Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 17 sur 17 - triés par pertinence
  • Chambre d'agriculture de la Vienne
    Chambre d'agriculture de la Vienne Mignaloux-Beauvoir - les Touches - 2137 route de Chauvigny - en écart - Cadastre : 2004 B2 339
    Historique :
    Deshoulières-Jeanneau. Elle constitue l'Agropole avec les bâtiments voisins : celui du CER France (conseil aux
  • Ferme, actuellement laboratoire et bureaux
    Ferme, actuellement laboratoire et bureaux Mignaloux-Beauvoir - les Touches - 2137 route de Chauvigny - en écart - Cadastre : 1819 B2 159 2004 B2 123
    Historique :
    avec le siège d'une association d'éleveurs, Caprigène France. La vaste grange-étable est le seul
  • Hameau de Beauvoir
    Hameau de Beauvoir Mignaloux-Beauvoir - Beauvoir - route de Beauvoir route de la Gare - en écart
    Historique :
    France Jean le Bon aurait conduit ses troupes le 18 septembre 1356, à la veille de la bataille contre les
  • Monument aux morts
    Monument aux morts Mignaloux-Beauvoir - le Bourg - n° 17 du plan Cimetière - en village - Cadastre : 2004 D1 19
    Observation :
    morts pour la France, la commune de Mignaloux-Beauvoir".
  • Voie ferrée Poitiers-Limoges
    Voie ferrée Poitiers-Limoges Poitiers - isolé
    Annexe :
    au Grand Central, l'est de la France à l'ouest. Elles accueillent avec la plus vive reconnaissance la manifestes. Que l'on jette les yeux sur le réseau des chemins de fer existant aujourd'hui en France sera ainsi relié au centre de la France et à une province avec laquelle ses relations se multiplient minimum d'intérêt sur une dépense estimée à 39.000.000 francs. Aujourd'hui, d'après le travail de MM. les partie de la France, à 2 fr. l'hect., prix moyen, il faut payer jusqu'à 4 francs dans tout le département à Limoges, à Châteauroux, à Montluçon, la ligne d'Orléans au Grand Central, l'Est de la France à premières lignes de chemins de fer en France, on n'en appréciait pas toute l'importance : on était surtout , la ligne de Paris au Havre et à Marseille, perçant la France dans le sens de sa plus grande longueur nouvelle ère de prospérité, et que les voies de fer étant, pour la France, comme pour les autres pays, une on peut dire qu'elles ont percé la France plutôt en long, du nord au sud, que de l'est à l'ouest, si
    Historique :
    compagnie David [voir annexe]. D'abord concédée à la Compagnie du chemin de fer Grand-Central de France 23 millions de francs (contre une première estimation à 39 millions). Le rapport de l'enquête
  • Gare de Mignaloux-Nouaillé
    Gare de Mignaloux-Nouaillé Mignaloux-Beauvoir - 2500 route de la Gare - en écart - Cadastre : 1819 E2 185 2004 E3 393
    Historique :
    s'élevait à 51000 francs et prévoyait : un « bâtiment pour les voyageurs », un « petit hangar d'attente dépense de 12 000 francs soit supportée intégralement par les deux communes. Celles-ci y parvinrent grâce
  • Ferme dite "la Vallée", actuellement maison
    Ferme dite "la Vallée", actuellement maison Mignaloux-Beauvoir - la Vallée - route des Oriollères - isolé - Cadastre : 1819 C1 68 à 70 2004 H5 382
    Historique :
    est faite pour 64.000 francs. Le 4 janvier 1858, les héritiers vendent également à Louis-Arsène
  • Ferme dite "la métairie Sainte-Croix", actuellement maisons
    Ferme dite "la métairie Sainte-Croix", actuellement maisons Mignaloux-Beauvoir - le Breuil-l´Abbesse - 144 et 148 rue Sainte-Croix - en écart - Cadastre : 1819 C1 20 à 30 2004 H2 1137 à 1139, 1387 à 1390, 527, 620 et 621
    Historique :
    , pour 34100 francs. La métairie passe ensuite entre plusieurs mains au cours du 19e siècle. En 1819
  • Ferme dite "la Chaboterie", actuellement maisons
    Ferme dite "la Chaboterie", actuellement maisons Mignaloux-Beauvoir - le Breuil-l´Abbesse - 318, 328 rue de la Chaboterie - en écart - Cadastre : 1819 C 1 à 3 2004 H2 579, 637
    Historique :
    rapportent aussi que le prince de Galles y passa le jour suivant la visite du roi de France. Mis à part cet
  • Ferme dite "de Bois-Boutet", actuellement maison
    Ferme dite "de Bois-Boutet", actuellement maison Mignaloux-Beauvoir - Gros Puits - 1848 route de la Gare - en écart - Cadastre : 1819 E2 189 à 198 2004 F1 62 à 64
    Historique :
    , premier commis des fortifications de France, demeurant à Paris, et Marthe de Lugré épouse de Jean Auboin batterie de cuisine, le tout d'une valeur de 1000 francs. D'après le cadastre, François Roy fils vécut dans
  • Ferme dite "la Thoumitière", actuellement maison
    Ferme dite "la Thoumitière", actuellement maison Mignaloux-Beauvoir - la Thoumitière - 1576 route de Chauvigny - en écart - Cadastre : 1819 C1 54 à 60 2004 H5 757 et 758
    Historique :
    Vallée à Jean Bonnet, demeurant à Chabournay, pour 64000 francs. La Toumitière est ensuite revendue en
  • Manoir de Frécoutant, actuellement auberge du Vieux Porche
    Manoir de Frécoutant, actuellement auberge du Vieux Porche Mignaloux-Beauvoir - le Breuil-l´Abbesse - 64 route du Margouillet 80 rue du Pré-de-Zalles - en écart - Cadastre : 1819 A 176 à 182 2004 A1 626, 650 et 753
    Historique :
    France et général des finances. Il vend Frécoutant le 25 mai 1784 à Daniel Chaillo, receveur général des
  • Presbytère et métairie du prieuré-cure de Mignaloux
    Presbytère et métairie du prieuré-cure de Mignaloux Mignaloux-Beauvoir - le Bourg - 95 et 131 rue de l' Eglise - en village - Cadastre : 1819 D2 286 et 287 2004 D1 14 et 17
    Historique :
    Poitiers, qui achète l'ancienne métairie et l'ancien presbytère pour 85000 francs. Quelques années plus
  • Ferme dite "les Rosiers", actuellement maisons
    Ferme dite "les Rosiers", actuellement maisons Mignaloux-Beauvoir - les Rosiers - 549, 555 et 573 route des Rosiers - isolé - Cadastre : 1819 B1 94 à 108 2004 B2 64, 65 et 318
    Historique :
    francs par les sieurs Bourbeau, Boncenne et Le Roi, peut-être des hommes de loi attachés à l'abbaye
  • Château des Touches, actuellement bureaux
    Château des Touches, actuellement bureaux Mignaloux-Beauvoir - les Touches - en écart - Cadastre : 1819 B2 139 à 149 2004 B2 276
    Historique :
    duc de Berry, le roi de France reprit le Poitou et c'est à lui-même que les seigneurs des Touches
  • Commanderie de Beauvoir et ferme dite "l'Hopitau", actuellement haras
    Commanderie de Beauvoir et ferme dite "l'Hopitau", actuellement haras Mignaloux-Beauvoir - Beauvoir - 715 route de Beauvoir - en écart - Cadastre : 1819 E2 316 à 327 2004 E1 46 à 48, 246, 410 à 413
    Historique :
    Beauvoir et de Nouaillé-Paupertuis, est le théâtre de la bataille au cours de laquelle le roi de France
  • Mignaloux-Beauvoir : présentation de la commune
    Mignaloux-Beauvoir : présentation de la commune Mignaloux-Beauvoir
    Historique :
    aux mains d'un laïc et relevait directement du roi de France. Cette dépendance, notamment à l´égard
1