Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 1 à 20 sur 30 - triés par pertinence
  • Moulin à blé à marée, puis minoterie Rouvel, puis Vaurigaud et fils
    Moulin à blé à marée, puis minoterie Rouvel, puis Vaurigaud et fils Chaillevette - Chatressac - isolé - Cadastre : 1830 B1 9 1997 B2 812
    Référence documentaire :
    de France, succursale de La Rochelle. de France, succursale de Saintes. Rapport Regelsperger de 1937. p. 384-385 Daumas, Maurice. L'archéologie industrielle en France. Paris : Ed. Robert Laffont, 1980.
  • Moulins à blé, minoteries de la Charente
    Moulins à blé, minoteries de la Charente
    Annexe :
    francs, rendus sur les lieux. Le mécanisme pour la fabrication du minot ne laisse rien à désirer. Lorsque
    Référence documentaire :
    Statistique de la France-Industrie, t. IV, Paris, 1852. Statistique de la France-Industrie, année 1883.
  • Moulin à blé, puis minoterie Dumontet
    Moulin à blé, puis minoterie Dumontet Puyrolland - Tournay - 11, 13 route de la Trézencz - en village - Cadastre : 1996 B1 874 2016 B 899
    Référence documentaire :
    Archives Privées [actuellement en dépôt à Poitiers]. Rapport d'inspection de la Banque de France
  • Moulin à blé, puis minoterie de Riolet
    Moulin à blé, puis minoterie de Riolet Le Chay - Riolet - en écart - Cadastre : 1836 A1 367, 369 1999 A1 1737, 1738
    Référence documentaire :
    de France.
  • Moulin à blé à marée, puis minoterie, puis menuiserie
    Moulin à blé à marée, puis minoterie, puis menuiserie Mornac-sur-Seudre - route de la Seudre - en ville - Cadastre : 1996 A1 366
    Référence documentaire :
    p. 384-385 Daumas, Maurice. L'archéologie industrielle en France. Paris : Ed. Robert Laffont, 1980.
  • Minoterie Vérat-Dugoujon-Fleuri
    Minoterie Vérat-Dugoujon-Fleuri Mortagne-sur-Gironde - la Rive - quai de l' Estuaire 5 rue de l' Europe - en écart - Cadastre : 1832 E 1832 à 1835 2009 AD 623 et 624
    Référence documentaire :
    Archives Privées [en dépôt à la Banque de France à Poitiers]. 1860-1939 : rapport d'inspection de la Banque de France. -Maritime". L'Archéologie industrielle en France : Le Patrimoine portuaire, revue du CILAC, n° 32, octobre Michaud. " Port de Saint-Seurin-d'Uzet ", in : Ports maritimes de la France : de la Rochelle à Vattier d'Ambroyse, Valentine. Le littoral de la France. La Gascogne de la Rochelle à Hendaye
  • Moulin à blé, puis minoterie
    Moulin à blé, puis minoterie Bonnes - la Ronde - isolé - Cadastre : 1820 I1 685, 686 1984 I2 199
    Référence documentaire :
    p. 270 Riffault, Louis ; Cezard, Henri ; Pironnet, Georges. Statistique agricole de la France
  • Moulin à blé, puis minoterie Pinaud, puis Chambenoît
    Moulin à blé, puis minoterie Pinaud, puis Chambenoît Pont-l'Abbé-d'Arnoult - les Allards - isolé - Cadastre : 1997 A1 165
    Référence documentaire :
    de France.
  • Moulin à blé, puis minoterie Roux, puis minoterie coopérative de Mounet
    Moulin à blé, puis minoterie Roux, puis minoterie coopérative de Mounet Saint-Germain-de-Marencennes - Mounet - isolé - Cadastre : 1996 E1 530
    Référence documentaire :
    de France, succursale de La Rochelle.
  • Moulin à papier, moulin à blé, puis minoterie Albert, actuellement Guimard
    Moulin à papier, moulin à blé, puis minoterie Albert, actuellement Guimard Ruelle-sur-Touvre - Fissac - en écart - Cadastre : 1824 A 674 1882 AL 4, 5, 375
    Référence documentaire :
    chiffons en France. Paris, 1863. Lacroix, Auguste. Histoire de la papeterie d'Angoulême suivie d'observations sur le commerce des chiffons en France. Paris, 1863.
  • Moulin à blé, puis minoterie Méchain
    Moulin à blé, puis minoterie Méchain Courcelles - Moulin-de-Grenet - isolé - Cadastre : 1996 B 333, 334
    Référence documentaire :
    de France, succursale de La Rochelle : rapport Regelsperger de 1937.
  • Moulin à blé, puis minoterie Sabourin
    Moulin à blé, puis minoterie Sabourin Chaniers - Coran - en écart - Cadastre : 1808 E2 1504 à 1516 1999 AR 346
    Référence documentaire :
    de France ; rapport Robin, 1934.
  • Caséinerie Clémenceau, puis minoterie Chaigneau et Tuffet, puis minoterie coopérative de Courçon
    Caséinerie Clémenceau, puis minoterie Chaigneau et Tuffet, puis minoterie coopérative de Courçon Courçon - C.R.6 - en ville - Cadastre : 1958 AC 84, 85, 87, 88, 342
    Référence documentaire :
    de France, succursale de La Rochelle.
  • Minoterie, usine de feutre pour papeterie, actuellement Cie des feutres et des tissus industriels
    Minoterie, usine de feutre pour papeterie, actuellement Cie des feutres et des tissus industriels Gond-Pontouvre - les Greliers - 150 route de Vars - en écart - Cadastre : 1990 B 770, 3014
    Annexe :
    sont employés n'est que de six ; ils gagnent 1 franc 5o centimes par jour, et les produits qu'ils établissent peuvent s'élever, tous frais défalqués, à 9 ou 10,000 francs. On y façonne toutes sortes portant l'autre, 800 francs par an, on aura un produit approximatif de 40,000 francs. X. Horlogerie leur état l'orfèvrerie et la bijouterie. On porte à 90,000 francs le produit de l'ouvrage qu'ils font tableau brossé, il est utile de rappeler qu'en France il existe 14 fabricants de feutres. Six firmes sont technique et technico-commercial en France et à l'étranger. France et l'exportation des feutres susceptibles d'habiller les plus grandes machines à papier et celles
    Référence documentaire :
    de France, n° 29. Paris, 1964.
  • Moulin à blé, puis minoterie Laidet
    Moulin à blé, puis minoterie Laidet Saint-Saturnin-du-Bois - Bernusson - isolé - Cadastre : 1996 B4 395, 463, 484, 485
    Référence documentaire :
    de France, succursale de La Rochelle.
  • Moulin à blé, puis minoterie Branger
    Moulin à blé, puis minoterie Branger Saint-Cyr - Moulin-de-la-Pierrière - isolé - Cadastre : 1837 A3 70 A 75 1985 AC 212, 213, 214
    Historique :
    France. La minoterie cesse la fabrication de farine panifiable en 1963, et se convertit dans l'aliment
    Référence documentaire :
    p. 270 Riffault, Louis ; Cezard, Henri ; Pironnet, Georges. Statistique agricole de la France
  • Haut fourneau, affinerie, minoterie
    Haut fourneau, affinerie, minoterie Taizé-Aizie - les Forges - en écart - Cadastre : 1819 E 75 à 80 1990 AN 4 à 7
    Annexe :
    cousin Louis, duc de Saint-Simon, pair de France, comte de Rasse, grand d'Espagne de la première classe francs. Les trois maîtres martelleurs ont 5 francs de plus que les autres, mais ils sont obligés de faire
    Historique :
    est de 40 personnes payées 2 francs par jour. Il existe un fonds d'archives privées.
  • Moulin à papier, brasserie et malterie de Montmorillon, minoterie
    Moulin à papier, brasserie et malterie de Montmorillon, minoterie Saulgé - les Mats - isolé - Cadastre : 1840 B2 620, 622 1981 B2 1183-1188, 1219-1222, 1238, 1424, 1425 2015 AH 2-21 ; 89-91
    Annexe :
    doivent réduire sensiblement le chiffre de 780 000 francs. M. Pillot, le nouveau propriétaire fait à la nouvelle Société l'apport du groupe industriel de la brasserie pour 400 000 francs. M. Pillot a fait
    Illustration :
    Plan des trois vannes de décharge, constructions électriques de France, Tarbes, 1929 Coupe longitudinale des trois vannes de décharge, constructions électriques de France, Tarbes, 1929 Coupe transversale des trois vannes de décharge, constructions électriques de France, Tarbes, 1929
    Historique :
    , limonades et sodas. L'eau utilisée provient d'une source voisine, les orges sont récoltés en France, tandis
    Référence documentaire :
    ". Constructions électriques de France. Usines de Tarbes. 1929. Ech. 1/25. p. 157 Weiller, Jean ; Gauthier, Louis ; Garnier, Roger. La vie industrielle. Richesses de France
  • Château Chabrot, grosse forge P. Pensue, puis minoterie
    Château Chabrot, grosse forge P. Pensue, puis minoterie Montbron - la Forge - en écart - Cadastre : 1833 B 853 à 858 1833 H 129 1990 B 455 à 459 1990 H 52 à 57
    Annexe :
    Tardouëre et le Bandia. Elle emploie 250 quintaux de ces matières, qui lui coûtent, rendues, 11 francs le de l'avantage d'exploiter. Les bois qui coûtent aujourd'hui 12 francs la brasse, n'en valaient que 6 en 1789 ; aussi les fers qui, à cette époque, valaient 30 ou 40 francs le quintal, et la fonte 12 francs, en valent aujourd'hui 62 ou 64, et la fonte 23 à 25. Il n'est pas douteux que la continuation de France faisait perdre à l'Anglais tout espoir de rentrer en possession de ses richesses. Il indiqua
  • Moulin à blé à marée, puis minoterie Coussot
    Moulin à blé à marée, puis minoterie Coussot Chenac-Saint-Seurin-d'Uzet - Saint-Seurin-d'Uzet - en village - Cadastre : 1832 B 24 et 24 ter 2009 OG 33
    Référence documentaire :
    Gérome, Noëlle. "La vie quotidienne d'un agent", Bulletin d'histoire de l'électricité en France Michaud. "Port de Saint-Seurin-d'Uzet", in : Ports maritimes de la France : de la Rochelle à Vattier d'Ambroyse, Valentine. Le littoral de la France. La Gascogne de la Rochelle à Hendaye