Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
  • Monument aux morts de la Vienne
    Monument aux morts de la Vienne Poitiers - boulevard de Verdun - en ville - Cadastre : 2014 BK 127
    Description :
    Le monument est dédié aux 11810 soldats morts pour la France (chiffre donné par le comité chargé de / POUR LA / FRANCE / 1914-1918 " et l'ajout dans des caractères différents : " 1939-1945 ". Un drapeau
    Observation :
    Inscriptions sur le socle : " AUX / ENFANTS / DE LA / VIENNE / MORTS / POUR LA / FRANCE / 1914-1918
    Historique :
    Malapert. En août 1922, le total des souscriptions atteint juste 75000 francs et la ville accorde une subvention de 40000 francs pris sur l'emprunt destiné à l'embellissement du boulevard de Verdun. Le budget daté du 14 novembre 1922 fait état d'un devis de 141844,74 francs couverts par des souscriptions pour 67844,74 francs (moins qu'annoncé quelques mois plus tôt) et 74000 francs de budget municipal devis, de 148719,30 francs, est couvert par les souscriptions (54714,30 francs, revu à la baisse par rapport au budget de 1922), un emprunt (40000 francs), le budget ordinaire de la commune (34000 francs ), il manque donc 15000 francs, votés sur le budget additionnel. L'érection du monument aux morts est autorisée par arrêté préfectoral du 28 novembre 1924 sur la base d'un budget de 148719,30 francs couverts par des souscriptions pour 59714,30 francs, des crédits votés pour 89005 francs et une demande de subvention de 8010 francs calculée par rapport au nombre de morts pour la France de la commune (1416 tués
    Référence documentaire :
    novembre, 50 francs), Blanzay (19 novembre, 100 francs), Charroux (20 novembre, 20 francs), Chouppes (20 novembre, 20 francs), Colombiers (3 décembre, 50 francs), Latillé (13 novembre, 20 francs), Lésigny (20 novembre, 50 francs), Mouterre (13 novembre, 100 francs), Neuville (5 novembre, refus), Nouaillé (13 novembre, 100 francs), Les Ormes (13 novembre, 50 francs), Persac (22 novembre, 25 francs), Saint-Jean-de -Sauves (20 novembre, 50 francs), Sanxay (4 décembre, 50 francs), Thurageau (20 novembre, 50 francs), Vaux (6 novembre, 100 francs). 1922, 21 août : délibération du conseil municipal. Le colonel Malapert a morts une subvention de 40000 francs car la souscription ne couvrira pas le coût estimé à 141845 francs , seuls 75000 francs ont été recueillis et les 100000 francs seront difficilement atteints. La subvention rapport au nombre de morts pour la France de la commune (1416 tués pour 41242 habitants) ; budget sur la base d'un devis de 141844,74 francs et bordereau d'envoi à la préfecture du dossier complet
  • Monument aux morts
    Monument aux morts Lusignan - place de 8 mai 1945 - en village - Cadastre : 2014 AI Non cadastré
    Historique :
    dépense totale est de 25309,87 francs, financés par 4084,50 francs de souscription, 19000 francs votés par le conseil municipal et une subvention de 2470 francs calculée par rapport au nombre de morts pour la France de la commune (91 tués pour 2123 habitants), soit un total de 25554,50 francs. En 1923, un budget additionnel de 2000 francs est voté pour permettre le financement de la grille qui entoure le monument. Le 6 à gré de 3800 francs à MM. Civet, Pommier et Cie, propriétaires exploitants de carrière domicilés francs signé le 10 octobre 1922. Le devis estimatif est signé des architectes poitevins Maurice-Charles de l'atelier parisien par voie ferrée pour un total de 25309,87 francs. Des marchés de gré à gré sont travaux de terrassement et de maçonnerie (1647,25 francs) - Abel Poiraton, serrurier à Lusignan, pour l'entourage du monument (2750 francs). Le monument est daté de 1922. Il a été inauguré le 22 juillet 1923.
    Référence documentaire :
    1919-1925. Monument aux morts de Lusignan 1922 : bordereau du dossier avec budget (25309,87 francs par rapport au nombre de morts pour la France de la commune (91 tués pour 2123 habitants) : 2470 francs. 1922, 5 septembre : délibération du conseil municipal pour autoriser la signature des marchés de maçonnerie (1648 francs) et Abel Poiraton, serrurier à Lusignan, pour l'entourage du monument (2750 francs francs) ; demande d'autorisation d'utiliser les fonds propres de la commune au cas où les 19000 francs réalisation de la statue pour 17911,45 francs (marché signé le 10 octobre 1922). 1922, 5 septembre Cie pour la fourniture de deux blocs en pierre de Lavoux devant servir à la sculpture (3800 francs 25309,87 francs ; recettes 23084,50 francs (souscription 4084,50 francs ; crédits inscrits au budget 19000 francs). Formulaire avec les données devant servir au calcul de la subvention en fonction du nombre de 25309,87 francs. 1922, 15 décembre : arrêté préfectoral autorisant l'érection du monument aux morts. 1923
1