Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 1 à 1 sur 1 - triés par pertinence
  • Monument aux morts de la commune de Jauldes, Charente
    Monument aux morts de la commune de Jauldes, Charente Jauldes - place Schoeneck - en village - Cadastre : 2016 AA Non cadastré
    Description :
    principal du monument : "La commune de Jauldes à ses enfants morts pour la France 1914-1918". Les faces est
    Annexe :
    France 1914-1918 1939 - FRADET Gaston - 1945 ; BASSINET Ferdinand ; TARRADE Adrien. Face est. ARTAUD
    Historique :
    une subvention de l'État pour la construction du monument. Le monument a coûté 4224 francs à la commune : 50 francs pour le creusement des fondations et l'extraction des matériaux, 324 francs pour la maçonnerie des fondations, 3000 francs pour l'ensemble du monument, la bordure en pierre et les gravures, et 850 francs pour la grille. Le monument est construit par M. Paul Videau, qui s'engage à le livrer dans un délai de trois mois, passé ce délai, il s'expose à des pénalités journalières de 10 francs. En
    Référence documentaire :
    pour la France". Le Conseil accepte le projet et inscrit une somme au budget additionnel de 1918. l’État pour l’érection d’un Monument aux soldats Morts pour la France. Le Conseil considérant que l’état morts pour la France." L'affectation de ces sommes au monument mettant le budget communal dans une l'extraction des matériaux pour 50 francs. Il fera la maçonnerie des fondations, fournira la pierre, la chaux et le sable pour 324 francs. Il fournira deux marches en pierre demi-dures et le reste en pierre de l'ensemble des travaux est de 3000 francs. La grille en fer sera épaisse de 23mm, haute d'1m, longue de 16m estimé à 850 francs. Le devis total s'élève ainsi à 4224 francs, sans frais imprévus. Une fois le projet retard sera passible d'une indemnité journalière de 10 francs qu'il devra payer à la commune. Les frais francs. La lettre préfectorale du 15 octobre est arrivée au domicile du maire, d'où il était absent pour
1