Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 1 à 20 sur 176 - triés par pertinence
  • Monument aux instituteurs morts pour la France
    Monument aux instituteurs morts pour la France Parthenay - 35 rue de Marchioux - en village - Cadastre : 2014 AR 276
    Titre courant :
    Monument aux instituteurs morts pour la France
    Description :
    morts pour la France ". Les cheveux coiffés en chignon, elle est debout, de dos, pieds nus, vêtue d'une
    Observation :
    Inscriptions : " Aux instituteurs des Deux-Sèvres morts pour la France ".
    Historique :
    Ce monument érigé à la mémoire des instituteurs morts pour la France est décidé en juin 1922, puis inauguré le 9 mars 1924, en présence du préfet des Deux-Sèvres. La dépense prévue de 12500 francs est France. La dernière proposition a été choisie parce que le jardin n'est pas très grand et que les murs de
    Référence documentaire :
    AD 79. 1 T 108. 1922-1924 Monument à la mémoire des instituteurs morts pour la France dans la cour Parthenay, à la mémoire des instituteurs des Deux-Sèvres, morts pour la France. 1922, 4 mai : minute de la lettre au ministre de l’Intérieur. Mention des dépenses prévues à hauteur de 12500 francs, couvert par mémoire des instituteurs des Deux-Sèvres, morts pour la France. 1922, 14 septembre : décret d'approbation
  • Monument aux morts
    Monument aux morts Vaux-sur-Mer - le Bourg - rue de l'Eglise - en village - Cadastre : 2009 AN 21
    Description :
    pour la France" ; et à la base une seconde, "A la mémoire de nos morts", avec la liste des combattants
    Illustration :
    La plaque portant la liste des combattants morts pour la France. IVR54_20151709396NUCA La signature de France Raphaël. IVR54_20151709398NUCA
    Auteur :
    [sculpteur] Raphaël France
    Historique :
    3998 francs, dont un tiers financé par souscription. Il est inauguré le 6 novembre suivant, en présence du sous-préfet de Marennes. La signature de l'auteur du bas relief, France Raphaël, est portée à la
  • Monument aux morts
    Monument aux morts Ansac-sur-Vienne - le Bourg - en village - Cadastre : 1972 C2 608 (près de)
    Description :
    ses morts ". A la liste des soldats morts pour la France en 1914-1918 s'ajoutent ceux des victimes de
    Annexe :
    Morts pour la France en 1914-1918. Voici la liste des morts pour la France, telle qu'elle figure pas permis d'attribuer la mention de " mort pour la France ", soit qu'il existe des fiches non
    Illustration :
    Monument aux morts, détail de la liste des morts pour la France en 1914-1918 jusque la lettre D et Monument aux morts, détail de la liste des morts pour la France en 1914-1918 de la lettre D à la Monument aux morts, détail de la liste des morts pour la France en 1914-1918 de la lettre D à la
    Historique :
    souscriptions recueillies dans la commune (néant), le montant des crédits ouverts au budget (500 francs).
    Référence documentaire :
    vue de faire face à la dépense inscrite au budget (500 francs inscrits au budget).
  • Monument aux morts
    Monument aux morts Saulgé - le Bourg - en village - Cadastre : 2016 An 18
    Description :
    représentant un soldat (dimensions 1,32 x 0,60 m) avec inscription " Enfants de Saulgé morts pour la France village. Sous le relief est gravée la dédicace : " 1914 / enfants de Saulgé / morts pour la France / 1918 ". En partie basse sous la plaque portant la liste des morts pour la France (voir annexe) sont apposées
    Annexe :
    Liste des morts pour la France de 1870-1871 du canton de Montmorillon d'après Léopold Liège . François ROBIN, tué à Gentilly. Pierre JOUBERT, franc-tireur.François FILLAULT, mort à Gap. Arthur NOUVEAU
    Historique :
    gré le 20 mars de la même année. Le projet approuvé comprend un devis de 5500 francs (dont 3500 pour le sculpteur), financés par 3589,70 francs de souscriptions, 1000 francs de crédits, la subvention population et les combattants tués donne une subvention de l’État de 140 francs. La liste des morts pour la France ne comprend pas le nom de Armand-Jean Bernier de Maligny, mort en 1866, au cours de l'expédition
    Référence documentaire :
    arts chez nous à Paris pour la somme de 3500 francs. 1920, 20 mars : marché de gré à gré entre la est estimée [...] à 4200 francs " et il attend toujours la réponse du ministre suite à sa demande de signalant un budget déficitaire pour le monument aux morts : devis de 5500 francs, produit de la souscription 3589,70 francs, crédit municipal voté de 1000 francs, subvention de l’État calculée sur un maximum de 25% du montant du crédit voté par le conseil municipal 477,55 francs, manquent 477,55 francs. 1920 déficitaire : devis de 5500 francs, produit de la souscription 3589,70 francs, crédit municipal voté de 1000 francs, subvention de l’État calculée suivant le barème 140 francs [recalculée à la baisse par rapport à la lettre de la préfecture], manquent 770,30 francs.
  • Monument aux morts
    Monument aux morts Saint-André-de-Lidon - place du Souvenir - en village - Cadastre : 2014 B Non cadastré [sur la place au sud de l'église].
    Description :
    , entreprise dirigée par Georges Gourdon et tarifée 13 200 francs en pierre, modèle choisi ici, et 19 000 francs en bronze. Les communes de Chives, Saint-André-de-Lidon (Charente-Maritime) et Latillé (Vienne pour la France / 1914 - 1918 ".
    Illustration :
    Dédicace "à la mémoire glorieuse des enfants de St André de Lidon morts pour la France 1914 - 1918
    Historique :
    francs, payé en trois fois : un tiers lors de la commande, un second tiers en cours d’exécution, et le . Le prix total du monument est de 6620 francs, comprenant les 4270 francs du monument, 600 francs d'inscription, 550 francs de pose (le nom de l'entrepreneur n'a pas été retrouvé) et 1200 francs d'entourage. Le tout est couvert par 4600 francs de souscriptions publiques, 1100 francs de budget voté et 1000 francs de subvention accordée par l’État. La liste des soldats morts pour la France comprend 39 noms (suivis
    Référence documentaire :
    conseil municipal. Commande du modèle du monument pour la somme de 4570 francs, grâce au montant de la subvention, qui s'élève à 4348 francs. 1920, 24 avril : marché de gré à gré entre la commune de Saint-André . Liste des souscriptions, pour une somme totale de 4600 francs. Liste des noms des soldats morts pour la France. Talazac, Gérard. Histoire des poilus lidonnais morts pour la France. Plaquette. 8 pages. S. d.
  • Monument aux morts
    Monument aux morts Lathus-Saint-Rémy - Saint-Rémy-en-Montmorillon - en village - Cadastre : 1949 A4 Non cadastré
    Description :
    -Rémy-en-Montmorillon / morts pour la France / 1914-1918 ". Il se compose d'un obélisque en pierre de est inscrit " 1914-1918 ". Des plaques en marbre portant le nom des morts pour la France sont apposées
    Annexe :
    Liste des morts pour la France de 1870-1871 du canton de Montmorillon d'après Léopold Liège . François ROBIN, tué à Gentilly. Pierre JOUBERT, franc-tireur.François FILLAULT, mort à Gap. Arthur NOUVEAU
    Historique :
    en marbre et les frais de transport, soit un total de 4556,75 francs. Le projet approuvé comprend un devis de 5900,50 francs, financés par 1000 francs de crédits et 4989,50 francs de souscriptions. La l’État de 160 francs. L'avis de la commission artistique sur le projet soumis est de "donner plus morts pour la France ne comprend pas le nom de Jean PELLETAU, mort lors de la guerre de 1870-1871 (voir
    Référence documentaire :
    4556,75 francs. 1922, 18 janvier : marché du monument aux morts passé entre M. Payraud, maire de Saint marbre et les frais de transport, soit un total de 4556,75 francs.
  • Monument aux morts de la guerre de 1914-1918
    Monument aux morts de la guerre de 1914-1918 Saint-Savin - le Bourg - en village - Cadastre : 2016 AC 294
    Description :
    / morts pour la France / et combattants / de la Grande Guerre / 1914-1918 ". D'après le plan du dossier plaques commémoratives des élévations sud et nord, portent les noms et prénoms des morts pour la France des morts de 1914-1918 diffère légèrement de la liste des morts pour la France de la paroisse.
    Annexe :
    " Saint-Savin / à ses héroïques soldats / morts pour la France / et combattants / de la Grande Guerre
    Historique :
    18981,90 francs financés par 10000 francs de crédits, 7781 francs de souscriptions et 1200 francs de (45) donne une subvention de l’État de 1200 francs. En 1926, la commune fait entourer le monument de , pour la somme de 5500,48 francs, la grille à Henri Plaud, forgeron serrurier demeurant à Liglet (Vienne
    Référence documentaire :
    morts pour un total de 1500 francs (en application d'une délibération municipale du 7 septembre 1922 1914-1918, pour 1804,55 francs. 1925, 21 novembre. Devis pour le projet de clôture du square du lot (soubassement à 4779,30 francs) ; deuxième lot (grilles à 10525 francs) six candidats, lot adjugé (peinture à 356 francs), deux candidats, lot adjugé à Henri Leufaut, peintre à Saint-Savin, avec un rabais Vieillard, maçon à Saint-Savin, pour la somme de 5500,48 francs. 1926, 22 janvier. Délibération du conseil
  • Monument aux morts
    Monument aux morts Croutelle - le Bourg - Grand-Rue - en village - Cadastre : 2004 AA 101
    Annexe :
    commune morts pour la France. Il nomme un comité. - 22 août 1920, Les plans et devis du monument aux morts
    Illustration :
    Croquis du terrain sur lequel sera édifié le monument aux soldats "morts pour le France
    Historique :
    4000 francs, pour un devis initial de 3855 francs. Il n'y a pas eu de demande de subvention calculée sur la base du nombre de morts pour la France, ni de recours à une souscription publique. Plusieurs coût total de 4000 francs. Le second, non daté, évalue la construction du monument à 3855,64 francs. Au prévoit un total de 3930 francs, soit " terrassement et roulage de la terre 40 francs, béton 260 francs , pierre de taille 3,30 m3 à 1100 francs soit 3630 francs. Le 13 décembre 1920, la commission d'évaluation
    Référence documentaire :
    dépense. Indication du montant du devis (4000 francs), ainsi que des ressources (4000 francs), comprenant 3950 francs de souscriptions et un crédit inscrit au budget primitif ou additionnel de 50 francs. 1920 , 1er octobre : croquis du terrain sur lequel sera édifié le monument aux soldats « morts pour la France d'un monument aux morts des enfants de Croutelle mort pour la France, joint au devis estimatif des le projet d’érection d'un monument en hommage aux enfants de Croutelle morts pour la France est de décret d'approbation du 22 août 1920, pour le monument aux morts pour la France de Croutelle. 1921 l'inauguration du monument aux morts de Croutelle pour la France, ainsi que comme trésorier pour couvrir les délibération. Croquis du monument aux morts de Croutelle pour la France, non signé et non daté. Inscription au dos renseignant du matériau (Béton et pierre de taille), ainsi que le prix du devis (3930 francs ) Devis du monument à élever à la mémoire des enfants de Croutelle morts pour la France. Il comprend le
  • Monument aux morts de la guerre 1914-1918
    Monument aux morts de la guerre 1914-1918 Béruges - le Bourg - route de Moulin-de-Cruchet - en village - Cadastre : 2004 D 758
    Description :
    inscriptions dont la liste des donateurs et des morts pour la France.
    Historique :
    commémoratif des Enfants de la commune morts pour la France dont la croix serait en même temps la croix
  • Monument aux morts de la commune de Bouëx, Charente
    Monument aux morts de la commune de Bouëx, Charente Bouëx - le Bourg - - en village - Cadastre : 2016 0E 1785
    Description :
    buste d'un poilu (signé René Pajot). Le projet d'origine était composé d'une statue de la France enfants de Bouëx morts pour la France. 1914-1918". En-dessous, une plaque comportant les noms des 28 morts captivité, pour la France et héros de la résistance). Face nord : plaque commémorant un mort de la guerre
    Annexe :
    À la mémoire glorieuse des enfants de Bouëx morts pour la France. 1914-1918 H. BOUILLAUD ; L DEVIGE Alphonse Pour la France BONNIN André Héros de la résistance CHABASSE René ; CHABASSE Pierre. Face nord. Morts pour la France BRULAUD Jacques Denis (Indochine).
    Illustration :
    originale de la "France Victorieuse". IVR75_20191602390NUCA
    Historique :
    , entrepreneur à Chazelles. Une France victorieuse d'1,95m en pierre silicatée le couronne. La commission
    Référence documentaire :
    dure de Pons sculpture". "Prix forfaitaire du piédestal posé : 2860 francs". "La statue 'La France Victorieuse' en pierre silicatée prix posé 940 francs". Pour un total de 3800 francs. 1919, 21 décembre. Du crédit de 2250 francs". Demande au préfet d'accorder une somme au comité communal. 1919, 23 décembre. "Le Poussin à Paris appelée à fournir la statue surmontant le piédestal". Dépense évaluée à 3800 francs, dont 2250 francs de budget communal (budget additionnel de 1919). Demande d'une subvention de 1550 francs . Demande au ministre du décret d'approbation et d'une subvention de 360 francs. 1921, 7 février. Réponse au la commune (2250 francs sur le budget de 1920) directement au comité exécutif qui a supervisé le commémoratif, moyennant la somme de 30 francs. le monument conformément au plan et devis, dans un délai d'un mois, pour une somme de 4687 francs. Le monument sera élevé sur la place publique de Bouëx. Il reçoit à titre d'avance, la somme de 1250 francs
  • Monument aux morts
    Monument aux morts Brossac - place des Anciens Combattants - en village - Cadastre : 1957 E3 479 [Idem en 2014]
    Description :
    représentant la France), en pierre, posée sur un haut socle portant sur la face antérieure la dédicace et la cassée. L'allégorie de la France est debout, pieds nus, coiffée d'un bonnet phrygien ceint d'une couronne
    Observation :
    Inscriptions : " Pro Patria " ; " La commune de / Brossac / à ses enfants / morts pour la France
    Historique :
    du 2 avril 1921. En 1920, le prix total des dépenses s’élève à 9000 francs, couvert par : 3400 francs issus des souscriptions recueillies dans la commune ; 500 francs issus du crédit inscrit au budget communal ; 2100 francs de dépenses à inscrit au budget de 1920, et une demande de subvention de 3000 francs . En janvier 1921, le devis s’élève à 8500 francs, comprenant : - 18,25 francs pour les fouilles dans la terre comprenant le piochage, le jet sur berge et le transport des terres ; - 182,50 francs pour la maçonnerie de béton au mortier de chaux hydraulique et cubes des fouilles ; - 4300 francs pour le wagon en gare de La Rochefoucauld du socle en pierre fine de Lavoux taillée et sculpté ; - 2080 francs pour la statue en pierre silicatée représentant le "France Victorieuse", en gare de Chalais ; - 300 francs pour la pose du socle sur le mortier de chaux hydraulique, 800 francs pour la plaque en marbre prénoms formant un ensemble de 480 lettres y compris l'inscription sur le socle ; - et 819 francs 25
    Référence documentaire :
    dépense inscrite au Budget. État de répartition de la somme de 13581 francs 85 centimes, attribuée par arrêté ministériel du 23 août 1921, pour l'érection des monuments aux morts, dont 852 francs à Brossac. 3000 francs. 1921, 26 janvier : devis détaillé du monument aux morts à élever, signé Roger Baleix , soit 8500 francs, avec une allégorie en pierre, comprenant : 18 francs 25 centimes pour les fouilles dans la terre comprenant le piochage, le jet sur berge et le transport des terres ; 182 francs 50 centimes pour la maçonnerie de béton au mortier de chaux hydraulique et cubes des fouilles ; 4300 francs francs pour la statue en pierre silicatée représentant le " France Victorieuse ", en gare de Chalais ; 300 francs pour la pose du socle sur le mortier de chaux hydraulique, 800 francs pour la plaque en des prénoms formant un ensemble de 480 lettres y compris l'inscription sur le socle ; et 819 francs 25 délibérations du conseil municipal. Évaluation des ressources : 7134,30 francs, soit 3600 francs votés en 1920 à
  • Monument aux morts
    Monument aux morts Andilly - place du Monument-aux-morts - en village - Cadastre : 2014 OB non cadastré
    Description :
    compose d'un haut socle surmonté d'une statue en pierre représentant une allégorie de la France debout de / Andilly / morts pour la France ".
    Historique :
    décembre 1919 avec Urbain Gourdon, directeur des marbreries générales. Son devis s'élève à 5170 francs pour la statue en elle-même, et 281,75 francs pour les lettres. Le tout est couvert bien au-delà du devis par des crédits inscrits au budget de la commune (4253,75 francs), une souscription publique (1916,25 francs) et une subvention départementale (1000 francs). De nombreux litiges opposent entre la commune et l’entrepreneur, d'une part par l’augmentation des prix de la matière première, qui coûte 250 francs Georges Aimé, forgeron et serrurier demeurant au bourg d'Andilly. Son devis s'élève à 4827,52 francs, et de l'entrepreneur C. Fory (?). Le modèle de " France " en pierre silicatée, était diffusé dans tout
    Référence documentaire :
    somme de 1500 francs qui sera inscrite au budget additionnel de 1918. 1919, 26 mars : extrait du à 1916 francs et 25 centimes. 1919, 24 août : liste des souscriptions, dont la somme s'élève à 1916 francs 25 centimes. 1919, 26 octobre : extrait du registre des délibérations du conseil municipal. Vote mort pour la France ". 1919, 30 décembre : traité entre la commune d'Andilly et U. Gourdon pour conseil établit la liste des enfants de la commune morts pour la France. 1920, 19 février : lettre du qui autorise 1000 francs de subvention, les imprimés et un extrait du décret en date du 13 décembre autorisant le versement d'une subvention de 1000 francs par le département. 1921, 20 février : extrait du d'Andilly à ouvrir un nouveau crédit de 531 francs 75. 1921, 25 mars : extrait du registre des délibérations Place du Canton, dont la somme s'élève à 4827 francs 52 centimes. 1921, 21 août : extrait du registre sera faite, avec une demande de remboursement de 1900 francs 55 centimes déjà versés. 1921, 4 décembre
  • Monument aux morts de la commune de Roullet-Saint-Estèphe, Charente, bourg de Roullet
    Monument aux morts de la commune de Roullet-Saint-Estèphe, Charente, bourg de Roullet Roullet-Saint-Estèphe - Le Bourg - en ville - Cadastre : 2016 OE 614 Derrière l'église.
    Description :
    soldats morts pour la France durant la guerre 1914-1918 dans l’ordre de leur date de décès. La liste est précédée par la phrase honorifique "À nos soldats morts pour la France". Sous la plaque, une sculpture en
    Annexe :
    plaque) À nos soldats morts pour la France. BRETENOUX Jean août 1914 ; BOILEVIN Gustave août 1914
    Historique :
    une somme totale de 4000 francs. La commune assura cette dépense grâce à un crédit municipal de 2000 francs ainsi qu'à une souscription publique ayant réuni 2433,20 francs. La plaque gravée en marbre coûta 487,80 francs, tandis que la grille entourant le monument (aujourd'hui disparue, réalisée par M. Guichard ) coûta 1500 francs. Le monument fut placé à l'origine sur la place publique aménagée au sud de l’église
    Référence documentaire :
    monument aux morts de la commune pour une somme de 4000 francs. "Cette somme est couverte par une somme de 2000 francs votée par le conseil municipal et par le montant d'une souscription faite dans la commune à ce sujet et qui a produit 2433,20 francs, soit un total de 4433,20 francs". La plaque de marbre gravée a déjà été achetée pour une somme de 487,20 francs et le conseil municipal projette l'achat d'une "l'entourage n°2 au prix de 1500 francs" ainsi qu'un motif de sculpture à réaliser à l'emplacement laissé vide ". Le montant de la dépense sera pris sur le budget additionnel de 6000 francs de 1921. 1921, 20 août 6000 francs inscrit au budget additionnel de 1921. Est également joint un croquis approuvé (non présent , "quincailler pour la fourniture et la pose d'une grille d'entourage [...] moyennant la somme de 1500 francs . "Extrait du registre des délibérations du conseil municipal". Le budget de 6000 francs, déjà voté au budget
  • Monument aux morts de la guerre de 1914 à 1918
    Monument aux morts de la guerre de 1914 à 1918 Le Vieux-Cérier - en village - Cadastre : 1988 C1 71
    Description :
    la dédicace " aux enfants / du Vieux Cérier / morts / pour la France / 1914-1918 ".
    Historique :
    La commune prévoit d'abord la simple pose d'une plaque de marbre pour un budget de 300 francs
    Référence documentaire :
    l’érection du monument (300 francs), le total des souscriptions recueillies dans la commune (néant, pose budget (300 francs).
  • Monument aux morts de la commune de Brie, Charente
    Monument aux morts de la commune de Brie, Charente Brie - 106 rue de la Mairie - en village - Cadastre : 2016 AC 115
    Description :
    patriotique orienté vers l'ouest, au sommet duquel on peut lire : "Aux enfants de Brie morts pour la France
    Annexe :
    de la commune de Brie. "Aux enfants de Brie morts pour la France 1914-1918 ALLÉLIE Louis ; BAYOUX
    Historique :
    monument, dressé par M. Cammal, entrepreneur à Chazelles (Charente), fait état d'une somme de 4600 francs , grille comprise ("Monument en pierre de Vilhonneur : 1900 francs. Sculpture et gravure : 1100 francs . Transport et pose : 700 francs. Grille en fer de 6 mètres de longueur : 900 francs. Total : 4600 francs "). 400 francs sont rajoutés pour des fouilles imprévues, et 379 francs pour la peinture. Une souscription publique rassemble 1245,85 francs. Le monument est reçu le 11 juillet 1921. Le monument est déplacé en 1987
    Référence documentaire :
    monument, dressé par M. Cammal, fait état d'une somme de 4600 francs, grille comprise. Le conseil vote au budget additionnel 4000 francs pour ce travail. Le conseil prie M. le Maire de faire les démarches monument pour la somme de 4600 francs, suivant plans et devis fournis ainsi que les indications notées dans éventuels accidents. 1920, 10 août. Devis estimatif. "Monument en pierre de Vilhonneur : 1900 francs . Sculpture et gravure : 1100 francs. Transport et pose : 700 francs. Grille en fer de 6 mètres de longueur : 900 francs. Total : 4600 francs". Signé par le surveillant des travaux et M. le Maire. 1920, 5 pièces enregistrées pour l'exercice de 1921. 1- 4600 francs. 2- 400 francs. 3- 379 francs. Total 5379 francs. 1921, 1er février. Souscription publique. 7 pages. Souscription arrêtée à la somme de 1245,85 francs le 1er février 1921. 1921, 16 juin. M. le Maire autorise M. le Receveur municipal à encaisser la somme de la souscription publique pour le monument = 1245,85 francs. 1921, 11 juillet. Décompte général
  • Monument aux morts
    Monument aux morts Alloue - en village - Cadastre : 1986 B2 497
    Description :
    France. Il est entouré d'un espace qui est clos de chaînes et de canons.
    Historique :
    artistique le 21 mai 1921. Le budget de 5000 francs doit être abondé par 2850 francs de souscriptions et 1850 par arrêté ministériel une subvention complémentaire de 900 francs pour l'érection des monuments aux
    Référence documentaire :
    des membres de la communes morts pour la France. Octobre 1921, mandat de paiement à M. Dinet. 27 juin l’érection du monument (5000 francs), le total des souscriptions recueillies dans la commune (2850), le conseil municipal en vue de faire face à la dépense inscrite au budget (1850 francs à inscrire au budget francs 82 centimes, attribuée par arrêté ministériel du 19 avril 1923, dont 900 francs pour l'érection
  • Monument aux morts de la Vienne
    Monument aux morts de la Vienne Poitiers - boulevard de Verdun - en ville - Cadastre : 2014 BK 127
    Description :
    Le monument est dédié aux 11810 soldats morts pour la France (chiffre donné par le comité chargé de / POUR LA / FRANCE / 1914-1918 " et l'ajout dans des caractères différents : " 1939-1945 ". Un drapeau
    Observation :
    Inscriptions sur le socle : " AUX / ENFANTS / DE LA / VIENNE / MORTS / POUR LA / FRANCE / 1914-1918
    Historique :
    Malapert. En août 1922, le total des souscriptions atteint juste 75000 francs et la ville accorde une subvention de 40000 francs pris sur l'emprunt destiné à l'embellissement du boulevard de Verdun. Le budget daté du 14 novembre 1922 fait état d'un devis de 141844,74 francs couverts par des souscriptions pour 67844,74 francs (moins qu'annoncé quelques mois plus tôt) et 74000 francs de budget municipal devis, de 148719,30 francs, est couvert par les souscriptions (54714,30 francs, revu à la baisse par rapport au budget de 1922), un emprunt (40000 francs), le budget ordinaire de la commune (34000 francs ), il manque donc 15000 francs, votés sur le budget additionnel. L'érection du monument aux morts est autorisée par arrêté préfectoral du 28 novembre 1924 sur la base d'un budget de 148719,30 francs couverts par des souscriptions pour 59714,30 francs, des crédits votés pour 89005 francs et une demande de subvention de 8010 francs calculée par rapport au nombre de morts pour la France de la commune (1416 tués
    Référence documentaire :
    novembre, 50 francs), Blanzay (19 novembre, 100 francs), Charroux (20 novembre, 20 francs), Chouppes (20 novembre, 20 francs), Colombiers (3 décembre, 50 francs), Latillé (13 novembre, 20 francs), Lésigny (20 novembre, 50 francs), Mouterre (13 novembre, 100 francs), Neuville (5 novembre, refus), Nouaillé (13 novembre, 100 francs), Les Ormes (13 novembre, 50 francs), Persac (22 novembre, 25 francs), Saint-Jean-de -Sauves (20 novembre, 50 francs), Sanxay (4 décembre, 50 francs), Thurageau (20 novembre, 50 francs), Vaux (6 novembre, 100 francs). 1922, 21 août : délibération du conseil municipal. Le colonel Malapert a morts une subvention de 40000 francs car la souscription ne couvrira pas le coût estimé à 141845 francs , seuls 75000 francs ont été recueillis et les 100000 francs seront difficilement atteints. La subvention rapport au nombre de morts pour la France de la commune (1416 tués pour 41242 habitants) ; budget sur la base d'un devis de 141844,74 francs et bordereau d'envoi à la préfecture du dossier complet
  • Monument aux morts
    Monument aux morts Cognac - rue du Cagouillet - en village - Cadastre : 1975 AS 13 2014 AS 3
    Description :
    France victorieuse de 1918 ; l'autre, la tête couverte d'un voile de veuve, la France vaincue de 1870
    Référence documentaire :
    p. 45 Choubard, Alain. L'histoire des 500 plus beaux monuments aux morts de France, collection les général des monuments et richesses artistiques de la France, collection Images du patrimoine, n° 153
  • Monument aux morts
    Monument aux morts Largeasse - rue du 11-Novembre - en village - Cadastre : 2014 AR 67
    Observation :
    / Largeasse / morts pour la France / 1914 -1918 " sur le socle.
    Historique :
    par décret du 4 novembre 1920. Le devis initial est fixé à 13550 francs, financé par 6000 francs de souscriptions, 7000 francs inscrits au budget additionnel de 1920, et les 550 francs restants sont couverts par subvention est néanmoins faite. Le devis de 13550 francs comprend : - 750 francs pour le volume du monument ; - 5100 francs pour la surface taillée ; - 450 francs pour les 3 plaques de marbre ; - 600 francs pour les 1000 lettres gravées et dorées (à 60 francs la lettre) ; - 210 francs pour l'entourage en fer ; - 1040 francs pour la palme en bronze de 1,20 mètre de hauteur ; - 2500 francs pour la statue en pierre sillicatée représentant une Victoire de 1,98 mètre ; 800 francs de matériaux ; - 1600 francs de terrassement et de béton (à 80 francs les 20 mètres carrés) ; 400 francs pour la pose (avec 20 journées à 20 francs) ; - et 100 francs pour les matériaux utilisés pour la pose. Ce devis est établi en parallèle
    Référence documentaire :
    avant de demander le déclenchement du décret au ministre, car le devis est de 13550 francs et les ressources sont de 13000 (6000 francs de souscriptions et 7000 francs de crédit porté au budget additionnel . 1920, 20 septembre : réponse du maire à la lettre du préfet en justifiant que le déficit de 550 francs 7000 francs issus du budget additionnel pour le financement du monument aux morts. 1920 1er octobre pouvoir mandater la somme de 7000 francs au budget additionnel avant le fin de l'année 1920, pour pouvoir
  • Monument aux morts
    Monument aux morts Asnières-sur-Blour - place de l' Eglise - en village - Cadastre : 2014 G 176
    Description :
    prénom de chaque soldat d'Asnière mort pour la France. La statue et la stèle d'un seul bloc en marbre qui a été choisi par la commune d'Asnières-sur-Blour comme dans quelques autres communes en France
    Observation :
    Inscriptions sur la stèle : " Asnière sur Blour / à ses / héroïques enfants / morts pour la France
    Historique :
    de haut sur 0,98 m de large avec 524 lettres et chiffres gravés et dorés, pour 836 francs. Cette wagon 14500 francs, - transport et emballage 800 francs, - inscriptions 400 francs, - ouvrier pour la pose 300 francs, soit un total de 16000 francs.
    Référence documentaire :
    francs, dont 535 francs réunis par une souscription. 1921, 1er septembre : devis de Jules Andréotti de large avec 524 lettres et chiffres gravés et dorés, pour un total de 836 francs. 1921, 11 somme de 1000 francs pour l'érection d'une plaque et que la commune attend les devis pour élever son commémorative des morts pour la France. 1923, 10 juin : délibération du conseil municipal, constitution du , entrepreneur de Marbrerie, 33 rue Poussin à Paris, pour la somme de 16000 francs, à ériger " sur la place 4000 francs. 1924, 30 juin : approbation du projet par arrêté préfectoral.
1 2 3 4 9 Suivant