Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
  • Cloche (n° 1) dite Mathilde Louise
    Cloche (n° 1) dite Mathilde Louise Montaut -
    Annexe :
    (elle pesait 449 kg). Elle fut encore une fois refondue et agrandie en 1877 pour 350 francs. En 1889 le prix de 1.200 francs (elles eurent pour marraines Coralie Burguerieu et Mme Darrieutort et pour en une seule (marraine Mme Lapeyre, parrain Julien Man), le tout pour la somme de 11.300 francs payée par une souscription paroissiale (13.910 francs, dont 5.000 par Mlle Darrieutort). La cloche de 1877
    Historique :
    1918 : la nouvelle cloche est celle ici étudiée. La collecte ayant rencontré un franc succès (13 910 francs), les deux petites cloches furent aussi fondues afin d'en fabriquer une plus grande et les deux 11 300 francs. La sonnerie modifiée par l’abbé Daydrein (curé de Montaut de 1866 à 1900), en effet (5 000 francs), elle fut choisie pour marraine de l'instrument. La bénédiction eut lieu le 16
  • Cloche (n° 3) dite Victoire Pauline Julienne
    Cloche (n° 3) dite Victoire Pauline Julienne Montaut -
    Annexe :
    (elle pesait 449 kg). Elle fut encore une fois refondue et agrandie en 1877 pour 350 francs. En 1889 le prix de 1.200 francs (elles eurent pour marraines Coralie Burguerieu et Mme Darrieutort et pour en une seule (marraine Mme Lapeyre, parrain Julien Man), le tout pour la somme de 11.300 francs payée par une souscription paroissiale (13.910 francs, dont 5.000 par Mlle Darrieutort). La cloche de 1877
    Historique :
    ayant rencontré un franc succès (13 910 francs), Darricau fut également chargé de fondre un autre instrument avec le matériau des deux petites cloches exécutées entre 1889 et 1898, pour 1 200 francs, par
1