Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 1 à 20 sur 44 - triés par pertinence
  • Statue : Vierge à l'Enfant, dite Notre-Dame de Buglose
    Statue : Vierge à l'Enfant, dite Notre-Dame de Buglose Saint-Vincent-de-Paul - Buglose - en écart
    Annexe :
    , / évêque d'Aire et de Dax, en France, / Nous a présenté une supplique à l'effet d'obtenir de nous le de France. / Pour mériter toute la confiance des fidèles, Notre-Dame de Buglose n'a pas besoin d'une très haute antiquité et d'une auréole de légende. Le sanctuaire le plus célèbre de France n'est-il pas
    Illustration :
    Communication de Pierre Pradel à la Société nationale des Antiquaires de France, concernant la Communication de Pierre Pradel à la Société nationale des Antiquaires de France, concernant la Communication de Pierre Pradel à la Société nationale des Antiquaires de France, concernant la Communication de Pierre Pradel à la Société nationale des Antiquaires de France, concernant la Communication de Pierre Pradel à la Société nationale des Antiquaires de France, concernant la Communication de Pierre Pradel à la Société nationale des Antiquaires de France, concernant la Communication de Pierre Pradel à la Société nationale des Antiquaires de France, concernant la Communication de Pierre Pradel à la Société nationale des Antiquaires de France, concernant la kiosque" et de 260 francs à Louis-Anselme Longa pour un cadre sculpté et des dessins de la statue de Notre
    Référence documentaire :
    Nationale des Antiquaires de France, 1966.
  • Tombeau de Louis Marie Olivier Épivent, évêque d'Aire et de Dax
    Tombeau de Louis Marie Olivier Épivent, évêque d'Aire et de Dax Saint-Vincent-de-Paul - Buglose - en écart
    Illustration :
    Communication de Pierre Pradel à la Société nationale des Antiquaires de France, concernant la Communication de Pierre Pradel à la Société nationale des Antiquaires de France, concernant la
  • Ensemble du décor d'architecture intérieur de la basilique (niche, bases, chapiteaux, culots, clefs de voûte, frise)
    Ensemble du décor d'architecture intérieur de la basilique (niche, bases, chapiteaux, culots, clefs de voûte, frise) Saint-Vincent-de-Paul - Buglose - en écart
    Illustration :
    Dax) : entrées de mai 1865, paiement de 360 francs au sculpteur Vincent Saint-Sébastien pour solde
    Historique :
    francs. Le même document révèle l'identité des deux sculpteurs qui succédèrent à Layrolle sur le chantier Antoine Lamaison, est payé 500 francs le 7 janvier 1861 pour "des plans à exécuter" et reçoit 250 autres francs le 23 mai 1862 pour paiement de "dix clefs de voûte" (il exécutera en 1877 le tombeau de l'évêque février, 5 mars, 18 avril et 3 mai 1865) pour une somme totale de 4.747 francs. Son intervention
  • Décor sculpté du porche (arcade, porte, 4 chapiteaux, 4 culots)
    Décor sculpté du porche (arcade, porte, 4 chapiteaux, 4 culots) Saint-Vincent-de-Paul - Buglose - en écart
    Historique :
    travaux effectués pour le porche : sept chapiteaux (à 20 francs pièce), trente (sic) chapiteaux et culots (15 francs pièce), la porte d'entrée (300 francs), la porte d'entrée "sur le bas-côté" (40 francs ), "trois arceaux" (70 francs pièce) et les frises (6,50 francs le mètre). Le décor des élévations
  • Tableau : Procession de Notre-Dame de Buglose au XVIIe siècle
    Tableau : Procession de Notre-Dame de Buglose au XVIIe siècle Saint-Vincent-de-Paul - Buglose - en écart
    Annexe :
    vont être mis en roulage. Vous pourrez préparer 700 francs pour la peinture et les cadres." (Toulouse
    Illustration :
    Dax) : entrées de mai 1853, paiement de 30 francs au peintre Louge pour "les 2 tableaux de la fontaine
    Historique :
    dépenses de la fabrique de Buglose, en date du 13 mai 1853, faisant état d'un paiement de 30 francs au
  • Ensemble de 12 confessionnaux
    Ensemble de 12 confessionnaux Saint-Vincent-de-Paul - Buglose - en écart
    Annexe :
    mille francs pour confessionnaux – 5000. 2. Registre de dépenses : [P. 73] 1866. Janvier. 11. à M
    Historique :
    une somme totale de 6.000 francs destinées à l'achat de ces meubles. En janvier 1866, le fabricant -marchand bordelais Bernard Larroque reçut 2.000 francs pour la livraison de quatre confessionnaux ; les huit autres furent payés en août (2.000 francs) et en septembre (1.850 francs) de la même année. La
  • Ensemble de 5 verrières du chœur : Annonciation, Vierge de pitié, Mgr Lannéluc offrant le modèle de l'église Notre-Dame de Buglose à la Vierge à l'Enfant, Immaculée Conception, Vierge en gloire (baies 103 à 105, 107, 108)
    Ensemble de 5 verrières du chœur : Annonciation, Vierge de pitié, Mgr Lannéluc offrant le modèle de l'église Notre-Dame de Buglose à la Vierge à l'Enfant, Immaculée Conception, Vierge en gloire (baies 103 à 105, 107, 108) Saint-Vincent-de-Paul - Buglose - en écart
    Illustration :
    Dax) : entrées d'avril 1855, paiement de 5060,75 francs au verrier Émile Thibaud pour solde des
    Historique :
    Dargelos, curé de Gouts (Annonciation). Le verrier reçut le solde final du paiement (5.060,75 francs) le 28
  • Ensemble autel, châsse et deux crédences (autel de saint Vincent de Paul)
    Ensemble autel, châsse et deux crédences (autel de saint Vincent de Paul) Saint-Vincent-de-Paul - Buglose - en écart
    Historique :
    supprimé). Jabouin reçut un premier acompte de 1.800 francs le 27 juin 1857, puis plusieurs versements les 30 mai 1858 (1.756,25 francs), 27 octobre 1858 (1.000 francs), 7 août 1859 (1.000 francs) et 24 février 1860 (final paiement de 1.540,50 francs). En mai 1858, le peintre montois Louis-Anselme Longa (1809-1869), auteur du décor mural du chœur du nouvel édifice, reçut en outre une somme de 250 francs bronzier parisien Louis Bachelet par l'intermédiaire de Jabouin, pour une somme totale de 1.405,85 francs . En même temps que la châsse, Bachelet livrait également, au prix de 1.152,80 francs, "un grand
  • Ensemble de 32 culots des collatéraux
    Ensemble de 32 culots des collatéraux Saint-Vincent-de-Paul - Buglose - en écart
    Historique :
    plus de 4.500 francs pour l'ensemble de sa contribution au décor, qui comprenait notamment "les divers culots à 15 francs" et "les culots soutenant les voûtes des bas-côtés (têtes) à 30 francs" (première
  • Cloche de sacristie
    Cloche de sacristie Saint-Vincent-de-Paul - Buglose - en écart
    Historique :
    kilos fut payée (à 4 francs le kilo) le 6 décembre 1864, mais ne peut correspondre avec cette petite
  • Ensemble de 20 clefs de voûte
    Ensemble de 20 clefs de voûte Saint-Vincent-de-Paul - Buglose - en écart
    Historique :
    supérieur de Buglose, le Père Antoine Lamaison (en poste depuis 1855), est payé 750 francs pour l'exécution Vincent Saint-Sébastien reçoit plus de 4.500 francs pour "les sculptures en pierre de l'église", parmi lesquelles le décompte du 3 mai 1865 mentionne "les clefs de voûte prix moyen à 25 francs" (sans doute les bas" (aux armes de Napoléon III) pour 40 francs. La clef de la tribune occidentale porte la double
  • Tableau : Découverte de la statue de Notre-Dame de Buglose
    Tableau : Découverte de la statue de Notre-Dame de Buglose Saint-Vincent-de-Paul - Buglose - en écart
    Annexe :
    vont être mis en roulage. Vous pourrez préparer 700 francs pour la peinture et les cadres." (Toulouse
    Illustration :
    Dax) : entrées de mai 1853, paiement de 30 francs au peintre Louge pour "les 2 tableaux de la fontaine
    Historique :
    de Buglose l'achèvement du travail et le prix total (700 francs) "pour la peinture et les cadres". La de 30 francs au peintre Louge (non documenté) pour "les 2 tableaux de la fontaine" (c'est à dire de
  • Machine à carillonner
    Machine à carillonner Saint-Vincent-de-Paul - Buglose - en écart
    Description :
    Belgique et du nord de la France (dont est inspiré celui de Buglose) sont actionnés par un clavier à
  • Ensemble d'un bénitier, d'une niche édicule et d'une statue de saint Michel
    Ensemble d'un bénitier, d'une niche édicule et d'une statue de saint Michel Saint-Vincent-de-Paul - Buglose - en écart
    Historique :
    janvier 1866 pour la somme totale de 633 francs (L. Cazaunau et L. Lesbats [1970, p. 278] datent toulousaine Virebent sous le n° 3637 au prix de 500 francs (Album Virebent, p. 102 ; musée Paul-Dupuy
  • Chemin de croix (n° 1)
    Chemin de croix (n° 1) Saint-Vincent-de-Paul - Buglose - en écart
    Historique :
    somme totale de 3.100 francs (dont 230 francs pour frais de transport). Celle-ci fut en majeure partie
  • Ensemble d'une niche, de 22 chapiteaux, de 2 bases, de 2 culots et d'une frise des parties hautes du chœur et du vaisseau central
    Ensemble d'une niche, de 22 chapiteaux, de 2 bases, de 2 culots et d'une frise des parties hautes du chœur et du vaisseau central Saint-Vincent-de-Paul - Buglose - en écart
    Illustration :
    Dax) : entrées de mai 1865, paiement de 360 francs au sculpteur Vincent Saint-Sébastien pour solde
    Historique :
    feuilles des quatre premières travées, payés 40 francs pièce), de "divers culots" et de frises. Au
  • Ensemble de 2 autels, 1 gradin d'autel et 2 tabernacles (maître-autel et autel de la Vierge)
    Ensemble de 2 autels, 1 gradin d'autel et 2 tabernacles (maître-autel et autel de la Vierge) Saint-Vincent-de-Paul - en village
    Historique :
    -autel et un autel de la Vierge, pour une somme totale de 10.000 francs (A.D. Landes, 2 O 1872). Le
  • Ensemble de 10 stalles
    Ensemble de 10 stalles Saint-Vincent-de-Paul - en village
    Origine :
    lieu de provenance Ile-de-France, Paris, maison-mère de la congrégation de la Mission
  • Ensemble autel, 2 gradins d'autel, tabernacle (maître-autel)
    Ensemble autel, 2 gradins d'autel, tabernacle (maître-autel) Saint-Vincent-de-Paul - en village
    Annexe :
    francs.
    Historique :
    bayonnais Jean Couradet (1796-1872) en janvier 1849, pour un coût total de 1000 francs (voir annexe 1). Il
  • Croix de chaire à prêcher : Christ en croix (n° 2)
    Croix de chaire à prêcher : Christ en croix (n° 2) Saint-Vincent-de-Paul - Buglose - en écart
    Historique :
    "Christ face à la chaire" payé 500 francs en août 1865 (en même temps qu'un chemin de croix) au fabricant
1 2 3 Suivant