Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 8 sur 8 - triés par pertinence
  • Monument aux morts de la guerre de 1914-1918
    Monument aux morts de la guerre de 1914-1918 Saint-Savin - le Bourg - en village - Cadastre : 2016 AC 294
    Description :
    / morts pour la France / et combattants / de la Grande Guerre / 1914-1918 ". D'après le plan du dossier plaques commémoratives des élévations sud et nord, portent les noms et prénoms des morts pour la France des morts de 1914-1918 diffère légèrement de la liste des morts pour la France de la paroisse.
    Annexe :
    " Saint-Savin / à ses héroïques soldats / morts pour la France / et combattants / de la Grande Guerre
    Historique :
    18981,90 francs financés par 10000 francs de crédits, 7781 francs de souscriptions et 1200 francs de (45) donne une subvention de l’État de 1200 francs. En 1926, la commune fait entourer le monument de , pour la somme de 5500,48 francs, la grille à Henri Plaud, forgeron serrurier demeurant à Liglet (Vienne
    Référence documentaire :
    morts pour un total de 1500 francs (en application d'une délibération municipale du 7 septembre 1922 1914-1918, pour 1804,55 francs. 1925, 21 novembre. Devis pour le projet de clôture du square du lot (soubassement à 4779,30 francs) ; deuxième lot (grilles à 10525 francs) six candidats, lot adjugé (peinture à 356 francs), deux candidats, lot adjugé à Henri Leufaut, peintre à Saint-Savin, avec un rabais Vieillard, maçon à Saint-Savin, pour la somme de 5500,48 francs. 1926, 22 janvier. Délibération du conseil
  • Monument aux morts
    Monument aux morts Brossac - place des Anciens Combattants - en village - Cadastre : 1957 E3 479 [Idem en 2014]
    Description :
    représentant la France), en pierre, posée sur un haut socle portant sur la face antérieure la dédicace et la cassée. L'allégorie de la France est debout, pieds nus, coiffée d'un bonnet phrygien ceint d'une couronne
    Observation :
    Inscriptions : " Pro Patria " ; " La commune de / Brossac / à ses enfants / morts pour la France
    Historique :
    du 2 avril 1921. En 1920, le prix total des dépenses s’élève à 9000 francs, couvert par : 3400 francs issus des souscriptions recueillies dans la commune ; 500 francs issus du crédit inscrit au budget communal ; 2100 francs de dépenses à inscrit au budget de 1920, et une demande de subvention de 3000 francs . En janvier 1921, le devis s’élève à 8500 francs, comprenant : - 18,25 francs pour les fouilles dans la terre comprenant le piochage, le jet sur berge et le transport des terres ; - 182,50 francs pour la maçonnerie de béton au mortier de chaux hydraulique et cubes des fouilles ; - 4300 francs pour le wagon en gare de La Rochefoucauld du socle en pierre fine de Lavoux taillée et sculpté ; - 2080 francs pour la statue en pierre silicatée représentant le "France Victorieuse", en gare de Chalais ; - 300 francs pour la pose du socle sur le mortier de chaux hydraulique, 800 francs pour la plaque en marbre prénoms formant un ensemble de 480 lettres y compris l'inscription sur le socle ; - et 819 francs 25
    Référence documentaire :
    dépense inscrite au Budget. État de répartition de la somme de 13581 francs 85 centimes, attribuée par arrêté ministériel du 23 août 1921, pour l'érection des monuments aux morts, dont 852 francs à Brossac. 3000 francs. 1921, 26 janvier : devis détaillé du monument aux morts à élever, signé Roger Baleix , soit 8500 francs, avec une allégorie en pierre, comprenant : 18 francs 25 centimes pour les fouilles dans la terre comprenant le piochage, le jet sur berge et le transport des terres ; 182 francs 50 centimes pour la maçonnerie de béton au mortier de chaux hydraulique et cubes des fouilles ; 4300 francs francs pour la statue en pierre silicatée représentant le " France Victorieuse ", en gare de Chalais ; 300 francs pour la pose du socle sur le mortier de chaux hydraulique, 800 francs pour la plaque en des prénoms formant un ensemble de 480 lettres y compris l'inscription sur le socle ; et 819 francs 25 délibérations du conseil municipal. Évaluation des ressources : 7134,30 francs, soit 3600 francs votés en 1920 à
  • Monument aux morts
    Monument aux morts Asnières-sur-Blour - place de l' Eglise - en village - Cadastre : 2014 G 176
    Description :
    prénom de chaque soldat d'Asnière mort pour la France. La statue et la stèle d'un seul bloc en marbre qui a été choisi par la commune d'Asnières-sur-Blour comme dans quelques autres communes en France
    Observation :
    Inscriptions sur la stèle : " Asnière sur Blour / à ses / héroïques enfants / morts pour la France
    Historique :
    de haut sur 0,98 m de large avec 524 lettres et chiffres gravés et dorés, pour 836 francs. Cette wagon 14500 francs, - transport et emballage 800 francs, - inscriptions 400 francs, - ouvrier pour la pose 300 francs, soit un total de 16000 francs.
    Référence documentaire :
    francs, dont 535 francs réunis par une souscription. 1921, 1er septembre : devis de Jules Andréotti de large avec 524 lettres et chiffres gravés et dorés, pour un total de 836 francs. 1921, 11 somme de 1000 francs pour l'érection d'une plaque et que la commune attend les devis pour élever son commémorative des morts pour la France. 1923, 10 juin : délibération du conseil municipal, constitution du , entrepreneur de Marbrerie, 33 rue Poussin à Paris, pour la somme de 16000 francs, à ériger " sur la place 4000 francs. 1924, 30 juin : approbation du projet par arrêté préfectoral.
  • Monument aux morts
    Monument aux morts Puyrolland - Treuil Mureau - rue des Mottis - en village - Cadastre : 1968 ZE 105 2014 ZP 59 2016 ZP 59
    Annexe :
    enfants de Puyrolland morts pour la France. 1914-1918. (sur la gauche, les noms suivants) Poussard
    Historique :
    de Puyrolland. Ce dernier projet est retenu. Le devis s'élève à 4650 francs, comprenant 3564 francs pour le monument en lui-même ; 150 francs pour les lettres gravées et dorées à l'or fin ; 300 francs pour l'envoi d'un ouvrier sur le site ; et 636 francs pour l'emballage et le transport. Cette somme est couverte par 1850 francs de fonds communaux votés par le conseil ; 2150 francs de souscription publique et en décembre 1922, une souscription est lancée auprès des habitants, qui s'élève à 800 francs. Le
    Référence documentaire :
    de M. Gourdon, pour la somme de 4650 francs, couvert par 1850 francs voté par le conseil et une souscription publique de 2150 francs. La somme manquante est demandée comme subvention à l'état. 1922, 2 Marbreries Générales à Paris. Le prix total s’élève à 4650 francs, comprenant 3564 francs pour le monument en lui-même ; 150 francs pour les inscriptions en lettres gravées et dorées à l'or fin ; 300 francs pour l'envoi d'un ouvrier ; et 636 francs pour l'emballage et le transport. 1922, 12 décembre : liste des souscriptions, dont la somme totale s’élève à 2150 francs. 1922, 20 décembre : arrêté d'approbation autorisant francs à la commune de Puyrolland pour l'érection de son monument. 1923, 31 juillet : attestation du
  • Monument aux morts
    Monument aux morts Dœuil-sur-le-Mignon - rue des Douves - en village - Cadastre : 1984 A 245
    Description :
    et de laurier ; elle porte la dédicace " aux enfants de la commune de Dœuil morts pour la France guerre 1939-1945. Sur la colonne du monument est érigée une " France " du catalogue des Marbreries
    Observation :
    Inscriptions : " Aux enfants de la commune de Doeuil morts pour la France - 1914-1918 " ; " Pro
    Historique :
    . Les plans et devis sont approuvés le 29 février 1920. Le premier devis 5198 francs, pour un monument 1921. Le dernier devis établit par l'entrepreneur s'élève 5600 francs (5000 francs pour le monument lui -même et 600 francs pour le terrassement du soubassement). Il est couvert par le produit de la souscription publique (1663,50 francs) et 3936,50 francs pris sur un emprunt communal de 14995 francs sur 30 municipal. Ce modèle de " France " était diffusé dans tout le pays par les Marbreries générales à Paris
    Référence documentaire :
    approuvés, 2500 francs à inscrire au budget. Développement des ressources envisagées et liste des soldats décédés pour la Patrie. 1920, 9 avril : devis de 5600 francs de l'entrepreneur R. Gardais-Langlois conseil municipal. Détail de la somme à emprunter et vote de 600 francs pour le terrassement, prévu dans conseil municipal. Présentation des devis (total 3936,50 francs) et plans du projet. Décision de couvrir 3936,50 francs sur l'emprunt de 14995 francs. 1921, 8 février : traité d'emprunt de la commune d'une valeur de 14995 francs, pour les réparations des bâtiments communaux et l'érection d'un monument -Jean-d'Angély, mentionnant l'approbation du traité d'emprunt de 14995 francs. 1921, 24 avril : cahier la somme totale s'élève à 1663 francs 50 centimes.
  • Monument aux morts
    Monument aux morts Saint-Germain - place du Theil - en village
    Description :
    mémoire des / héroïques soldats de / Saint-Germain / morts pour la France / 1914-1918 / 1939-1945 ". Dans
    Historique :
    mai 1923, avec un budget de 9250 francs répartis en 4109,50 francs de souscriptions et 5140,50 francs défendant le drapeau ". Le budget s'élève à 5250 francs répartis en : 4290 francs pour la statue en galvano -bronze, 100 francs pour la croix de guerre, 340 francs pour la couronne en bronze et 520 francs pour les francs à M. Arthur Bernabé, entrepreneur de monuments à Saint-Savin et Clément Bariat. Le contrat est préfet l'autorisation d'utiliser 1000 francs d'excédents de recettes pour payer l'entourage du monument
    Référence documentaire :
    mourant en défendant le drapeau ". Le budget s'élève à 5250 francs répartis en : 4290 francs pour la statue, 100 francs pour la croix de guerre, 340 francs pour la couronne en bronze et 520 francs pour les francs à M. Arthur Bernabé, entrepreneur de monuments à Saint-Savin et Clément Bariat, entrepreneur de budget total de 3250 francs comprend 500 francs pour les imprévus. 1923, 19 février : " devis descriptif -Germain, morts pour la France ", établi par les Marbreries générales. 1923, 23 avril : marché de gré à gré forfait de 3500 francs. 1923, 30 avril : devis estimatif des travaux nécessités pour l'érection du entrepreneur de travaux publics (3500 francs). 1923, 7 mai : arrêté préfectoral approuvant l'érection du aux morts. 1924, 14 décembre : délibération municipale signalant au préfet qu'il manque 1000 francs
  • Monument aux morts
    Monument aux morts Chives - rue de Villiers-Couture - en village - Cadastre : 2001 AI 109 2016 AI 109
    Historique :
    -Matha et représentant de la maison Gourdon (Marbreries générales) à Paris. Le devis de 6000 francs se décompose en 3920 francs pour la statue en pierre silicatée avec une base de 2,50 m de large, et une hauteur totale de 4 m, 1000 francs pour le transport et 1040 francs pour la pose du monument. Le budget total de 7000 francs est couvert par 1500 francs de souscription publique, 4500 francs de fonds communaux et 1000 francs de subvention du département. La liste des 27 noms (avec prénoms, grades et régiments) à Marbreries générales à Paris, entreprise dirigée par Georges et Urbain Gourdon et tarifée 13 200 francs en pierre, modèle choisi ici, et 19 000 francs en bronze. Les communes de Chives, Saint-André-de-Lidon d'entourage du monument par G. Michaud, industriel à Aigre (Charente), dont le devis de 3847 francs comprend
    Référence documentaire :
    Chives et Alfred Trillaud, entrepreneur à Beauvais-sur-Matha, pour la somme de 6000 francs. 1921, 21 , 17 juin : arrêté autorisant le versement d'une subvention de 1000 francs par le département. 1922, 14 . Liste des souscriptions dont la somme s'élève à 1500 francs.
  • Monument aux morts
    Monument aux morts Saint-Trojan-les-Bains - place de la Résistance - en village - Cadastre : 2014 B 2204 [Adossé au mur sud-ouest]
    Description :
    enfants de la commune morts pour la France ". Cette femme est représentée de profil, portant un voile de
    Historique :
    francs, payé en trois fois (au début, pendant les travaux et à la fin), par un crédit de 2000 francs et par 2095 francs de souscriptions. Il signe le monument "A. Ybard" sous le pied gauche de l'allégorie de la République. La liste des 58 soldats de la commune morts pour la France est établie les 14
    Référence documentaire :
    avril : Liste des souscriptions, dont la somme totale s'élève à 2095 francs. 1919, 22 mai : Traité de francs de crédit et 2095 francs de souscription. 1919, 3 octobre : Lettre de monsieur le Ministre de
1