Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 11 sur 11 - triés par pertinence
  • Manoir des Grands Breux
    Manoir des Grands Breux Angles-sur-l'Anglin - les Grands Breux - en écart - Cadastre : 1826 A1 76, 77, 78, 79 2014 A1 222, 223
    Référence documentaire :
    Pégorier, André. Les noms des lieux en France: glossaire de termes dialectaux, Institut Géographique National, Paris, 2006 Pégorier, André. Les noms des lieux en France: glossaire de termes
  • Manoir du Grand Charassé
    Manoir du Grand Charassé Montamisé - Charassé - 46 rue de Moulière - en écart - Cadastre : 1817 F 640 à 642 et 644 2004 BN 21 et 22
    Texte libre :
    roi, président trésorier de France au bureau des finances de Poitiers. En 1822, les neveux et
  • Les demeures, châteaux, manoirs de Ludon-Médoc
    Les demeures, châteaux, manoirs de Ludon-Médoc Ludon-Médoc
    Historique :
    . C’est le trésorier de France et conseiller au Parlement de Bordeaux Jean-François de Lavaud qui décide France à partir des années 1860 (oïdium, phylloxéra). Pourtant, dans le Médoc et à Ludon en particulier
  • Manoir du Breuil, actuellement maisons
    Manoir du Breuil, actuellement maisons Arces - isolé - Cadastre : 1833 C 66 à 82 2009 C 1011 à 1014
    Historique :
    , il rachète le Breuil à Pierre Lacotte-Dulac pour 30000 francs. En 1823, Pierre Boutet meurt dans sa
    Référence documentaire :
    consentie pour 28000 francs, dont la quasi totalité serviront à verser aux créanciers du vendeur. Ce dernier pour 30000 francs à Pierre Boutet, marchand tanneur, demeurant à Arces, le domaine du Breuil consistant borderie au Breuil et une autre à Brésillas, à Arces, d'une valeur totalte de 30800 francs. Saujon, par lequel Pierre Boutet, marchand corroyeur, accorde un acte obligatoire de 16000 francs et une rente viagère de 480 francs à Jean-Baptiste Veillet, son épouse Catherine Robin et à leurs quatre
  • Repaire noble du Breuil
    Repaire noble du Breuil Thonac - Le Breuil - isolé - Cadastre : 1813 A1 214, 219, 220 1988 A1 564, 200
    Référence documentaire :
    P. 243. SALCH Charles-Laurent Atlas des châteaux forts en France. 1977. SALCH Charles-Laurent [avec la collab. de BURNOUF J. et FINO J.-F.). Atlas des châteaux forts en France. Strasbourg : Éditions
  • Les demeures, châteaux, manoirs du Pian-Médoc
    Les demeures, châteaux, manoirs du Pian-Médoc Le Pian-Médoc
    Historique :
    de France tout au long du 19e siècle. Au siècle suivant, beaucoup de domaines perdent leurs
  • Château Lafite-Rothschild
    Château Lafite-Rothschild Pauillac - Lafite - isolé - Cadastre : 1825 H 201 à 204 2012 OA 494
    Annexe :
    . BERTALL, Charles-Albert d'Arnould, connu sous le nom de. La Vigne, voyage autour des vins de France, étude
    Historique :
    Rothschild achète le domaine 4 149 000 francs. Il est encore aux mains de cette famille aujourd'hui. Les
    Référence documentaire :
    vins de France, étude physiologique, anecdotique, historique, humoristique et même scientifique. Paris
  • Manoir de Presle
    Manoir de Presle Villemorin - Presles - en écart - Cadastre : 1835 D1 258 2016 D 137 913 959 961
    Historique :
    trésorier de France. Un personnage qui a largement profité de la vente des biens nationaux sur la commune
  • Château de La Salle
    Château de La Salle Saint-Genès-de-Blaye - la Salle - isolé - Cadastre : 1832 B 18 à 20 2013 OB 893, 1250
    Annexe :
    francs.
  • Manoir dit logis de Bernagout ; ferme de Laporte
    Manoir dit logis de Bernagout ; ferme de Laporte Vouneuil-sous-Biard - Bernagout - isolé - Cadastre : 1831 F2 448, 475 à 479 2004 F 396, 405
    Historique :
    , seigneur de la Sigone et de la Roche, trésorier de France à Poitiers. Vendu en 1812, Bernagout passe à la
  • Manoir de Verneuil
    Manoir de Verneuil Migné-Auxances - Verneuil - 19 rue de Verneuil - isolé - Cadastre : 1839 K11 6 à 17 2004 AN 158
    Annexe :
    Jarrie, celle de cent quinze Francs en argent due au propriétaire de la Bajellerie par la Dame Veuve Caventon, et celle aussi foncière de six Francs et la liberté de faire brûler deux barriques de vin d'une part, et de deux Francs cinquante centimes d'autre part, due par les Sieurs Surrault et Roux, les dites
1