Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 1 à 20 sur 42 - triés par pertinence
  • Hôtel de France
    Hôtel de France Eaux-Bonnes - 31 rue Louis-Barthou - en village - Cadastre : 2018 AN 225-226
    Titre courant :
    Hôtel de France
    Description :
    durant une quarantaine d'années, l'hôtel de France s'inscrivait pleinement dans le contexte des
    Appellations :
    Hôtel de France
    Illustration :
    Cadastre des Eaux-Bonnes, 1866. Détail de l'hôtel de France. IVR72_20186400788NUC2A
    Historique :
    opération commerciale lui permettant d'arborer l'enseigne de l'hôtel de France à la fois sur cette première office de poste aux chevaux, une diligence qui le reliait à l'hôtel de France de Pau, un cabinet de mondiale sans doute en raison de sa détérioration, l'hôtel de France, dont il reste en fond de cour un
  • Hôtel Richelieu
    Hôtel Richelieu Eaux-Bonnes - 35 rue Louis-Barthou - en village - Cadastre : 2018 AN 125
    Historique :
    l'objet d'une indivision, la succursale, contigüe à l'hôtel de France, appartenant à Clémence et
  • Hôtel Victoria
    Hôtel Victoria Eaux-Bonnes - 29 rue Louis-Barthou - en village - Cadastre : 2018 AN 268
    Appellations :
    Hôtel de France
    Historique :
    agrandissement de l'Hôtel de France, imposante bâtisse contigüe mais détruite dans les années 1970. Il prend clientèle bourgeoise, avec notamment un service de diligence, qui le relie à l'hôtel de France de Pau, ainsi
  • Maison Cazères
    Maison Cazères Eaux-Bonnes - place de la Poste - en village - Cadastre : 2018 AN Édifice détruit pour aménager la place de la Poste
    Illustration :
    -Bibliothèque nationale de France. IVR72_20186400784NUC2A
    Historique :
    de 100 000 francs afin de procéder à la création de la place de la Poste et à l'ouverture de la rue
  • Cloche (n° 2) dite Nathalie
    Cloche (n° 2) dite Nathalie Eaux-Bonnes - place de l' Église - en village
    Historique :
    de France et maire d'Eaux-Bonnes. La marraine, dont seul le prénom de Nathalie a pu être déchiffré
  • Cloche (n° 1)
    Cloche (n° 1) Eaux-Bonnes - place de l' Église - en village
    Historique :
    juillet 1834 - Pau, 30 janvier 1893), directeur de l'hôtel de France et maire d'Eaux-Bonnes, gendre de Jean Maximien Gardères, le directeur de l'hôtel de France à Pau. La marraine, Marie Sophie Eulalie (de Victoria, intégré après 1863 dans l'hôtel de France des Taverne, déjà mentionné.
  • Écurie et remise, dite Grange Taverne cadet
    Écurie et remise, dite Grange Taverne cadet Eaux-Bonnes - 9 rue Louis-Barthou - en village - Cadastre : 2018 AN 271
    Historique :
    -Bonnes - construit pour le même Taverne cadet et, fort probablement, de l'hôtel de France, tenu par son
  • Hôtel de voyageurs, actuellement immeuble à logements
    Hôtel de voyageurs, actuellement immeuble à logements Eaux-Bonnes - 33 rue Louis-Barthou - en village - Cadastre : 2018 AN 124
    Description :
    quatrième élévation, accolée à l'Hôtel de France jusqu'à la destruction de celui-ci, fut pensée comme un mur
    Illustration :
    Façade sur rue et élévation latérale anciennement attenante à l'hôtel de France (détruit
    Historique :
    architectural fait l'objet d'une indivision, la succursale présentée ici, contigüe à l'hôtel de France
  • Temple de protestants
    Temple de protestants Eaux-Bonnes - chemin rural dite ancienne route - en village - Cadastre : 2018 AN 257-139
    Historique :
    presbytère, sont estimés à 20.000 francs. L'édifice est non seulement pensé comme un lieu de culte ravivant , notamment un emprunt de 3.000 francs consenti par messieurs Sers de Goja, Forcade et Macdonald ; les aides publiques s'élèvent à 15.500 francs de la commune et à 2.000 francs par le ministère des Cultes. Avant même persévérance des pasteurs Cadier et Frossard, qui ont permis de réunir entre autres 2.500 francs d'origine
  • Ciboire (n° 1)
    Ciboire (n° 1) Eaux-Bonnes - place de l' Église - en village
    Historique :
    ). L’objet étudié ne correspond probablement pas au "ciboire de 25.000 francs" dont se servit l’évêque de
  • Maître-autel (autel, degré, 2 gradins, tabernacle à ailes)
    Maître-autel (autel, degré, 2 gradins, tabernacle à ailes) Eaux-Bonnes - place de l' Église - en village
    Historique :
    laquelle le conseil municipal vote une subvention de 5.000 francs à cet effet. Une délibération du 21 Clementa de Chapartegui, épouse de Fabian Miguel Andres de Abaroa y Urribaren. Ce don de 4.000 francs, fait
    Référence documentaire :
    décembre 1878, "acquisition d'un maître-autel (vote de 5.000 francs)" Registre des délibérations du conseil francs)".
  • Auberge dite Maison Castille ou Maison Loumiet, puis presbytère
    Auberge dite Maison Castille ou Maison Loumiet, puis presbytère Eaux-Bonnes - 3 place de l' Eglise - en village - Cadastre : 2018 AN 159
    Historique :
    aux enchères pour 4.900 francs. La vente est approuvée par le sous-préfet le 28 août 1837. Le -Baptiste Loumiet, propriétaire à Laruns, pour la somme de 10.000 francs. L'acquéreur doit verser ce montant s'engage à acheter la maison et ses dépendances au prix de 45.000 francs, afin de dégager l'église en de la maison - 23.000 francs - doit donc être versée à Loumiet après leurs décès. Deux ans plus tard
  • Verrière du mur antérieur de la nef : Sacré-Cœur de la Vierge (baie 17)
    Verrière du mur antérieur de la nef : Sacré-Cœur de la Vierge (baie 17) Eaux-Bonnes - place de l' Église - en village
    Historique :
    paiement (150 francs) est signalé en 1881, conjointement à celui d'un "vitrail scène de St Vincent de Paul
  • Présentation de la commune d'Eaux-Bonnes
    Présentation de la commune d'Eaux-Bonnes Eaux-Bonnes - en village
    Historique :
    traversée par le Tour de France à plusieurs reprises depuis 1910, le col d'Aubisque étant situé dans le
    Référence documentaire :
    GRENIER Lise (dir.). Villes d'eaux en France. Paris : Institut Français d'Architecture, 1985. JARRASSÉ Dominique. Les thermes romantiques. Bains et villégiature en France de 1800 à 1850
  • Monument aux morts de la guerre de 1914-1918
    Monument aux morts de la guerre de 1914-1918 Eaux-Bonnes - place de l' Église - en village - Cadastre : 2018 AN non cadastré Domaine public.
    Inscriptions & marques :
    ENFANTS D'EAUX-BONNES / MORTS POUR LA FRANCE / [liste de douze noms de soldats en deux colonnes] / 1914
  • Hospice Sainte-Eugénie, aujourd'hui Relais d'Ossau
    Hospice Sainte-Eugénie, aujourd'hui Relais d'Ossau Eaux-Bonnes - Chemin rural dit ancienne route thermale - en village - Cadastre : 2018 AN 141
    Annexe :
    1.520 francs, est validée par le préfet le 22 octobre 1875. Cette installation est néanmoins censée
    Historique :
    . L'exécution du chantier, pour un montant d'environ 127.000 francs dans un premier temps, revient à , qu'il reçoit un paiement de 42.000 francs, somme qui ne couvre pas l'ensemble de ses frais pour les
    Référence documentaire :
    LAGET Pierre-Louis, LAROCHE Claude. L'hôpital en France : histoire et architecture. Lyon : Lieux patrimonialisation de la flore en vallée d’Ossau (Pyrénées Occidentales – France)". VertigO - la revue électronique
  • Verrière du collatéral gauche : Saint Vincent de Paul recueillant des enfants abandonnés (baie 11)
    Verrière du collatéral gauche : Saint Vincent de Paul recueillant des enfants abandonnés (baie 11) Eaux-Bonnes - place de l' Église - en village
    Historique :
    paiement du "vitrail scène de St Vincent de Paul" (200 francs) fut enregistré la même année dans le
  • Usine Electra ou Villa de l'Électricité
    Usine Electra ou Villa de l'Électricité Eaux-Bonnes - Pont d'Aas - V.C. n° 8 d'Eaux-Bonnes à Aas - isolé - Cadastre : 2018 AN 81
    Historique :
    de 1160 francs, correspondant à un bail de 30 ans contre une indemnité annuelle de 40 francs (soit rachetée par la commune pour la somme de 24.439 francs. L'exploitation en fut concédée aux entrepreneurs
  • Maison du Gouvernement, actuellement mairie
    Maison du Gouvernement, actuellement mairie Eaux-Bonnes - place Abadie-Tourné - en village - Cadastre : 2018 AN 164
    Annexe :
    1.520 francs, est validée par le préfet le 22 octobre 1875. Cette installation est néanmoins censée
    Historique :
    francs, sont entrepris en 1950 et 1951 par l'ingénieur-architecte palois C. Bacqué, expert du conseil de million de francs au titre du programme de Plan d'équipement national (signature au premier étage, sous le
    Référence documentaire :
    royaux. Édifices en France (1853-1855). JARRASSÉ Dominique. Les thermes romantiques. Bains et villégiature en France de 1800 à 1850
  • Jardin Darralde
    Jardin Darralde Eaux-Bonnes - en village - Cadastre : 2018 AN 168-169-170
    Illustration :
    -Bibliothèque nationale de France. IVR72_20186400784NUC2A
    Historique :
    payantes - 10 centimes la journée, 2 francs par saison -, tandis que les bancs, moins confortables, sont en
1 2 3 Suivant