Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 5 sur 5 - triés par pertinence
  • Monument aux morts, calvaire de Saint-Porchaire
    Monument aux morts, calvaire de Saint-Porchaire Bressuire - Saint-Porchaire - rue du Colombier - en village - Cadastre : 2014 CK Non cadastré
    Historique :
    novembre 1920. Les premières dépenses sont estimées à 10000 francs, couvertes par 8000 francs issus de souscriptions publiques et 2000 francs votés par le conseil municipal, à prendre sur les fonds disponibles de Durenne à Paris, pour la somme de 4000 francs supplémentaire, élevé par souscription publique, inscrit au budget additionnel de 1922, tout comme les 2000 francs votés l'année précédente. Elle est signée J gré à gré est passé avec Stanislas Motard le 15 décembre 1922. Son devis de 12000 francs se compose de 1100 francs pour le socle pour la statue ; 3500 francs pour la base du monument ; 3500 francs pour la maçonnerie et la pose du granite ; 600 francs pour la plaque de lave émaillée ; et 3300 francs pour la statue forgeron pour la grille, dont le devis s'élève à 1455 francs, comprenant 1000 francs pour la grille de devant ; 418,25 francs pour les montants de fer supportant la grille des côtés ; 34 francs pour la pose du grillage (à 2 francs l'heure) ; et 3 francs 60 pour le fil de fer servant à attacher le grillage
    Référence documentaire :
    de 2000 francs pour l’érection du monument aux morts de Saint-Porchaire, à prendre sur les fonds famille Favreau, que le monument coûte la somme de 10000 francs, couvert par 8000 francs issus d'une souscription publique et 2000 francs votés par le conseil municipal. 1921, 29 juillet : minute de la lettre de maire de Saint-Porchaire au préfet des Deux-Sèvres. Mention du vote de la somme de 4000 francs pour Chapelle-Saint-Laurent. Demande de vote de 4000 francs supplémentaire aux 2000 francs déjà voté l'année précédente, ce qui porterait à 6000 francs la subvention du conseil municipal, inscrit au budget additionnel la commune de Saint-Porchaire à élever un monument à la mémoire de ses enfants morts pour la France un monument à la mémoire de ses enfants morts pour la France. 1923, 18 février : extrait du registre l’inauguration qui a lieu le dimanche 15 avril 1923. Subvention de 2500 francs pour l'entourage et 500 francs le total s’élève à 1455 francs 85 centimes. 1923, 20 mai : extrait du registre des délibérations du
  • Église Saint-Pierre
    Église Saint-Pierre Ambernac - en village - Cadastre : 1985 A1 84
    Historique :
    5000 francs. Le gisant situé dans l'église a été découvert lors de ces travaux.
    Référence documentaire :
    p. 6-7 George, Jean. Les églises de France : Charente. Paris : Letouzé et Ané, 1933.
  • Monument aux morts de 1870
    Monument aux morts de 1870 Bressuire - place des Anciens-Combattants - en ville - Cadastre : 2014 AM Non cadastré
    Référence documentaire :
    canton. Dans Secrétariat Poitou-Charentes de l'inventaire général des richesses artistiques de la France
  • Église paroissiale Notre-Dame
    Église paroissiale Notre-Dame Lignières-Sonneville - Lignières - en village - Cadastre : 1818 C 40 1849 C1 334 1939 C1 111 2011 C 111
    Référence documentaire :
    . Monuments historiques de France, 1974, 3. p. 86-87 Daras, Charles. Dictionnaire des églises de France, tome IIIc. Paris : Laffont, 1967. p. 142 George, Jean. Les églises de France : Charente. Paris : Letouzé et Ané, 1933.
  • Église Saint-Médard
    Église Saint-Médard Genté - en village - Cadastre : 1815 C 899 1850 C 144 2011 C 66
    Référence documentaire :
    l'histoire générale de la France depuis les temps celtiques jusqu'à l'an 1882. Bordeaux : Impr. Gounouilhou p. 73 Daras, Charles. Dictionnaire des églises de France, tome IIIc. Paris : Laffont, 1967. p. 121-122 George, Jean. Les églises de France : Charente. Paris : Letouzé et Ané, 1933.
1