Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 8 sur 8 - triés par pertinence
  • Cloche (n° 2) dite Nathalie
    Cloche (n° 2) dite Nathalie Eaux-Bonnes - place de l' Église - en village
    Historique :
    de France et maire d'Eaux-Bonnes. La marraine, dont seul le prénom de Nathalie a pu être déchiffré
  • Cloche (n° 1)
    Cloche (n° 1) Eaux-Bonnes - place de l' Église - en village
    Historique :
    juillet 1834 - Pau, 30 janvier 1893), directeur de l'hôtel de France et maire d'Eaux-Bonnes, gendre de Jean Maximien Gardères, le directeur de l'hôtel de France à Pau. La marraine, Marie Sophie Eulalie (de Victoria, intégré après 1863 dans l'hôtel de France des Taverne, déjà mentionné.
  • Cloche (n° 2)
    Cloche (n° 2) Doazit - en village
    Annexe :
    la quête a produit / 1° Pour les cloches mille quarante un francs - ci 1041 francs / Le quartier du Mus a donné cent soixante onze francs - ci 171 francs / Le quartier d’Aulès a donné deux cent trente cinq francs - ci 235 francs / Le quartier du Bourg a donné cinq cents francs - ci 500 francs / Le château et deux personnes étrangères cent trente cinq francs - ci 135 francs / Total 1041 francs. / La douze francs - ci 1512 francs / Payé au charpentier et forgeron cent huit francs - ci 108 francs / Payé au fondeur pour refonte de la cloche félée, trois cent quarante francs - ci 340 francs / Payé au même fondeur pour l’augmentation de la dite cloche quatre vingt francs - ci 80 francs / Payé au même id. pour la 3ème cloche, pesant 229 kg, neuf cent seize francs - ci 916 francs / Payé au même id. pour battan [t]s tiges courroies, soixante huit francs cinquante centimes -ci 68,50 francs / Total des sommes payées au fondeur - ci 1404,50 francs. / Entre les sommes reçues et les sommes payées il y a une
    Historique :
    francs. Les deux instruments, bénis le 13 juin 1875, furent installés dans le clocher le 17. La plus
  • Cloche (n° 1)
    Cloche (n° 1) Lacajunte - en village
    Annexe :
    de 4 francs le kilogramme, et un joug, système nouveau en fonte, au prix de 50 francs les 100 kilogrammes... prix total 1421 francs, somme que la commune trouva dans la caisse municipale, y compris 399 francs, prix estimé de la vieille cloche à raison de 3 francs le kilogramme. Lorsque le moment de payer principales familles se mirent en tête de cette souscription, en versant chacune la somme de 40 francs. M.M de 478 francs, plus qu'il n’en fallait pour retenir la vieille cloche. Tout le monde fut satisfait de
  • Cloche (n° 2) dite Marie Jean Baptiste
    Cloche (n° 2) dite Marie Jean Baptiste Lacajunte - en village
    Annexe :
    de 4 francs le kilogramme, et un joug, système nouveau en fonte, au prix de 50 francs les 100 kilogrammes... prix total 1421 francs, somme que la commune trouva dans la caisse municipale, y compris 399 francs, prix estimé de la vieille cloche à raison de 3 francs le kilogramme. Lorsque le moment de payer principales familles se mirent en tête de cette souscription, en versant chacune la somme de 40 francs. M.M de 478 francs, plus qu'il n’en fallait pour retenir la vieille cloche. Tout le monde fut satisfait de
  • Cloche (n° 1)
    Cloche (n° 1) Mugron - en village
    Historique :
    Delestan pour 430 francs (AP Mugron, registre de fabrique 1826-1836, p. 35). En effet, l'instrument de 1831
  • Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Jean d'Aulès
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Jean d'Aulès Doazit - en écart - Cadastre : 2014 B 481-482
    Annexe :
    francs, réduits à 870 après paiement des frais). Les travaux étaient achevés avant le 4 juin 1893.] _______________________________________________________________________ faire la vente au prix qui vient d'en être offert de trois cent trente francs environ" afin d'acquérir deux lustres neufs. Cette lampe fut finalement vendue en juillet de la même année pour 328 francs
    Référence documentaire :
    p. 70 Dictionnaire des églises de France. Sud-Ouest. Paris : Ed. Robert Laffont, [1967]. Tome 3.
  • Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Pierre
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Pierre Tercis-les-Bains - en village
    Annexe :
    somme de 246 francs. - 1844 : refonte de la cloche. - 1847-1848 : projet de construction du clocher par Delestan (François-Dominique, de Dax). Coût : 790 francs. - 1877 : nouvelle refonte de la cloche par
1