Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 1 à 20 sur 118 - triés par pertinence
  • Hôtel de France
    Hôtel de France Laruns - Eaux-Chaudes - Bourg - en écart - Cadastre : 2018 BE 7
    Titre courant :
    Hôtel de France
    Description :
    Situé à l'entrée du bourg, juste après l'ancienne maison Larrouy, l'hôtel de France est implanté le
    Appellations :
    Hôtel de France
    Illustration :
    Hôtel de France depuis l'hôtel Beauséjour. Stéréoscopie vers 1860-1870. IVR72_20196401782NUC1A Vallée des Eaux-Chaudes au début du 20e siècle. Hôtel de France et établissement thermal Entrée du bourg thermal dans les années 1920. Devant l'hôtel de France. A l'arrière-plan, place de
    Historique :
    Premier établissement à l'entrée de la station, l'hôtel de France est mentionné par Adolphe Moreau l'édifice actuel. A cette époque, l'hôtel de France, alors considéré comme le palace des Eaux-Chaudes décennies et, en particulier, depuis le choléra des années 1884-1885. Dans ce contexte, l'hôtel de France , estimé à 80.000 francs meubles compris, est vendu judiciairement en 1894 pour la somme 37.000 francs. Il pour 10.000 francs malgré son estimation de 50.000 francs. En 1900 et 1905, l'établissement hôtelier station (40 à 60 francs la pension). Après la Seconde Guerre mondiale, l'Entraide Sociale investie
    Référence documentaire :
    AM Laruns. Permis de construire n°98. Hôtel de France, 1961-1965 Permis de construire n° 98. Hôtel de France, 1961-1965. Archives privées. Acte de vente des parcelles BE5 et BE6 (hôtel de France), 1966. Archives privées . Acte de vente des parcelles BE5 et BE6 (hôtel de France), 1966.
  • Hôtel de France
    Hôtel de France Eaux-Bonnes - 31 rue Louis-Barthou - en village - Cadastre : 2018 AN 225-226
    Titre courant :
    Hôtel de France
    Description :
    durant une quarantaine d'années, l'hôtel de France s'inscrivait pleinement dans le contexte des
    Appellations :
    Hôtel de France
    Illustration :
    Cadastre des Eaux-Bonnes, 1866. Détail de l'hôtel de France. IVR72_20186400788NUC2A
    Historique :
    opération commerciale lui permettant d'arborer l'enseigne de l'hôtel de France à la fois sur cette première office de poste aux chevaux, une diligence qui le reliait à l'hôtel de France de Pau, un cabinet de mondiale sans doute en raison de sa détérioration, l'hôtel de France, dont il reste en fond de cour un
  • Hôtel Richelieu
    Hôtel Richelieu Eaux-Bonnes - 35 rue Louis-Barthou - en village - Cadastre : 2018 AN 125
    Historique :
    l'objet d'une indivision, la succursale, contigüe à l'hôtel de France, appartenant à Clémence et
  • Hôtel Victoria
    Hôtel Victoria Eaux-Bonnes - 29 rue Louis-Barthou - en village - Cadastre : 2018 AN 268
    Appellations :
    Hôtel de France
    Historique :
    agrandissement de l'Hôtel de France, imposante bâtisse contigüe mais détruite dans les années 1970. Il prend clientèle bourgeoise, avec notamment un service de diligence, qui le relie à l'hôtel de France de Pau, ainsi
  • Maison Cazères
    Maison Cazères Eaux-Bonnes - place de la Poste - en village - Cadastre : 2018 AN Édifice détruit pour aménager la place de la Poste
    Illustration :
    -Bibliothèque nationale de France. IVR72_20186400784NUC2A
    Historique :
    de 100 000 francs afin de procéder à la création de la place de la Poste et à l'ouverture de la rue
  • Hôtel du Midi puis maison Cazaux, actuellement immeuble à logements
    Hôtel du Midi puis maison Cazaux, actuellement immeuble à logements Laruns - Eaux-Chaudes - Place des Thermes - en écart - Cadastre : 2018 BE 25
    Représentations :
    , identique à celui des autres immeubles investis par l'Entraide Sociale aux Eaux-Chaudes (hôtel de France
    Historique :
    francs couvrant la saison thermale. L'année suivante, c'est finalement 800 francs que la commune décide la résidence Beauséjour, de l'hôtel de France et de la maison Frotté. L'empreinte de l'association
  • Croix de cimetière, puis monument aux morts
    Croix de cimetière, puis monument aux morts Courcoury - Cimetière
    Description :
    corniche de sa face principale "La commune de Courcoury reconnaissante à ses enfants morts pour la France
    Historique :
    rapporté 1316 francs, le conseil municipal de Courcoury décide, en juin 1920, d'ériger, dans le cimetière , un monument commémoratif aux 25 soldats de la commune morts pour la France, de 1914 à 1918. En , pour un montant de 1700 francs. Le Conseil général accorde une aide de 340 francs. Le choix est fait de
  • Cloche (n° 2) dite Nathalie
    Cloche (n° 2) dite Nathalie Eaux-Bonnes - place de l' Église - en village
    Historique :
    de France et maire d'Eaux-Bonnes. La marraine, dont seul le prénom de Nathalie a pu être déchiffré
  • Monument aux morts
    Monument aux morts Bazac - en village - Cadastre : 2014 AA 107
    Historique :
    Ce monument aux morts de la guerre 1914-1918, morts pour la France, a été autorisé par avis de 852 francs (un arrêté ministériel du 23 août 1921).
  • Source Larressec ou Larressecq
    Source Larressec ou Larressecq Laruns - Eaux-Chaudes - Place Henri-IV - en écart - Cadastre : 2018 BE Édifice non cadastré situé en surplomb du gave face aux parcelles BE 31 et 32.
    Description :
    promenade. Avec la quarantaine des enfants à l'hôtel de France, il s'agit de la seule construction de style
  • Établissement thermal
    Établissement thermal Laruns - Eaux-Chaudes - Place des Thermes - en écart - Cadastre : 2018 BE 2
    Annexe :
    de 1.000 francs selon une délibération du 20 mai 1855. Cet affermage concerne le premier et le second quart d'heure. Leur plein tarif s'élève à 1 franc, mais des réductions ou gratuités existent en faveur Lombard pour 20.100 francs. La mise en ferme de l'établissement exclut, cette fois, les logements du
    Illustration :
    Vallée des Eaux-Chaudes au début du 20e siècle. Hôtel de France et établissement thermal
    Représentations :
    France (Lorraine, Paris, Périgueux etc.). La galerie des bains des enfants est ornée, sur un carrelage
    Historique :
    francs sont approuvés par le Conseil général le 1er août 1838. Selon la procédure habituelle, le Conseil réclamation de l'entrepreneur Lassalle-Barrère, auquel la commune doit 26.221 francs depuis 1847, Latapie financières qu'elle rencontre depuis l'exécution de ce projet. Après avoir fait deux emprunts de 50.000 francs , cette commission conclut que les travaux s'élèveraient à 140.000 francs. En raison de son manque de moyens, la commune fait inscrire dans le nouveau cahier des charges de l'affermage 150.000 francs de travaux, dont 20.000 francs à effectuer la première année, 15.000 francs la deuxième et 15.000 francs la l'entrepreneur Courtade, qui doit percevoir 30.828 francs, par Isidore Prunet, chaudronnier plombier qui procède recevoir un reliquat de 6.500 francs sous la responsabilité de Leidenfrost en 1892. Au tournant du 20e principales villes de France. A l'initiative d'Albert Guichot, une passerelle est installée en 1954 au-dessus de la route nationale entre l'hôtel de France et les environs de l'établissement afin de sécuriser la
    Référence documentaire :
    P. 129-130. JARRASSÉ Dominique. Les thermes romantiques. Bains et villégiature en France de 1800 à
  • Cloche (n° 1)
    Cloche (n° 1) Eaux-Bonnes - place de l' Église - en village
    Historique :
    juillet 1834 - Pau, 30 janvier 1893), directeur de l'hôtel de France et maire d'Eaux-Bonnes, gendre de Jean Maximien Gardères, le directeur de l'hôtel de France à Pau. La marraine, Marie Sophie Eulalie (de Victoria, intégré après 1863 dans l'hôtel de France des Taverne, déjà mentionné.
  • Tombeau de la famille Presle du Plessis
    Tombeau de la famille Presle du Plessis Lurbe-Saint-Christau - Cimetière - Chemin du Bugala - en village - Cadastre : 2019 OA 129
    Description :
    ) / à l'escadrille N 97 / Médaille militaire trois fois cité / Mort pour la France le 27 août 1927 / à
    Annexe :
    -guerre, devait être prévenue du décès, dont l'acte mentionne qu'il est "mort pour la France". Une note
    Référence documentaire :
    Presle du Plessis, Armand : J 110753 R. Ministère des Armées. Base des morts pour la France de la Première Guerre mondiale Base des morts pour la France de la Première Guerre mondiale.
  • Promenade de la Poste
    Promenade de la Poste Laruns - Eaux-Chaudes - Chemin forestier dit des Eaux-Chaudes - en écart - Cadastre : 2018 BE
    Historique :
    Hahounquouère, où est implanté l'hôtel de France, en offrant des vues sur le village depuis le flanc de montagne
  • Maison Larrouy puis poste actuellement maison
    Maison Larrouy puis poste actuellement maison Laruns - Eaux-Chaudes - Bourg - en écart - Cadastre : 2018 BE 86-88-89
    Historique :
    Larrouy fils et au propriétaire de l'hôtel de France pour les fournitures effectuées lors des fêtes
  • Chalet Marguerite
    Chalet Marguerite Lurbe-Saint-Christau - Saint-Christau - Route de Saint-Christau - isolé - Cadastre : 2019 0A 28
    Historique :
    400.000 francs sur un préjudice total de près de 5 millions de francs pour l'ensemble de la station. Le parmi les équipements nécessitant le plus de travaux, après l'hôtel de la Poste (un million de francs ) et l'hôtel du Mogol (1.6 millions de francs). Cet édifice élégant mais aux proportions modestes, qui francs). Mais, malgré l'estimation des travaux à prévoir, l'architecte conclut que le chalet est
  • Écurie et remise, dite Grange Taverne cadet
    Écurie et remise, dite Grange Taverne cadet Eaux-Bonnes - 9 rue Louis-Barthou - en village - Cadastre : 2018 AN 271
    Historique :
    -Bonnes - construit pour le même Taverne cadet et, fort probablement, de l'hôtel de France, tenu par son
  • Promenade d'Argout ou promenade de l'Impératrice
    Promenade d'Argout ou promenade de l'Impératrice Laruns - Eaux-Chaudes - Place des Thermes - en écart - Cadastre : 2018 BE
    Illustration :
    Hôtel de France. Elévation principale depuis la promenade d'Argout. IVR72_20196410757NUC4A
  • Chalet Bleu
    Chalet Bleu Lurbe-Saint-Christau - Saint-Christau - Route de Saint-Christau - isolé - Cadastre : 2019 0A 26
    Historique :
    nécessite néanmoins des travaux relativement importants s'élevant à 225.000 francs (280.000 francs pour le chalet Rose) sur un devis estimé à près de 5 millions de francs pour l'ensemble de la station. Entre néanmoins des travaux relativement importants s'élevant à 225.000 francs (280.000 francs pour le chalet Rose ) sur un devis estimé à près de 5 millions de francs pour l'ensemble de la station. Entre autres, les
  • Hôtel de voyageurs, actuellement immeuble à logements
    Hôtel de voyageurs, actuellement immeuble à logements Eaux-Bonnes - 33 rue Louis-Barthou - en village - Cadastre : 2018 AN 124
    Description :
    quatrième élévation, accolée à l'Hôtel de France jusqu'à la destruction de celui-ci, fut pensée comme un mur
    Illustration :
    Façade sur rue et élévation latérale anciennement attenante à l'hôtel de France (détruit
    Historique :
    architectural fait l'objet d'une indivision, la succursale présentée ici, contigüe à l'hôtel de France
1 2 3 4 6 Suivant