Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 5 sur 5 - triés par pertinence
  • Bac et passage d'eau de Portublé
    Bac et passage d'eau de Portublé Courcoury - Portublé - isolé
    Historique :
    à 775 francs ; un batelet neuf de 5 mètres de long, 1,60 mètres de large et 0,35 mètre de hauteur , muni d'un aviron et d'une chaîne d'amarrage, estimé à 160 francs. Le passage est aussi équipé de deux
  • Bac et passage d'eau de l'Hopitau
    Bac et passage d'eau de l'Hopitau Bords - l'Hopitau - isolé
    Historique :
    5,50 mètres. La somme annuelle d'affermage de 65 francs atteste d'un passage très peu fréquenté. En inventoriés un grand bac de 9,75 mètres de long, provenant du passage de l'Houmée et estimé à 850 francs, et un bateau secondaire de 7,10 mètres, estimé à 425 francs. Un bac neuf est construit par Baptiste
  • Bac et passage d'eau de la Grande-Porte
    Bac et passage d'eau de la Grande-Porte Bussac-sur-Charente - la Grande-Porte - en écart
    Historique :
    pour la somme annuelle de 400 francs, ce qui montre l'assez faible fréquentation de ces deux traversées
  • Port de Martrou
    Port de Martrou Échillais - Martrou - en écart
    Référence documentaire :
    p. 62-63 Musset, Georges. Ports francs, étude historique, La Rochelle : Noël Texier, 1904.
  • Bac et passage d'eau de Port-d'Envaux
    Bac et passage d'eau de Port-d'Envaux Port-d'Envaux - en village
    Historique :
    annuelle de 325 francs, ce qui le place dans les passages d'intérêt local. En 1888, ce passage est équipé
1