Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
  • Monument aux morts, calvaire de Saint-Porchaire
    Monument aux morts, calvaire de Saint-Porchaire Bressuire - Saint-Porchaire - rue du Colombier - en village - Cadastre : 2014 CK Non cadastré
    Historique :
    novembre 1920. Les premières dépenses sont estimées à 10000 francs, couvertes par 8000 francs issus de souscriptions publiques et 2000 francs votés par le conseil municipal, à prendre sur les fonds disponibles de Durenne à Paris, pour la somme de 4000 francs supplémentaire, élevé par souscription publique, inscrit au budget additionnel de 1922, tout comme les 2000 francs votés l'année précédente. Elle est signée J gré à gré est passé avec Stanislas Motard le 15 décembre 1922. Son devis de 12000 francs se compose de 1100 francs pour le socle pour la statue ; 3500 francs pour la base du monument ; 3500 francs pour la maçonnerie et la pose du granite ; 600 francs pour la plaque de lave émaillée ; et 3300 francs pour la statue forgeron pour la grille, dont le devis s'élève à 1455 francs, comprenant 1000 francs pour la grille de devant ; 418,25 francs pour les montants de fer supportant la grille des côtés ; 34 francs pour la pose du grillage (à 2 francs l'heure) ; et 3 francs 60 pour le fil de fer servant à attacher le grillage
    Référence documentaire :
    de 2000 francs pour l’érection du monument aux morts de Saint-Porchaire, à prendre sur les fonds famille Favreau, que le monument coûte la somme de 10000 francs, couvert par 8000 francs issus d'une souscription publique et 2000 francs votés par le conseil municipal. 1921, 29 juillet : minute de la lettre de maire de Saint-Porchaire au préfet des Deux-Sèvres. Mention du vote de la somme de 4000 francs pour Chapelle-Saint-Laurent. Demande de vote de 4000 francs supplémentaire aux 2000 francs déjà voté l'année précédente, ce qui porterait à 6000 francs la subvention du conseil municipal, inscrit au budget additionnel la commune de Saint-Porchaire à élever un monument à la mémoire de ses enfants morts pour la France un monument à la mémoire de ses enfants morts pour la France. 1923, 18 février : extrait du registre l’inauguration qui a lieu le dimanche 15 avril 1923. Subvention de 2500 francs pour l'entourage et 500 francs le total s’élève à 1455 francs 85 centimes. 1923, 20 mai : extrait du registre des délibérations du
  • Square et monument aux morts des guerres de 1914-1918 et de 1939-1945
    Square et monument aux morts des guerres de 1914-1918 et de 1939-1945 Saint-Benoît - le Bourg - rue du Square - en village - Cadastre : 2004 AS 562
    Description :
    -1918, la dédicace " la commune de Saint-Benoît à ses enfants morts pour la France ", " deux plaques de
    Historique :
    retenu est de 15700 francs (devis initial de 15850 francs), financés par 15700 francs de crédits inscrits France (48) par rapport à la population totale (1248 habitants), soit 1884 francs. Il n'y a pas eu de de la dédicace, le tout pour un total de 15700 francs payable en trois fois. En novembre 1921, le monument érigé en l'honneur de cinquante-six sancto-bénédictins morts pour la France au cours de la . Poindessault, serrurier à Saint-Benoît, pour la somme de 7500 francs. En 1991, le square est aménagé (avec une
    Référence documentaire :
    érigé le monuments aux "enfants de Saint-Benoît morts pour la France. Ce monument ne devra porter aucun élément religieux ". 1921, 3 avril : devis corrigé suite à un accord, passant de 15850 à 15700 francs avec , entrepreneur à Poitiers, pour 15700 francs, y compris la fourniture de la statue. 1921, 29 mai : délibération : délibération du conseil municipal. Inscription d'une somme de 9000 francs sur le budget de 1921 pour l'érection Saint-Benoît. 1925, 8 juin : marché de gré à gré de 7500 francs entre la commune et M. Poindessault
  • Monument aux morts de Chambroutet
    Monument aux morts de Chambroutet Bressuire - Chambroutet - route de Bressuire - en village - Cadastre : 2014 A Non cadastré
    Historique :
    Argenton-Château, ils sont acceptés le 11 mai 1920. Le total du devis se monte à 2300 francs, couvert par 1600 francs portés au budget additionnel de 1919, 693 francs alloués à la commune sur la répartition du fonds commun, entre les communes sans octroi, et 7 francs prélevés sur les dépenses imprévues de moyennant la somme de 900 francs supplémentaire, payé par la commune, prélevée sur la somme votée au budget
    Référence documentaire :
    somme de 2300 francs, comprenant un piédestal en granite bleu de Noirlieu, et sur la face, une palme en . Présentation des plans et devis de Élie Piet, couvert par 1600 francs porté au budget additionnel de 1919, 693 francs alloués à la commune sur la répartition du fonds commun, entre les communes sans octroi, et 7 francs prélevés sur les dépenses imprévues de l'exercice de 1919. La statue de Jeanne d'arc est offerte vouloir fournir une copie du budget additionnel de 1919 portant inscription de la somme de 1600 francs un crédit proposé par le maire et le conseil municipal et alloué par le préfet, de 1600 francs. 1920 Chambroutet et le sculpteur pour la fourniture du monument, moyennant la somme de 2300 francs. 1920, 9 août de longueur, une porte et une basse en granite. Moyennant la somme de 900 francs que la commune canton. Dans Secrétariat Poitou-Charentes de l'inventaire général des richesses artistiques de la France
  • Monument aux morts
    Monument aux morts Pleumartin - Le Bourg - rue des Tilleuls - Cadastre : 2017 AN 454 (près de)
    Description :
    , portant les noms des soldats morts pour la France, sont posées sur chacune des faces de cette base
    Historique :
    travaux s'élève à 17 682,40 francs, dont sept pourcent sont payés par une subvention. À la fin de l'année
1