Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 6 sur 6 - triés par pertinence
  • Abbatiale Saint-Étienne actuellement église paroissiale Notre-Dame
    Abbatiale Saint-Étienne actuellement église paroissiale Notre-Dame Aubazine - en village - Cadastre : 2014 B01 62
    Référence documentaire :
    archéologique de France. Paris : A. Picard ; Caen : H. Delesques, 1891, p. 69-74. 1 vol. (LIV- 361 p.-[35] p. de p. 202-203, 311-312 ; fig. 224 L'architecture cistercienne en France (1943) AUBERT, Marcel . L'architecture cistercienne en France. Paris : Les Éditions d'art et d'histoire, 1943. 2 vol. (386, 271 p archéologique de France. Paris : A. Picard, 1923, p. 347-365. 1 vol. (528 p., LXIV p.) : ill.; [37] pl. ; 23 cm. . 2005]. Congrès archéologique de France, Corrèze. Paris : Société française d'archéologie, Musée des p. 7-8 Dictionnaire des églises de France, Belgique, Luxembourg, Suisse (1966) Dictionnaire des églises de France, Belgique, Luxembourg, Suisse : Centre et Sud-Est, volume II B. Paris : Robert Laffont
  • Église paroissiale Saint-Hippolyte
    Église paroissiale Saint-Hippolyte Plaizac - en village - Cadastre : 1832 A2 401 2011 OB 368
    Référence documentaire :
    ". Septembre 1973. Agence des bâtiments de France de Charente. Ech. 1/100. 54 x 54 cm. Tirage de plan. Conservé p. 127 Daras, Charles. Dictionnaire des églises de France, tome IIIc. Paris : Laffont, 1967. p. 192-193 : 1 fig George, Jean. Les églises de France : Charente. Paris : Letouzé et Ané, 1933.
  • Prieuré, aujourd'hui église Saint-Pierre
    Prieuré, aujourd'hui église Saint-Pierre Chatain - en village - Cadastre : 1834 E1 286 2008 AB 155
    Annexe :
    archives diocésaines de l'évêché de Poitiers. Legs de 12000 francs de Madame Théolinde Brouillet (décédée puis 20000 francs ; la commune et le curé demandent que le legs soit réaffecté à la restauration plutôt alors chiffrés entre 25000 et 30000 francs, somme dont personne ne dispose). Il est aussi question des intérêts générés par les 12000 francs et évalués à 600 francs par an, que le notaire déclare ne pas faire charge de la commune. 1882, 5 mai : dans une lettre, le curé de Chatain accuse réception des 12000 francs rembourser ces 12000 francs à l'évêque. 1883, 17 août : récapitulatif par un huissier mandaté par sœur Saint les 12000 francs plus les intérêts générés.
    Référence documentaire :
    p. 41 Crozet, René. Dictionnaire des églises de France. Paris : Robert Laffont, 1967, tome IIIc p. 144 Semur, F. Abbayes, prieurés et commanderies de l'ancienne France vers IVe siècle - vers
  • Église paroissiale Saint-Thomas
    Église paroissiale Saint-Thomas Hiersac - en village - Cadastre : 1828 B2 455 2011 OB 494
    Référence documentaire :
    p. 76 Daras, Charles. Dictionnaire des églises de France, tome IIIc. Paris : Laffont, 1967. p. 126-127 George, Jean. Les églises de France : Charente. Paris : Letouzé et Ané, 1933.
  • Église paroissiale Notre-Dame-de-l'Assomption d'Echillais
    Église paroissiale Notre-Dame-de-l'Assomption d'Echillais Échillais - Rue de l'Eglise - en village - Cadastre : 1827 B1 308 2014 AA 209
    Référence documentaire :
    -d'Angles et Saint-Just. Congrès Archéologique de France tenu à Saintes et à La Rochelle en 1894, Paris p. 63-64 : 1 ill. Crozet, René. Dictionnaire des églises de France. Paris : Robert Laffont, 1967 Charentes. Monuments historiques de la France, 1974, n° 2. p. 153-158 : 3 ill. Vicaire, Paul. Echillais. Congrès archéologique de France, La Rochelle, 114e
  • Fonderie de canons, dite Forge de Ruelle, actuellement Ets des constructions et armes navales de Ruelle (dit E.C.A.N.)
    Fonderie de canons, dite Forge de Ruelle, actuellement Ets des constructions et armes navales de Ruelle (dit E.C.A.N.) Ruelle-sur-Touvre - 1 avenue Jean Jaurès - en ville - Cadastre : 1824 A parcelle non cadastrée 1982 AM parcelle non cadastrée
    Référence documentaire :
    p. 1-96 Turgan. Les grandes usines de France. t. VII. Paris, 1874.
1