Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 5 sur 5 - triés par pertinence
  • Château Rauzan-Gassies
    Château Rauzan-Gassies Margaux - Rauzan-Gassies - isolé - Cadastre : 1826 B 280, 281, 283, 285 à 287 2008
    Annexe :
    qui appartient au dit château et maison de Monsieur Roulier, Trésorier de France, pavillon et mansarde
    Référence documentaire :
    p. 69-76 LORBAC Charles (de). Les richesses gastronomiques de la France. Les vins de Bordeaux. I
  • Château Latour
    Château Latour Pauillac - Latour - route de Bordeaux à Saint-Vivien-de-Médoc - isolé - Cadastre : 1825 H 174, 188 2012 OE 74, 75
    Annexe :
    projet ; il s'élevait à 73 814,45 francs, soit près de 370 000 francs actuels. La correspondance qu'il 568,85 francs, soit un abattement de près de 40% par rapport au projet primitif. Les travaux commencèrent 44 000 francs ; le second, un peu moins somptueux, aurait coûté de 36 000 à 38 000 francs. Duphot porte en compte, sous cette même date, cent quatre-vingt-quinze francs, payés au nommé Gaston, capitaine de France, étude physiologique, anecdotique, historique, humoristique et même scientifique. Paris : E publiques, par suite de raisons de famille et de raisons d'Etat, se montèrent à 1 511 000 francs, et
  • Logis (manoir) de la Canne
    Logis (manoir) de la Canne Jouhet - la Canne - isolé - Cadastre : 1840 D2 511, 514-520 1943 D2 330, 331 2016 D2 491
    Historique :
    également propriétaire la ferme du Moutet. Les travaux (un investissement de 72.040 francs) sont indiqués
  • Manoir de Presle
    Manoir de Presle Villemorin - Presles - en écart - Cadastre : 1835 D1 258 2016 D 137 913 959 961
    Historique :
    trésorier de France. Un personnage qui a largement profité de la vente des biens nationaux sur la commune
  • Manoir de Verneuil
    Manoir de Verneuil Migné-Auxances - Verneuil - 19 rue de Verneuil - isolé - Cadastre : 1839 K11 6 à 17 2004 AN 158
    Annexe :
    Jarrie, celle de cent quinze Francs en argent due au propriétaire de la Bajellerie par la Dame Veuve Caventon, et celle aussi foncière de six Francs et la liberté de faire brûler deux barriques de vin d'une part, et de deux Francs cinquante centimes d'autre part, due par les Sieurs Surrault et Roux, les dites
1