Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 3 sur 3 - triés par pertinence
  • Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Laurent
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Laurent Mugron - en village
    Annexe :
    hôtel. [...]" Vote d'un budget de 380 francs. "Du 15 janvier 1826. / Mandat de 380 francs, exercice de francs pour être employée à un balustre de fer devant l'hotel de St Vincent de Paul et pour autres sera payée la somme de quatre cent-trente francs avec cette condition que si la nouvelle cloche se kilogrammes), il sera payé au Sr Délestan trois francs pour chaque kilogramme en sus de celle fêlée et dans le trois francs aussi par kilogramme sur le poids moindre que celle fêlée dont il disposera ; 8° enfin, que objets ont été choisis à Paris, on y a dépensé comprenant le port la somme de 1258 francs en y comprenant où il est d'un bel effet. La restauration et la dorure du cadre ont coûté 50 francs." 12. Solde du . / [...] Il y a eu en depences extraordinaires une somme de trois cents cinq francs, sçavoir 1° cent cinquante francs employées [sic] pour payement d'acompte de celle de mille cincq cents francs due il y a un an pour solde du grand autel de la parroisse [sic], 2° cinquante cinc francs pour l'achat d'une lampe
    Illustration :
    Caprara, légat du pape en France, 11 aout 1807 (AP Mugron) : première page. IVR72_20164001735NUC2A Caprara, légat du pape en France, 11 aout 1807 (AP Mugron) : deuxième page. IVR72_20164001736NUC2A Caprara, légat du pape en France, 11 aout 1807 (AP Mugron) : sceau du cardinal Caprara Caprara, légat du pape en France, 11 aout 1807 (AP Mugron) : signature du cardinal Caprara
  • Paire de vases à fleurs décoratifs (éléments de retable ou de tabernacle)
    Paire de vases à fleurs décoratifs (éléments de retable ou de tabernacle) Beylongue - en village
    Annexe :
    des corniches seront également dorées au bruni." Coût : 800 francs.
  • Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Pierre
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Pierre Beylongue - en village
    Annexe :
    au sujet d'un projet de refonte des cloches ; demande d'une subvention de 300 francs au conseil seront également dorées au bruni." Coût : 800 francs. - 1902-1904 : restauration de l'église par une somme de 3000 francs et demande un secours à l'État, la fabrique donne 750 francs. Nature des sacristie "prêts à s'écrouler". Montant du devis : 3760 francs. Travaux adjugés le 19 décembre 1903 francs. [...] Peu de temps avant sa mort, il fit don à l'église d'un jeu de canons d'autel réellement mille francs. Ses héritiers n'ayant pas voulu se charger des droits de succession, l'église ne toucha que huit cent soixante dix francs. M. Sarrauton (Jean Marie Gustave) [curé de 1864 à 1869 cents francs. La clôture de la mission se fit très solennellement le 2 février, jour de la Purification devaient être badigeonnés. La fabrique, qui avait mille francs en caisse, se chargea des vitraux et par l'entremise du Baron Le Roy, Sénateur et préfet de la Seine-Inférieure, un secours de mille francs
1