Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 7 sur 7 - triés par pertinence
  • Demeure
    Demeure Saint-Fort-sur-Gironde - le Bourg - 7 rue des Roses Trémières - en village - Cadastre : 1834 C 2729 2009 AB 545, 546 et 616
    Référence documentaire :
    pour le colon, grange, chai, parcs, jardins, terres arables, prés et vignes, estimé à 17126 francs. Ce bien va au prêtre Henri Emery-Desbrousses. L´ensemble de la succession se monte à plus de 29000 francs.
  • Église paroissiale Saint-Hippolyte
    Église paroissiale Saint-Hippolyte Plaizac - en village - Cadastre : 1832 A2 401 2011 OB 368
    Référence documentaire :
    ". Septembre 1973. Agence des bâtiments de France de Charente. Ech. 1/100. 54 x 54 cm. Tirage de plan. Conservé p. 127 Daras, Charles. Dictionnaire des églises de France, tome IIIc. Paris : Laffont, 1967. p. 192-193 : 1 fig George, Jean. Les églises de France : Charente. Paris : Letouzé et Ané, 1933.
  • Prieuré, aujourd'hui église Saint-Pierre
    Prieuré, aujourd'hui église Saint-Pierre Chatain - en village - Cadastre : 1834 E1 286 2008 AB 155
    Annexe :
    archives diocésaines de l'évêché de Poitiers. Legs de 12000 francs de Madame Théolinde Brouillet (décédée puis 20000 francs ; la commune et le curé demandent que le legs soit réaffecté à la restauration plutôt alors chiffrés entre 25000 et 30000 francs, somme dont personne ne dispose). Il est aussi question des intérêts générés par les 12000 francs et évalués à 600 francs par an, que le notaire déclare ne pas faire charge de la commune. 1882, 5 mai : dans une lettre, le curé de Chatain accuse réception des 12000 francs rembourser ces 12000 francs à l'évêque. 1883, 17 août : récapitulatif par un huissier mandaté par sœur Saint les 12000 francs plus les intérêts générés.
    Référence documentaire :
    p. 41 Crozet, René. Dictionnaire des églises de France. Paris : Robert Laffont, 1967, tome IIIc p. 144 Semur, F. Abbayes, prieurés et commanderies de l'ancienne France vers IVe siècle - vers
  • Manoir du Breuil, actuellement maisons
    Manoir du Breuil, actuellement maisons Arces - isolé - Cadastre : 1833 C 66 à 82 2009 C 1011 à 1014
    Historique :
    , il rachète le Breuil à Pierre Lacotte-Dulac pour 30000 francs. En 1823, Pierre Boutet meurt dans sa
    Référence documentaire :
    consentie pour 28000 francs, dont la quasi totalité serviront à verser aux créanciers du vendeur. Ce dernier pour 30000 francs à Pierre Boutet, marchand tanneur, demeurant à Arces, le domaine du Breuil consistant borderie au Breuil et une autre à Brésillas, à Arces, d'une valeur totalte de 30800 francs. Saujon, par lequel Pierre Boutet, marchand corroyeur, accorde un acte obligatoire de 16000 francs et une rente viagère de 480 francs à Jean-Baptiste Veillet, son épouse Catherine Robin et à leurs quatre
  • Église paroissiale Saint-Thomas
    Église paroissiale Saint-Thomas Hiersac - en village - Cadastre : 1828 B2 455 2011 OB 494
    Référence documentaire :
    p. 76 Daras, Charles. Dictionnaire des églises de France, tome IIIc. Paris : Laffont, 1967. p. 126-127 George, Jean. Les églises de France : Charente. Paris : Letouzé et Ané, 1933.
  • Hôtel des monnaies, actuellement édifice militaire et hôtel de voyageurs
    Hôtel des monnaies, actuellement édifice militaire et hôtel de voyageurs La Rochelle - 1 rue de la Monnaie - en ville - Cadastre : 1811 E 303 1976 EK 94
    Annexe :
    monnoie de la Rochelle du serment de France, & règlement pour les droits & prérogatives". Dans les douzième & treizième siècles, il y avoit quatre marcs en France ; "c'est assavoir le marc de Troyes qui
  • Château, actuellement mairie
    Château, actuellement mairie Saint-Fort-sur-Gironde - le Bourg - 1 place de l' Hôtel de Ville - en village - Cadastre : 1834 C 2879, 2880, 2881, 2888 et 2889 2009 AB 458 à 460, 464, 465, 488
    Annexe :
    - Louis Poirier, 1924-1934 - Maurice Chastang, 1934-1942 - Jean Joseph Fitte, 1942-1944 - Renée France
1