Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 14 sur 14 - triés par pertinence
  • Maison, puis atelier de tapissier, dit manufacture Simon-Delarbre, puis manufacture Tapisseries de France, actuellement immeuble à logements
    Maison, puis atelier de tapissier, dit manufacture Simon-Delarbre, puis manufacture Tapisseries de France, actuellement immeuble à logements Aubusson - 18 rue Vaveix - en ville - Cadastre : 2007 AN 38
    Titre courant :
    France, actuellement immeuble à logements
    Observation :
    Le magasin de l'ancienne manufacture Tapisseries de France a conservé sa devanture en applique en
    Appellations :
    Atelier de tapissier, dit manufacture Simon-Delarbre, puis manufacture Tapisseries de France
    Historique :
    "Tapisseries de France". L'atelier de tapissier fut doté d'une boutique sur la rue Vaveix pour exposer ses
  • Usine à gaz Briand, puis Larue, puis Valette père et fils, puis Valette, Meaume et Cie, puis de la Compagnie du gaz de Constantine, puis de la Compagnie du gaz et de l'électricité pour la France et l'Algérie, puis Gaz de France (détruit)
    Usine à gaz Briand, puis Larue, puis Valette père et fils, puis Valette, Meaume et Cie, puis de la Compagnie du gaz de Constantine, puis de la Compagnie du gaz et de l'électricité pour la France et l'Algérie, puis Gaz de France (détruit) Aubusson - 27 rue Saint-Jean - en ville
    Titre courant :
    Compagnie du gaz de Constantine, puis de la Compagnie du gaz et de l'électricité pour la France et l'Algérie , puis Gaz de France (détruit)
    Appellations :
    Compagnie du gaz de Constantine, puis de la Compagnie du gaz et de l'électricité pour la France et l'Algérie , puis Gaz de France
    Historique :
    gaz de Constantine", un grand consortium faisant fonctionner diverses usines à gaz en France , change à nouveau de statut, pour devenir "la Compagnie du gaz et de l'électricité pour la France et , l'usine, alors exploitée par Gaz de France depuis la nationalisation de 1946, abandonne la production de historique est actuellement portée par Gaz de France pour retrouver la localisation des cuves dans lesquelles
  • Château des vicomtes d'Aubusson et des comtes de la Marche
    Château des vicomtes d'Aubusson et des comtes de la Marche Aubusson - rue du Chapitre - en ville - Cadastre : 1812 C 885 2007 AL 110, 116
    Description :
    Bibliothèque Nationale de France (Cabinet des Estampes), la forteresse occupait toute la terrasse que l'on
    Annexe :
    -douce non signée illustrant le Guide pittoresque du voyageur en France, édité par Firmin-Didot en 1838 - une gravure en taille-douce de Couché et Duron fils illustrant la France pittoresque d'Abel Hugo, paru
    Illustration :
    Gravure représentant l'ancien château démoli en 1635 et illustrant La France pittoresque d'Abel voyageur en France, édité par Firmin-Didot en 1838 (AD 23). IVR74_20082300129X
  • Maison, puis atelier de teinturerie Gabert, puis Nivet, puis Roger
    Maison, puis atelier de teinturerie Gabert, puis Nivet, puis Roger Aubusson - 4 B rue Jean-Jaurès - en ville - Cadastre : 2007 AL 265
    Historique :
    artisanale absente de la cité. Jacques Gabert, originaire du Nord de la France, s'y établit en 1983, dans le Nord de la France et formé à la teinturerie de la manufacture Four, a pris sa relève. Thierry Roger
  • École primaire Jean Macé
    École primaire Jean Macé Aubusson - 20 rue Chateaufavier - en ville - Cadastre : 2007 AL 19
    Historique :
    000 francs pour l'établissement d'une école de l'Institut des Frères des écoles chrétiennes à Aubusson à accepter le legs de 20 000 francs concédé par Pierre Augustin Laboreys de Chateaufavier - ce faire une donation de 20 000 francs complémentaires en rente, en promettant d'abandonner, à l'arrivée était prêt à allouer la somme de 2000 francs pour permettre l'installation de l'école - mais à condition 8000 francs. Mais le produit de la rente pour l'année 1826, adjoint aux sommes apportées par le conseil bâtiment, pour lequel le Ministère de l'Instruction Publique accorda un secours de 2000 francs. Les groupes scolaires, avec un emprunt de 150 000 francs. Roseleur souhaitait le départ des Frères, tandis que
  • Chapelle Saint-Jean, anciennement église Saint-Jean-de-la-Cour
    Chapelle Saint-Jean, anciennement église Saint-Jean-de-la-Cour Aubusson - place Saint-Jean - en ville - Cadastre : 1812 D 1110 2007 AK 215
    Référence documentaire :
    Les églises de France : Creuse (1934) LACROCQ, Louis. Les églises de France : Creuse. Paris
  • Tissage (usine de tapis et de tapisserie) dit manufacture Louis Teiteix, puis A. Bassereau, puis A. Bassereau et R. Lunot successeur, puis Lunot, actuellement logements, hôtel de voyageurs et établissement administratif
    Tissage (usine de tapis et de tapisserie) dit manufacture Louis Teiteix, puis A. Bassereau, puis A. Bassereau et R. Lunot successeur, puis Lunot, actuellement logements, hôtel de voyageurs et établissement administratif Aubusson - 30 rue Jean-Jaurès - en ville - Cadastre : 2007 AK 134, 461, 463, 464, 462
    Annexe :
    sacs servant de modèles, le tout décrit et estimé à la somme de 289 506 francs 30 centimes dans un état se trouvant sur métiers en cours, décrites et estimées à la somme de 5810 francs dans l'état sus tapisseries d'Aubusson" au capital de un million cent mille francs, divisé en onze mille actions de cent francs chacune attribuées aux fondateurs pour cinq mille cinq cents francs émises contre espèces pour les
  • Tissage (usine de tapisserie et usine de tapis) dit manufacture Croc père et fils, puis Croc-Jorrand, puis Aux Fabriques d'Aubusson, puis usine de petit matériel électrique FALA, puis Fabrique Réunie de Lampes électriques, puis Philips Eclairage
    Tissage (usine de tapisserie et usine de tapis) dit manufacture Croc père et fils, puis Croc-Jorrand, puis Aux Fabriques d'Aubusson, puis usine de petit matériel électrique FALA, puis Fabrique Réunie de Lampes électriques, puis Philips Eclairage Aubusson - esplanade Charles-de-Gaulle - en ville - Cadastre : 2007 AH 338, 339, 340, 91
    Annexe :
    "La France au travail : l'exemple de la FALA à Aubusson", note établie en juin 1942 " La France au France". [AD Creuse. 9 M 26. Tapisseries d'Aubusson, affaires diverses, 1930-1937].
    Historique :
    font l´objet d´un reportage photographique réalisé pour la série « La France au travail ». Après la . En 1989, la ville d'Aubusson rachète la totalité des bâtiments du site pour un franc symbolique. Dès
  • École maternelle et primaire privée Saint-Louis
    École maternelle et primaire privée Saint-Louis Aubusson - 7 rue William-Dumazet - en ville - Cadastre : 2007 AH 108
    Historique :
    à la commune d'Aubusson la somme de 20000 francs pour permettre l'installation d'une école des francs en rente ayant été concédée à la ville à la condition qu'elle les entretienne, l'Institut engagea payer 16 000 francs d'arrérage. Cette somme contribua à l'édification d'un nouveau bâtiment. En effet
  • Féculerie de la Creuse, puis Fonderie Odelin, Nattey et Bourdon, puis Cap-Robin, puis Fonderie du Fumiste, puis Fonderies Fraisse
    Féculerie de la Creuse, puis Fonderie Odelin, Nattey et Bourdon, puis Cap-Robin, puis Fonderie du Fumiste, puis Fonderies Fraisse Aubusson - 37 rue de Beauze - en ville - Cadastre : 2007 AI 31, 59
    Annexe :
    vente des pièces de chauffage, il fera visiter la France entière par quatre voyageurs ; en ce qui
  • Tissage (usine de tapisserie et usine de tapis) dit manufacture Hamot, puis Saint-Jean
    Tissage (usine de tapisserie et usine de tapis) dit manufacture Hamot, puis Saint-Jean Aubusson - 3 rue Saint-Jean - en ville - Cadastre : 2007 AK 415, 414
    Annexe :
    sacs à main en tapisserie ; prospérité factice également car la seule dépréciation de notre franc , il serait nécessaire d'inscrire un crédit annuel de 500 000 francs et de renouveler cet effort France". [AD Creuse. 9 M 26. Tapisseries d'Aubusson, affaires diverses, 1930-1937]. espèces. Le capital social est ainsi fixé à un million quatre cent mille francs. En outre, il est fait
  • Ancien musée d'Aubusson (détruit)
    Ancien musée d'Aubusson (détruit) Aubusson - rue du Chapitre - en ville
    Annexe :
    hors de France des paysages de montagnes qui ne valent pas le court voyage d'Aubusson à Felletin, mais
  • Tissage (usine de tapisserie et usine de tapis) dit manufacture Tabard, actuellement immeuble à logements
    Tissage (usine de tapisserie et usine de tapis) dit manufacture Tabard, actuellement immeuble à logements Aubusson - 18 à 24 rue Alfred-Assolant 21-23 rue Basse-Terrade - en ville - Cadastre : 2007 AM 340, 351
    Historique :
    implantation définitive dans le quartier de La Terrade. En 1889, elle acheta, pour la somme de 20 000 francs France. Il s'orienta vers une production de qualité, mais toujours selon une esthétique vieillie, pour  : Tapisserie de France. Cependant, la tapisserie aubussonnaise resta sensible aux aléas de la conjoncture et
  • Abattoirs (détruits)
    Abattoirs (détruits) Aubusson - rue Vaveix - en ville
    Historique :
    financier, qui s'élevait alors à 25 000 francs. Les plans en furent donnés par l'architecte Grellet-Dumont
1