Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Toutes les personnalités
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
  • Usine de construction automobile (usine de carrosserie) Demas
    Usine de construction automobile (usine de carrosserie) Demas Cerizay - 2 place Mendès-France - en ville - Cadastre : 2003 BY 298, 301
    Illustration :
    Elévation de l'atelier sur la place Mendès-France. IVR54_20037900342V
    Localisation :
    Cerizay - 2 place Mendès-France - en ville - Cadastre : 2003 BY 298, 301
  • Usine de construction automobile (carrosserie) Heuliez, actuellement Euro-Automobiles
    Usine de construction automobile (carrosserie) Heuliez, actuellement Euro-Automobiles Cerizay - boulevard Georges-Pompidou - en ville - Cadastre : 2003 BE 219 à 226
    Illustration :
    Atelier France Design construit en 1978 au Pin. IVR54_20037900817NUCA Atelier F.O.P. construit en 1995 au Pin à proximité de France Design. IVR54_20037900818NUCA
  • Usine de construction automobile Morin
    Usine de construction automobile Morin Thouars - boulevard Jean-Jaurès - en ville - Cadastre : 2002 BE 56
    Annexe :
    Internationale des Voiturettes organisée par l'Automobile Club de France. Après plusieurs désistements, ce sont dans une nouvelle usine, située à l'angle des rues Voltaire et Anatole France, toujours dans la respectivement 7.560 et 8.500 francs auxquels il fallait rajouter quelques centaines de francs pour certaines options. A la même époque, un châssis nu d'une Renault 10 HP revenait à 16.000 francs, celui d'une Voisin 8 HP à 20.000 francs, soit plus du double, sans compter les suppléments pour la carrosserie qui étaient d'un minimum de 3.000 francs pour le modèle Renault. Quant aux modèles sportifs C3 et C4, ils étaient vendus 10.000 francs pour le premier, et 17.000 pour le suivant, ce qui est loin d'être exorbitant
  • Usine de construction automobile Barré
    Usine de construction automobile Barré Niort - 18 rue Bastard-Pradel 18-22 rue Langlois - en ville - Cadastre : 2000 CP 505, 529, 687
    Annexe :
    d'une fortune qui s'élève à un million et demi de francs, soit environ trente fois plus que celle de terrien de la région soit séduit par ce modèle et offre un million cinq cent mille francs à Gaston Barré , il développe un dynamique service « après-vente », certainement l'un des premiers en France, avant de , rebaptisée « Tour de France » après sa victoire dans l'édition 1912 de cette épreuve d'endurance. Trois de France d'une ballade touristique plutôt que d'une véritable course automobile, la seule contrainte étant éditions du tour de France, mais Gaston Barré a parfaitement su les exploiter au niveau publicitaire
    Historique :
    siège social à Paris en 1910 et remporte le tour de France de 1912 et de 1913. Durant la guerre, la
1