Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 3 sur 3 - triés par pertinence
  • Tannerie Girard, actuellement maison
    Tannerie Girard, actuellement maison Parthenay - rue du faubourg Saint-Paul - en ville - Cadastre : 1834 D 385, 386 2003 AD 158, 159
    Référence documentaire :
    villes de France ; Parthenay. Paris : éditions du Patrimoine, 2000.
  • Moulin, tannerie, puis laiterie et fromagerie industrielles Brusley
    Moulin, tannerie, puis laiterie et fromagerie industrielles Brusley Montguyon - Fontbouillant - isolé - Cadastre : 1847 E5 893 à 896 1999 E2 193, 205
    Référence documentaire :
    p. 205 David, L.. Monographies de villes et villages de France : Montguyon et ses environs. 1910
  • Tréfilerie des Forges de Sireuil, puis aciérie Martin, puis les Tanneries de Sireuil, actuellement centrale hydroélectrique
    Tréfilerie des Forges de Sireuil, puis aciérie Martin, puis les Tanneries de Sireuil, actuellement centrale hydroélectrique Sireuil - en écart - Cadastre : 1828 B 1278 1990 B 1498, 1504 à 1513, 1534 à 1539, 1545 à 1547, 1554 à 1579, 1589 à 1598, 1628, 1629, 1636 à 1639
    Annexe :
    de France, mais c'est l'instinct du tanneur et le sens avisé de l'industriel né qui l'ont conduite à pas à courir le risque de monter, le premier en France, dans son usine de Paris, la nouvelle sont francs et corsés, même dans les noirs et nuances délicates sur velours, où l'unisson de la teinte d'une clientèle variée, et leur a valu de s'assurer une place de premier rang, tant en France que sur
    Illustration :
    Action de vingt-huit mille francs des Tanneries de Sireuil IVR75_20191600107NUCA
    Historique :
    à Paris et fils de tanneur. Cet industriel du cuir est l'un des premiers en France à avoir testé 1920. En 1920, une revue technique présente les Tanneries de Sireuil parmi les plus grandes de France troisième de France dans les années 1960. Cependant, la baisse d’utilisation du cuir dans l’agriculture et
    Référence documentaire :
    p. 364-373 Bulletin des lois du royaume de France, IXe série, Tome 28, Paris : imprimerie nationale
1