Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 1 à 20 sur 31 - triés par pertinence
  • Eglise paroissiale Saint-Martial
    Eglise paroissiale Saint-Martial Lestards - en village - Cadastre : 2013 D 441
    Description :
    L'église se distingue par sa couverture en chaume unique en France. L'entrée se fait par un clocher
  • Église paroissiale Saint-Blaise, puis collégiale, actuellement église paroissiale de l'Assomption-de-Notre-Dame
    Église paroissiale Saint-Blaise, puis collégiale, actuellement église paroissiale de l'Assomption-de-Notre-Dame Noailles - le Bourg - en village - Cadastre : 2014 AC 57
    Référence documentaire :
    p. 102 Dictionnaire des églises de France, Belgique, Luxembourg, Suisse (1966) Dictionnaire des églises de France, Belgique, Luxembourg, Suisse : Centre et Sud-Est, volume II B. Paris : Robert Laffont
  • Église paroissiale Saint-Pierre-ès-Liens
    Église paroissiale Saint-Pierre-ès-Liens Sagnat - Bourg - en village - Cadastre : 1826 B 561 2008 B 537
    Référence documentaire :
    Les églises de France : Creuse (1934) LACROCQ, Louis. Les églises de France : Creuse. Paris
  • Église paroissiale Saint Sulpice de Bourges
    Église paroissiale Saint Sulpice de Bourges Lafat - Bourg - en village - Cadastre : 2008 AA 69
    Référence documentaire :
    Les églises de France : Creuse (1934) LACROCQ, Louis. Les églises de France : Creuse. Paris
  • Église paroissiale Saint-Martial
    Église paroissiale Saint-Martial Saint-Martial-d'Artenset - en village - Cadastre : 1844 G2 574 1988 AA 101
    Référence documentaire :
    IGN. Carte topographique de la France à 1/50 000 : Montpon-Ménestérol. Série orange, feuille 1735 Universis, 1992, fac-similé de l'édition de 1873 (Monographies des villes & villages de France).
  • Église paroissiale Notre-Dame-de-l'Assomption de Neulles
    Église paroissiale Notre-Dame-de-l'Assomption de Neulles Neulles - en village - Cadastre : 2014 OA 163
    Référence documentaire :
    p. 114 Crozet, René. Dictionnaire des églises de France. Paris : Robert Laffont, 1967, tome IIIc
  • Église paroissiale Notre-Dame
    Église paroissiale Notre-Dame Audignon - en village - Cadastre : 2016 F 220
    Annexe :
    des Lettres clauses de Charles IX, roy de France, en date du 5 octobre 1571", Bulletin du Comité le clocher et la toiture (montant : 600 francs). - 1844 (18 décembre) : Pierre Fauthoux-Pailheau
    Illustration :
    Plan de l'église. Agence des Bâtiments de France, Mont-de-Marsan, 14 janvier 1970
    Référence documentaire :
    clauses de Charles IX, roy de France, en date du 5 octobre 1571", Bulletin du Comité d'Histoire et p. 280, 281 CABANOT Jean. Les débuts de la sculpture romane dans le sud-ouest de la France. Paris siècle en France et en Catalogne. Actes du 1er colloque d'histoire de l'art méridional au Moyen Âge p. 11 Dictionnaire des églises de France. Sud-Ouest. Paris : Ed. Robert Laffont, [1967]. Tome 3. Plan de l'église par l'agence des Bâtiments de France, Mont-de-Marsan, 14 janvier 1970.
  • Église paroissiale Saint Julien de Brioude
    Église paroissiale Saint Julien de Brioude Fresselines - Bourg - place de l' Eglise - en village - Cadastre : 1826 D 54 2008 BC 121
    Référence documentaire :
    Les églises de France : Creuse (1934) LACROCQ, Louis. Les églises de France : Creuse. Paris
  • Église paroissiale Saint-Hippolyte
    Église paroissiale Saint-Hippolyte Plaizac - en village - Cadastre : 1832 A2 401 2011 OB 368
    Référence documentaire :
    ". Septembre 1973. Agence des bâtiments de France de Charente. Ech. 1/100. 54 x 54 cm. Tirage de plan. Conservé p. 127 Daras, Charles. Dictionnaire des églises de France, tome IIIc. Paris : Laffont, 1967. p. 192-193 : 1 fig George, Jean. Les églises de France : Charente. Paris : Letouzé et Ané, 1933.
  • Église paroissiale Saint-Martin
    Église paroissiale Saint-Martin Urgons - en village - Cadastre : 2017 A 526
    Annexe :
    Charles IX, roy de France, en date du 5 octobre 1571", concernant l'église d'Urgons "URGONS ARCHIPRETRÉ DE
    Référence documentaire :
    Charles IX, roy de France, en date du 5 octobre 1571 "Procès-verbal de l'état des églises du diocèse d'Aire en vertu des lettres clauses de Charles IX, roy de France, en date du 5 octobre 1571". Revue de
  • Église paroissiale Saint-Maurice
    Église paroissiale Saint-Maurice Saint-Maurice-des-Lions - en village - Cadastre : 2004 E1 188
    Référence documentaire :
    p. 181 Daras, Charles. Dictionnaire des églises de France, tome IIIc. Paris : Laffont, 1967. p. 245, 246 George, Jean. Les églises de France : Charente. Paris : Letouzé et Ané, 1933. p. 200-203 Leproux, Marc. Dévotions et saints guérisseurs. Presses Universitaires de France, 1957.
  • Église paroissiale Saint-Christophe de Rouffignac
    Église paroissiale Saint-Christophe de Rouffignac Rouffignac - en village - Cadastre : 2014 OF 571
    Référence documentaire :
    p. 153 Crozet, René. Dictionnaire des églises de France. Paris : Robert Laffont, 1967, tome IIIc
  • Église Saint-Martin
    Église Saint-Martin Ligugé - Le Bourg - Place du Révérend Père Lambert - en ville - Cadastre : 2017 BB 211 1937 C 392 1837 C 359
    Historique :
    réparer l'église. Ils occupent les lieux jusqu'à leur expulsion du Royaume de France dans la décennie 1760
    Référence documentaire :
    P. 87. CROZET, RENE. Dictionnaire des églises de France. Poitou Saintsong Angoumois, Paris, Lafont monuments chrétiens de la France, 2, Sud-Ouest et Centre, Atlas archéologique de la France, Paris 1996.
  • Église paroissiale Sainte-Eugénie
    Église paroissiale Sainte-Eugénie Candresse - en village - Cadastre : 2007 OB 125
    Référence documentaire :
    dans les édifices religieux de la France du Sud-Ouest (Gers, Gironde, Landes, Lot-et-Garonne, Pyrénées
  • Eglise paroissiale Saint Saturnin
    Eglise paroissiale Saint Saturnin Meschers-sur-Gironde - Bourg - place de l'Eglise - en écart - Cadastre : 1831 C 897 2009 AI 103
    Référence documentaire :
    territoire. L´espace public entre présence confessionnelle et sécularisation dans la France du 19e siècle. Le
  • Église paroissiale Saint-Jacques-le-Majeur
    Église paroissiale Saint-Jacques-le-Majeur Saint-Yaguen - en village - Cadastre : 2017 E 468
    Annexe :
    confrérie du St-Sacrement possédait quelques centaines de francs ; avec ces modiques ressources, l'espoir restaurés moyennant la somme de trois cent cinquante francs. A cette occasion, les boiseries du chœur furent fonte sortie du magasin Balancin à Mont-de-Marsan d'une valeur de 120 francs. C'est le 15 août en la accessoires nous coûte six cent trente francs. L'autel seul fut payé trois cent quarante francs. Nous dirons de Souprosse qui a bien voulu me donner cent francs en mémoire de mon vénéré prédécesseur son oncle ., il a coûté la somme de onze cents francs. / L'inauguration d'un autel de la très Ste Vierge est un terrain d'une valeur de 500 francs, ci - 500. [...] Toutes les évaluations qui précèdent ont été faites donné 1° les deux vieux calices pesant ensemble 898 gr. et une somme de 297 francs (Deus providebit Lourdes d'une valeur de 170 francs. (...) [L'inauguration] fut l'occasion d'une magnifique fête. Elle eut la construction de cet édifice la somme de treize mille cinq cents francs." "17 août 1919. Le
  • Église paroissiale Saint-Pierre
    Église paroissiale Saint-Pierre Beylongue - en village - Cadastre : 2017 E 354
    Annexe :
    au sujet d'un projet de refonte des cloches ; demande d'une subvention de 300 francs au conseil seront également dorées au bruni." Coût : 800 francs. - 1902-1904 : restauration de l'église par une somme de 3000 francs et demande un secours à l'État, la fabrique donne 750 francs. Nature des sacristie "prêts à s'écrouler". Montant du devis : 3760 francs. Travaux adjugés le 19 décembre 1903 francs. [...] Peu de temps avant sa mort, il fit don à l'église d'un jeu de canons d'autel réellement mille francs. Ses héritiers n'ayant pas voulu se charger des droits de succession, l'église ne toucha que huit cent soixante dix francs. M. Sarrauton (Jean Marie Gustave) [curé de 1864 à 1869 cents francs. La clôture de la mission se fit très solennellement le 2 février, jour de la Purification devaient être badigeonnés. La fabrique, qui avait mille francs en caisse, se chargea des vitraux et par l'entremise du Baron Le Roy, Sénateur et préfet de la Seine-Inférieure, un secours de mille francs
    Historique :
    -Dax. Le coût total de la restauration s'est élevé à 91.357,37 francs.
  • Église paroissiale Saint-Aubin
    Église paroissiale Saint-Aubin Saint-Aubin - en village - Cadastre : 2016 A 293
    Annexe :
    de l'an 1572 par l'ordre de Charles IX roi de France touchant les églises du diocèse d'Aire, ruinées délibéré et arrêté ce qui suit : / Article 1er. Vu que la fabrique a dépensé une somme de 200 francs pour vota pour l'acquisition de cet objet une somme de 50 francs. / Considérant que cette statue devint somme de trois cent cinquante francs (350) comme quittance de deux confirmaux [sic pour "confessionnaux , Toulouse, 1er octobre 1912 : "Reçu de M. l'abbé Darcet la somme de cent quatre vingt cinq francs pour solde
    Référence documentaire :
    Dictionnaire des églises de France. Sud-Ouest. Paris : Ed. Robert Laffont, [1967]. Tome 3.
  • Église paroissiale Saint-Martin
    Église paroissiale Saint-Martin Louzac-Saint-André - Louzac - en village - Cadastre : 1822 B 239 1991 B 843 2011 AW 31
    Référence documentaire :
    p. 90 Daras, Charles. Dictionnaire des églises de France, tome IIIc. Paris : Laffont, 1967. p. 145-146 George, Jean. Les églises de France : Charente. Paris : Letouzé et Ané, 1933.
  • Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste
    Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste Laluque - place de l'Église - en village - Cadastre : 2017 F 57
    Annexe :
    curé a fait appel à la générosité des fidèles, et un beau chemin de croix de 1.600 francs couvre ce banc.] P. 10. "Revenus de la cure de Laluque. / Le revenu était de 1200 francs. Vu l’inhabilité du de la cure pour 1270 francs. […] Il y avait une fabrique affermée alors 290 francs. Le gros décimateur était le curé, le diacre et la fabrique qui, sur ses revenus, faisait 36 francs de rente au St Sacrement, qui a coûté 25 francs, et la marraine une jolie aube, manche noire, qui a coûté 25 francs également. La cloche, qui ne pèse que 104 kilos, coûta 470 francs. [Petite cloche du chœur] La l’avait posée en 1855. Les dalmatiques noires qui avaient coûté 70 francs, furent étrennées pour le 1858, elle avait laissé 500 francs à l’église pour l’achat d’un lustre et d’un bénitier en marbre blanc (Castets et Cardenau) ont offert un don généreux de mille francs à cet effet ; mais la commission fabrique demande au conseil municipal de subvenir à l'achat de "1° un ostensoir, la somme de - 150 francs
    Historique :
    l'architecte des Bâtiments de France.