-Estèphe, 22 octobre 1698. Mention de "la maison noble de Meyney sise en la paroisse de Saint-Estèphe en Médoc" ; "la dite maison noble de Meyney et fief de Colleys [...] situé en la paroisse de Saint-Estèphe de Calonpnes juridiction de Lesparre […], une croix qui est sur le grand chemin public par lequel l’on va de [...] dudit bourg Saint-Estèphe au [...] située audit bourh de Saint-Estèphe [...] Dénombrement des frères du prieuré et grange de Coleys et de (…). AD Gironde, H 1332 : Abbaye de Faize et prieuré de Coleys, paroisse de Saint-Estèphe (1276-1756) ; 1 janvier 1756). extraits : -Ramon Eymon de Coleys de la paroisse Saint-Estèphe : Terre qui est entre le
    Illustration :
    Vue vers le nord : fontaine, chapelle et clocher de l'église de Saint-Estèphe
    Historique :
    possessions des Feuillants. L'inventaire détaillé de la paroisse de Saint-Estèphe dressé en 1737 à la demande indique vers 1784 qu' "il n'y a plus qu'un petit Oratoire, où la procession de Saint-Estèphe s'arrête le 1665. En 1730, parmi les revenus et les dépenses des Feuillants de Bordeaux figure Le Meyney à Saint -Estèphe, rapportant 7389 livres (pour 5804 livres de dépenses), revenu le plus important parmi les
    Localisation :
    Saint-Estèphe - Meyney - isolé - Cadastre : 1825 B1 73 2015 OB 332 à 335
    Référence documentaire :
    p. 161-162 GINESTET Bernard. Saint-Estèphe. Paris : Nathan, 1985. (Le Grand Bernard des vins de
  • Maison
    Maison Saint-Estèphe - Aillan - impasse des Aubépines - en écart - Cadastre : 1825 F1 1007 2015 OF 2923
    Localisation :
    Saint-Estèphe - Aillan - impasse des Aubépines - en écart - Cadastre : 1825 F1 1007 2015 OF 2923
  • Mur de clôture de Calon-Ségur
    Mur de clôture de Calon-Ségur Saint-Estèphe - Calon-Ségur - isolé - Cadastre : 2015 OA 141, 143, 2073 non cadastré 1825 A2 411, 412
    Localisation :
    Saint-Estèphe - Calon-Ségur - isolé - Cadastre : 2015 OA 141, 143, 2073 non cadastré 1825 A2 411
1