Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Résultats 1 à 11 sur 11 - triés par pertinence
  • Autel et gradin de l'autel du Sacré-Cœur
    Autel et gradin de l'autel du Sacré-Cœur Montaut -
    Annexe :
    ) francs, ce qui mit la fabrique à même d'exécuter son plan de restauration. M. Lagarde, Cadet, doreur à St -Sever, entreprit la dorure de l'Autel pour la somme de six cents [50 interligné] francs, Mr Raymond [Peyruquéou], peintre, plaça le vitrail en couleurs moyennant quatre vingt dix francs, M. Didelin de Paris un paiement de deux cents francs, M. Daux, décorateur et résidant à Bordeaux, vendit le tableau tombeau de l'autel cent quarante francs ; M. Émile Lamagnère, menuisier, habitant la localité, travailla débours à la somme totale d'au moins douze cents francs 1200 #. / Détails. / Vitrail peint de la croisée
    Historique :
    l'Archevêché), qui possédait une succursale à Dax. Le meuble fut payé 140 francs. Le doreur Raymond Lagarde "cadet", de Saint-Sever, reçut quant à lui 650 francs pour la dorure de l'ensemble du mobilier de la
  • Autel de la Vierge et son gradin
    Autel de la Vierge et son gradin Montaut -
    Historique :
    " l'autel pour une somme totale de 400 francs. Le galbe et les sculptures ornementales du meuble se
  • Ensemble de l'autel du Sacré-Cœur (autel, gradin d'autel, tabernacle, baldaquin, retable, croix d'autel)
    Ensemble de l'autel du Sacré-Cœur (autel, gradin d'autel, tabernacle, baldaquin, retable, croix d'autel) Montaut -
    Annexe :
    ) francs, ce qui mit la fabrique à même d'exécuter son plan de restauration. M. Lagarde, Cadet, doreur à St -Sever, entreprit la dorure de l'Autel pour la somme de six cents [50 interligné] francs, Mr Raymond [Peyruquéou], peintre, plaça le vitrail en couleurs moyennant quatre vingt dix francs, M. Didelin de Paris un paiement de deux cents francs, M. Daux, décorateur et résidant à Bordeaux, vendit le tableau tombeau de l'autel cent quarante francs ; M. Émile Lamagnère, menuisier, habitant la localité, travailla débours à la somme totale d'au moins douze cents francs 1200 #. / Détails. / Vitrail peint de la croisée
    Historique :
    année 1856, pour la somme de 200 francs, auprès du peintre parisien Didelin (non documenté), qui cadet, de Saint-Sever, redora l’ensemble de l'autel pour 650 francs, tandis que le menuisier local Émile
  • Ensemble d'un meuble de sacristie (commode-armoire) et de placards de sacristie
    Ensemble d'un meuble de sacristie (commode-armoire) et de placards de sacristie Saint-Vincent-de-Paul - Buglose - en écart
    Historique :
    -Robert ou Guille-Robert reçut, en mai de la même année, la somme assez modeste de 232 francs pour des
  • Ensemble de l'autel de la Vierge (autel, gradin, tabernacle, retable)
    Ensemble de l'autel de la Vierge (autel, gradin, tabernacle, retable) Montaut -
    Historique :
    . La somme assez élevée (400 francs) perçue par Daux pour son travail à la chapelle de la Vierge
  • Ensemble du maître-autel (autel, 2 gradins, tabernacle, baldaquin)
    Ensemble du maître-autel (autel, 2 gradins, tabernacle, baldaquin) Larbey - en village
    Annexe :
    totale de cinq mille sept cents francs. Il est expliqué & demeure convenu que sur cette somme montant deux mille francs sera comptée par Monsieur Liquet au sieur Graciette après la signature de la présente police et sur reçu. 2° La somme de mille cinq cents francs après le placement du travail. 3° Enfin, pour à l'ordre de Monsieur Graciette aîné mon père, la somme de deux mille francs, valeur reçue comptant de monsieur le curé de Mugron la somme de dizehuit francs souasante quinze centimes pour une pierre Liquet curé de Mugron la somme de quinze cents francs pour compte de Mr Graciette et suivant son ordre ] francs, à valoir pour le 2e terme du paiement fixé dans votre police de vente. M. le curé avait une autre somme de sept cent francs disponible, qu'il voulait aussi remettre au même moment à Dumoret ; mais sur la semaine, cette somme de 700 francs sera remise à votre correspondant de Bayonne le Dimanche sept cent francs portée dans votre police, 1° deux mille francs avant le commencement du travail, 2
    Historique :
    un coût total de 5.700 francs, majoré ensuite de 545 francs en raison "d'améliorations au tombeau et finalement la dépense à 10.000 francs, dont les paiements s'échelonnèrent jusqu'en novembre 1837 et qui fut
  • Ensemble de l'autel de la Vierge (autel, gradin, tabernacle, retable)
    Ensemble de l'autel de la Vierge (autel, gradin, tabernacle, retable) Carcarès-Sainte-Croix - en village
    Historique :
    restaurée". Cet autel, "en bois marbré et doré acheté à Bordeaux pour la somme de 560 francs", est très
  • Ensemble de l'autel de la Vierge (autel, gradin, tabernacle, retable, statue)
    Ensemble de l'autel de la Vierge (autel, gradin, tabernacle, retable, statue) Castelnau-Tursan - en village
    Historique :
    (1789-1869), diffusée en France à partir de 1853.
  • Ensemble du maître-autel (autel, 2 gradins, tabernacle)
    Ensemble du maître-autel (autel, 2 gradins, tabernacle) Beylongue - en village
    Historique :
    , cet autel fut acheté en 1888, pour la somme de 300 francs, à la paroisse de Pontonx (aujourd’hui
  • Le mobilier de la basilique Notre-Dame de Buglose
    Le mobilier de la basilique Notre-Dame de Buglose Saint-Vincent-de-Paul - Buglose - en écart
    Annexe :
    exécuté à Bordeaux par le fabricant bordelais Daux père, qui reçut la somme de 4.270 francs en sept Lin (1808-1864, secrétaire général de l’évêché) ajoute un don de 600 francs "pour le tabernacle de pour 500 francs, fut déposée un temps au "musée" diocésain installé dans la maison Notre-Dame, derrière reçut un premier acompte de 1.800 francs le 27 juin 1857, puis plusieurs versements les 30 mai 1858 (1.756,25 francs), 27 octobre 1858 (1.000 francs), 7 août 1859 (1.000 francs) et 24 février 1860 (final paiement de 1.540,50 francs). Le meuble, encore en place dans les années 1950, a été supprimé depuis lors . La statue de saint Joseph qui surmontait l'autel avait été payée 600 francs, avec "des bas-reliefs de mentionne, à la date du 4 février 1862, un don de 2000 francs fait "pour la balustrade" par Mme de Laborde "six chandeliers" payés 40 francs avec "un vase de marbre" par la fabrique le 26 juillet 1855 (registre chapelle, pour payer le grand autel, mille francs qu’il a reçus de M. Cestac – 1000,00. / Mois de septembre
    Texte libre :
    neuf valant 1545 francs" payé par la fabrique "à M. Diharce de Bayonne" le 10 mai 1870 (Registre des
  • 2 statues d'anges adorateurs du maître-autel
    2 statues d'anges adorateurs du maître-autel Larbey - en village
    Annexe :
    , en terre cuite et dorée à l'or bruni, la somme de trois cent soixante huit francs, plus les frais
1