Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 17 sur 17 - triés par pertinence
  • Monument aux morts
    Monument aux morts Ansac-sur-Vienne - le Bourg - en village - Cadastre : 1972 C2 608 (près de)
    Description :
    ses morts ". A la liste des soldats morts pour la France en 1914-1918 s'ajoutent ceux des victimes de
    Annexe :
    Morts pour la France en 1914-1918. Voici la liste des morts pour la France, telle qu'elle figure pas permis d'attribuer la mention de " mort pour la France ", soit qu'il existe des fiches non
    Illustration :
    Monument aux morts, détail de la liste des morts pour la France en 1914-1918 jusque la lettre D et Monument aux morts, détail de la liste des morts pour la France en 1914-1918 de la lettre D à la Monument aux morts, détail de la liste des morts pour la France en 1914-1918 de la lettre D à la
    Historique :
    souscriptions recueillies dans la commune (néant), le montant des crédits ouverts au budget (500 francs).
    Référence documentaire :
    vue de faire face à la dépense inscrite au budget (500 francs inscrits au budget).
  • Monument aux morts
    Monument aux morts Saint-Denis-d'Oléron - square de Verdun - en village - Cadastre : 1985 I2 Non cadastré 2014 AH Non cadastré [Le square de Verdun se trouve entre les rues de l'Abbaye et de l'Ormeau]
    Description :
    gerbe de fleurs aux enfants de la commune morts pour la France ". Ce monument est constitué d'un
    Historique :
    d'un monument aux morts. Dans un premier temps, il propose une version de 5 m de haut à 10000 francs et de 3 m de haut à 6000 francs (voir photographie dans le dossier illustrations). Son devis s'élève finalement à 4000 francs, comprenant : - 3000 francs pour le monument en lui-même ; - 100 francs pour la plaque de marbre ; - 16 francs pour les 4 rosaces ; - 418,50 francs pour les lettres gravées dorées ; - 200 francs pour les motifs derrières le monument ; - 200 francs pour le terrassement ; - 65,50 francs pour la peinture. Le total est couvert par 2900 francs issu des fonds communaux inscrits au budget additionnel de 1920 et 1933,85 francs de souscriptions publiques. Les travaux sont payés en trois fois. Les écoles publiques font la demande de pouvoir aider au financement du monument, en apportant 127 francs prénoms des soldats de la commune morts pour la France a été arrêtée par le conseil municipal le 9
    Référence documentaire :
    pouvoir aider au financement du monument, en apportant 127 francs, dédiés à l'origine à l'achat de prix commune morts pour la France. Budget total de 4833,85 francs pour un devis qui s'élève à 4000 francs de 1933 francs 85 centimes issus des souscriptions. 1920, 15 juin : contrat passé entre Alcide Ybard 4000 francs. Liste des donateurs. 10000 francs / 3 m 6000 francs ". Alcide Ybard, sculpteur. Non daté [approuvé le 19 mars 1921 ]. " [Photomontage du monument aux morts de la commune de Saint-Denis-d'Oléron] 5 m 10000 francs / 3 m 6000 francs
  • Monument aux morts
    Monument aux morts Ambernac - en village - Cadastre : 1985 A1 84
    Description :
    entre ce décor et la dédicace : " à la mémoire / des enfants d'Ambernac / morts pour la France / 1914
  • Monument aux morts de la commune de Mornac, Charente
    Monument aux morts de la commune de Mornac, Charente Mornac - rue des écoles - en village - Cadastre : 2016 AX Non cadastré
    Annexe :
    petite plaque) À mon fils et frère, à mon mari, André VIEILLETOILE, mort pour la France. R.F. 17-3-15 la France le 30 nov. 1916 ) l'âge de 47 ans. Regrets. (sur petite plaque) À la mémoire de notre fils
    Illustration :
    Détail du monument aux morts de Mornac, liste des morts pour la France de la commune
    Historique :
    du 11 janvier 1920, le conseil vote un budget total de 2000 francs pour l'érection du monument, dont 1381,50 francs sont assurés par une souscription publique. Le reliquat sera prélevé sur le budget actuel, à côté de la mairie et de l'école. En 1921, 24 morts pour la France mornacois ont été
    Référence documentaire :
    délibérations. La souscription publique a permis de collecter 1381,50 francs. Le conseil vote la somme totale de 2000 francs à consacrer au monument. Ainsi, 618,50 francs seront prélevés sur un budget additionnel morts, revêtu de l'approbation préfectorale. La somme totale de 2000 francs est assurée par une souscription publique (1381,50 francs) et le reste par budget additionnel (618,50 francs). Demande du croquis M. Corbiat au préfet. Annonce les faits suivants : ces deux fils sont morts pour la France. Le francs, 5 francs pour chacun de ses enfants. 1921, 8 décembre. Courrier du préfet au sous-intendant , conformément à la loi du 31 mars 1919, ont bien reçu une majoration de 100 francs, pour chaque enfant décédé , à partir du second. La famille Corbiat a le certificat d'inscription n°334216 de 900 francs. 1921 du préfet au ministère de la guerre et des pensions. La majoration de 900 francs accordée au fils
  • Monument aux morts
    Monument aux morts Saint-Martin-de-Ré - place de la République - en village - Cadastre : 2014 AD Non cadastré [au nord de la parcelle AD 201].
    Historique :
    Médicis de Rome. Le devis s'élève à 20000 francs (5000 francs pour l'établissement de la maquette en plâtre, 4500 francs pour 6,5 m3 de pierre de Lavoux, 6000 francs pour la mise aux points et la sculpture des deux figures, 1000 francs pour la maçonnerie, 500 francs pour la gravure des noms, 3000 francs pour le transport), couverts par environ 17 000 francs de fonds réunis par le comité chargé de l'exécution du monument (souscriptions, produits de fêtes), 1500 francs inscrits au budget municipal, 1000 francs de subvention départementale (sur 3200 francs espérés) et une subvention de l’État. Il a été
    Référence documentaire :
    : extrait du registre des délibérations du conseil municipal. Proposition de voter la somme de 1000 francs : extrait du registre des délibérations du conseil municipal. Vote d'une subvention de 1000 francs inscrit Saint-Martin-de-Ré et Raymond Delamarre. 1922, mars : devis estimatif de 20000 francs. 1922, 30 mars . 1922, 17 juin : arrêté autorisant le versement d'une subvention de 1000 francs par le département. 1922
  • Monument aux morts
    Monument aux morts Saint-Maurice-des-Lions - en village - Cadastre : 2004 E1 277
    Description :
    " A la mémoire glorieuse des enfants de la commune de Saint-Maurice-des-Lions morts pour la France
    Historique :
    , 1922 ". Le budget de 6000 francs est couvert pour partie par une souscriptions (1500 francs) et une imposition extraordinaire (1500 francs). La commune reçoit une subvention de 2925,61 francs en 1923 (arrêté
    Référence documentaire :
    nécessaire à l’érection du monument (6000 francs), le total des souscriptions recueillies dans la commune (1500 francs), le montant des crédits ouverts au budget pour le même objet et la nature des ressources envisagées par le conseil municipal en vue de faire face à la dépense inscrite au budget (1500 francs levés par une imposition extraordinaire). 1923, 19 avril : état de répartition de la somme de 22114 francs mort, dont 2925 francs 61 centimes pour Saint-Maurice-des-Lions.
  • Monument aux morts de la commune de La Cassagne
    Monument aux morts de la commune de La Cassagne La Cassagne - en village
    Description :
    POUR LA FRANCE". Y figurent également les dates de 1914 et 1939 entre le mot "PAX". Une des plaques
  • Monument aux morts de la commune de Vindelle, Charente
    Monument aux morts de la commune de Vindelle, Charente Vindelle - 8 place de l'Église - en village - Cadastre : 2016 OB 760 À côté de l'église.
    Historique :
    coûté 5700 francs à la commune. Cette somme a été assurée par une souscription publique ayant réuni 4403 francs ainsi que par un prélèvement sur le budget communal de 1300 francs. Le monument, situé sur la
    Référence documentaire :
    registre des délibérations du conseil municipal". Afin de réunir la somme de 5700 francs annoncée sur le l'autorisation de la préfecture de prélever 1300 francs sur divers budgets inscrits. Cette somme de 1300 francs permit de compléter la souscription publique de 4403 francs. Le conseil municipal expose ensuite le détail des prélèvements : 400 francs sont prélevés sur les 800 francs affectés au mobilier scolaire. 600 francs sont prélevés sur les 1200 francs affectés à l'entretien des fontaines, puits et mares. 300 francs sont prélevés sur les 900 francs affectés aux chemins ruraux. 1919, 20 septembre. Courrier adressé à réunies pour la construction du monument aux morts de la commune. Une somme de 4403 francs "doit faire pouvoir obtenir ladite somme. Concernant les 1300 francs votés par le conseil municipal, il convient
  • Monument aux morts
    Monument aux morts Saint-Trojan-les-Bains - place de la Résistance - en village - Cadastre : 2014 B 2204 [Adossé au mur sud-ouest]
    Description :
    enfants de la commune morts pour la France ". Cette femme est représentée de profil, portant un voile de
    Historique :
    francs, payé en trois fois (au début, pendant les travaux et à la fin), par un crédit de 2000 francs et par 2095 francs de souscriptions. Il signe le monument "A. Ybard" sous le pied gauche de l'allégorie de la République. La liste des 58 soldats de la commune morts pour la France est établie les 14
    Référence documentaire :
    avril : Liste des souscriptions, dont la somme totale s'élève à 2095 francs. 1919, 22 mai : Traité de francs de crédit et 2095 francs de souscription. 1919, 3 octobre : Lettre de monsieur le Ministre de
  • Monument aux morts de la commune de Saint-Saturnin (devant l'église), Charente
    Monument aux morts de la commune de Saint-Saturnin (devant l'église), Charente Saint-Saturnin - 2 rue du Parc - en village - Cadastre : 2016 AR Non cadastré. Devant l'église.
    Description :
    Saturnin à ses enfants morts pour la France". Une plaque grise mentionne le nom de vingt-cinq soldats de la
    Annexe :
    -ouest. La commune de St-Saturnin à ses enfants morts pour la France. 1914-1918 (sur plaque) DULAC Louis
    Historique :
    la part des proches de certains soldats tombés pour la France, notamment de ceux dont les proches coûté 4730,20 francs (pour l'entrepreneur M. David), somme assurée par une souscription publique (2063,50 francs) et un crédit de 2800 francs débloqué par la municipalité. En 1925, une souscription privée
    Référence documentaire :
    le droit de ne pas faire apparaître le nom de leurs proches morts pour la France sur le monument. Non délibérations du conseil municipal". Pour commémorer les soldats morts pour la France durant la Grande Guerre , un monument va être élevé. Une souscription publique a permis de réunir 2063,52 francs. M. David propose avec devis et plans de réaliser le monument pour 2800 francs. Le conseil municipal propose de l’ériger sur la place de l’église. Le crédit de 2800 francs est voté. Un délai de trois mois est accordé 4730,20 francs étant intégralement couverte par une souscription (de 2063,50 francs) et par un crédit de 2800 francs, le projet est approuvé et confié à M. David Lucien. 1921, 3 août. Courrier du maire au certaines personnes parce qu"elle s'appelle "place de l'Église" et que certains soldats morts pour la France supplémentaire de 300 francs pour l'inauguration. La date est fixée au 14 mai. de 2063,50 francs. 1921, 6 juin. "Extrait du registre des délibérations du conseil municipal". Dans
  • Monument aux morts
    Monument aux morts Saint-Pierre-d'Oléron - place des Anciens Combattants - en village - Cadastre : 1985 AB 403 2014 AH Non cadastré [sur la place au nord de la parcelle AH 403]
    Historique :
    mairie. Le devis de 10500 francs était complété par un devis de 3200 francs pour des plaques à apposer dans la salle du conseil. La commune vote un budget de 3000 francs pour compléter le montant de la nouveau modifié et complémenté par Philippe et porté à 15481 francs, signé Philippe. Le 8 mars 1922, un nouveau contrat est signé entre E. Philippe et Lestang, maire, pour un montant de 17026 francs prévoyant 28500 francs, comprenant les matériaux, le transport, la statue de la victoire, la pose, les inscriptions et les imprévus. La souscription a recueilli 25190,40 francs 40 centimes. Le conseil général accorde une subvention de 1000 francs (20 juin 1922). Le projet est approuvé par décret du 16 juin 1922 de victimes et d'éléments fiscaux, est discutée (309,60 francs selon le calcul de l’État, 3705 francs francs et un nouveau crédit de 3000 francs est voté le 26 août 1923. Le 20 novembre 1923, un marché est
    Référence documentaire :
    vote de la somme de 3000 francs pour élever le monument. Vote pour l'emplacement. 1922, 28 mars , dont le total s'élève à 28500 francs, comprenant les matériaux, le transport, la statue de la victoire la souscription, dont la somme totale s'élève à 25190 francs 40 centimes. 1922, 16 juin : décret subvention de 1000 francs, les imprimés pour la production des certificats. Demande de lui faire parvenir les francs par le département. 1922, 25 juillet : lettre du préfet au sous-préfet, mentionnant une , l'informant d'une incompréhension sur le calcul des subventions de l’État, qui est de 3705 francs, et non 309 francs 60 centimes. 1922, 7 octobre : extrait de délibération du conseil municipal. Développement de à la mémoire des enfants de Saint-Pierre morts pour la France pendant la guerre. La somme totale s'élève à 943 francs 40 centimes. 1923, 13 mai : extrait du registre des délibérations du conseil , dont la somme totale s'élève à 10731 francs 39 centimes. 1923, 26 août : extrait du registre des
  • Monument aux morts de la commune de Jauldes, Charente
    Monument aux morts de la commune de Jauldes, Charente Jauldes - place Schoeneck - en village - Cadastre : 2016 AA Non cadastré
    Description :
    principal du monument : "La commune de Jauldes à ses enfants morts pour la France 1914-1918". Les faces est
    Annexe :
    France 1914-1918 1939 - FRADET Gaston - 1945 ; BASSINET Ferdinand ; TARRADE Adrien. Face est. ARTAUD
    Historique :
    une subvention de l'État pour la construction du monument. Le monument a coûté 4224 francs à la commune : 50 francs pour le creusement des fondations et l'extraction des matériaux, 324 francs pour la maçonnerie des fondations, 3000 francs pour l'ensemble du monument, la bordure en pierre et les gravures, et 850 francs pour la grille. Le monument est construit par M. Paul Videau, qui s'engage à le livrer dans un délai de trois mois, passé ce délai, il s'expose à des pénalités journalières de 10 francs. En
    Référence documentaire :
    pour la France". Le Conseil accepte le projet et inscrit une somme au budget additionnel de 1918. l’État pour l’érection d’un Monument aux soldats Morts pour la France. Le Conseil considérant que l’état morts pour la France." L'affectation de ces sommes au monument mettant le budget communal dans une l'extraction des matériaux pour 50 francs. Il fera la maçonnerie des fondations, fournira la pierre, la chaux et le sable pour 324 francs. Il fournira deux marches en pierre demi-dures et le reste en pierre de l'ensemble des travaux est de 3000 francs. La grille en fer sera épaisse de 23mm, haute d'1m, longue de 16m estimé à 850 francs. Le devis total s'élève ainsi à 4224 francs, sans frais imprévus. Une fois le projet retard sera passible d'une indemnité journalière de 10 francs qu'il devra payer à la commune. Les frais francs. La lettre préfectorale du 15 octobre est arrivée au domicile du maire, d'où il était absent pour
  • Monument aux morts de la commune d'Asnières-sur-Nouère, Charente
    Monument aux morts de la commune d'Asnières-sur-Nouère, Charente Asnières-sur-Nouère - place de la mairie - en village - Cadastre : 2016 AC Non cadastré Devant le cimetière
    Description :
    l'inscription : "La commune d'Asnières à ses enfants morts pour la France. 1914-1918". En-dessous, un groupe
    Annexe :
    : La commune d'Asnières à ses enfants morts pour la France. 1914-1918. 1914 - 1918 Octave GUYONNET
    Historique :
    francs. La Commission d'examen des projets de monument aux morts a fait modifier le projet d'origine. Le
    Référence documentaire :
    , entrepreneur à St Genis d'Hiersac, pour la somme de 4392 francs. Plan mentionnant les modifications demandées
  • Monuments aux morts dans le cimetière
    Monuments aux morts dans le cimetière Lessac - le Bourg - isolé - Cadastre : 1990 C3 562
    Historique :
    mille francs en 1920 pour un monument aux morts qui devait être érigé dans le cimetière. En 1926, il
  • Monument aux morts
    Monument aux morts Mignaloux-Beauvoir - le Bourg - n° 17 du plan Cimetière - en village - Cadastre : 2004 D1 19
    Observation :
    morts pour la France, la commune de Mignaloux-Beauvoir".
  • Monument aux morts de la commune de Saint-Saturnin (devant l'école), Charente
    Monument aux morts de la commune de Saint-Saturnin (devant l'école), Charente Saint-Saturnin - Route de Hiersac - en village - Cadastre : 2016 AR Non cadastré. Devant l'école.
    Référence documentaire :
    le droit de ne pas faire apparaître le nom de leurs proches morts pour la France sur le monument. Non délibérations du conseil municipal". Pour commémorer les soldats morts pour la France durant la Grande Guerre , un monument va être élevé. Une souscription publique a permis de réunir 2063,52 francs. M. David propose avec devis et plans de réaliser le monument pour 2800 francs. Le conseil municipal propose de l’ériger sur la place de l’église. Le crédit de 2800 francs est voté. Un délai de trois mois est accordé 4730,20 francs étant intégralement couverte par une souscription (de 2063,50 francs) et par un crédit de 2800 francs, le projet est approuvé et confié à M. David Lucien. 1921, 3 août. Courrier du maire au certaines personnes parce qu"elle s'appelle "place de l'Église" et que certains soldats morts pour la France supplémentaire de 300 francs pour l'inauguration. La date est fixée au 14 mai.
  • Monument aux morts de la commune de Soyaux, Charente
    Monument aux morts de la commune de Soyaux, Charente Soyaux - square Jean-Albert-Marie-Mouillefarine - en village - Cadastre : 2016 AE Non cadastré. À proximité du cimetière du bourg.
    Annexe :
    des enfants de la commune de Soyaux morts pour la France 1914 1915 1916 1917 1918" "Ceux qui
1