Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
  • Château de Théon
    Château de Théon Arces - isolé - Cadastre : 1833 B 315 à 320 2009 B 98 et 537
    Annexe :
    francs. Le deuxième lot, attribué à Pierre-Louis de Rigaud de Vaudreuil, comprend la métairie de Théon , prés et vignes, le tout estimé à 30000 francs. Le troisième lot, attribué à Louise Thérèse, de Rigaud de Vaudreuil, comprend la métairie de Preselle, évaluée à 22000 francs. Des marais salants situés à Meschers, d'une valeur de 8000 francs, sont partagés entre les lots 2 et 3. L'ensemble des biens est estimé à 180000 francs.
    Historique :
    militaires actifs en Nouvelle-France : son grand-père et son oncle en furent gouverneur). Théon quitte ainsi
    Référence documentaire :
    Théon, à Arces, pour 30000 francs, à son frère Pierre Louis Rigaud, comte de Vaudreuil, demeurant à généalogies, l'histoire et la chronologie des familles nobles de France, l'explication de leurs armes, et
  • Relais de poste actuellement maison
    Relais de poste actuellement maison Croutelle - le Bourg - 50 et 52 Grand-Rue - en village - Cadastre : 1837 B 100 2004 AA 147, 162
    Historique :
    pas mentionné dans l'enquête sur les postes aux chevaux, prescrite par les Trésoriers de France en
  • Château, dit Logis des Piliers
    Château, dit Logis des Piliers Fontaine-le-Comte - les Piliers - isolé - Cadastre : 1837 C 480 à 484 2004 AW 49
    Historique :
    , écuyer, conseiller du roi, trésorier de France au Bureau des finances de la généralité de Poitiers. A la , mariée à Augustin-Jérôme Poirier de Clisson, trésorier de France au Bureau des finances de la généralité
  • Église paroissiale Saint-Martin
    Église paroissiale Saint-Martin Brux - en village - Cadastre : 1837 G2 900 2010 G 558
    Annexe :
    ministère de l'instruction publique et des cultes accorde un secours de 2000 francs pour la restauration de un secours supplémentaire de 1000 francs pour les mêmes travaux. [Entre 1875 et 1882] : M. Gouillard , prêtre, a reçu un legs de 1800 francs de l'abbé Gabriel Toulat, curé de Saint-Martin à Sepvret, qui est 1893) et affecte le reliquat de 2800 francs [sic] du legs de l'abbé Toulat à la réparation du chœur
    Référence documentaire :
    p. 30-31 Crozet, René. Dictionnaire des églises de France. Paris : Robert Laffont, 1967, tome IIIc France médiévale. T. I-2 : Département de la Vienne (excepté la ville de Poitiers), 1975.
1