Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 1 à 20 sur 189 - triés par pertinence
  • Monument aux instituteurs morts pour la France
    Monument aux instituteurs morts pour la France Parthenay - 35 rue de Marchioux - en village - Cadastre : 2014 AR 276
    Titre courant :
    Monument aux instituteurs morts pour la France
    Description :
    morts pour la France ". Les cheveux coiffés en chignon, elle est debout, de dos, pieds nus, vêtue d'une
    Observation :
    Inscriptions : " Aux instituteurs des Deux-Sèvres morts pour la France ".
    Historique :
    Ce monument érigé à la mémoire des instituteurs morts pour la France est décidé en juin 1922, puis inauguré le 9 mars 1924, en présence du préfet des Deux-Sèvres. La dépense prévue de 12500 francs est France. La dernière proposition a été choisie parce que le jardin n'est pas très grand et que les murs de
    Référence documentaire :
    AD 79. 1 T 108. 1922-1924 Monument à la mémoire des instituteurs morts pour la France dans la cour Parthenay, à la mémoire des instituteurs des Deux-Sèvres, morts pour la France. 1922, 4 mai : minute de la lettre au ministre de l’Intérieur. Mention des dépenses prévues à hauteur de 12500 francs, couvert par mémoire des instituteurs des Deux-Sèvres, morts pour la France. 1922, 14 septembre : décret d'approbation
  • Usine de construction automobile (usine de carrosserie) Demas
    Usine de construction automobile (usine de carrosserie) Demas Cerizay - 2 place Mendès-France - en ville - Cadastre : 2003 BY 298, 301
    Illustration :
    Elévation de l'atelier sur la place Mendès-France. IVR54_20037900342V
    Localisation :
    Cerizay - 2 place Mendès-France - en ville - Cadastre : 2003 BY 298, 301
  • Monument aux morts
    Monument aux morts Largeasse - rue du 11-Novembre - en village - Cadastre : 2014 AR 67
    Observation :
    / Largeasse / morts pour la France / 1914 -1918 " sur le socle.
    Historique :
    par décret du 4 novembre 1920. Le devis initial est fixé à 13550 francs, financé par 6000 francs de souscriptions, 7000 francs inscrits au budget additionnel de 1920, et les 550 francs restants sont couverts par subvention est néanmoins faite. Le devis de 13550 francs comprend : - 750 francs pour le volume du monument ; - 5100 francs pour la surface taillée ; - 450 francs pour les 3 plaques de marbre ; - 600 francs pour les 1000 lettres gravées et dorées (à 60 francs la lettre) ; - 210 francs pour l'entourage en fer ; - 1040 francs pour la palme en bronze de 1,20 mètre de hauteur ; - 2500 francs pour la statue en pierre sillicatée représentant une Victoire de 1,98 mètre ; 800 francs de matériaux ; - 1600 francs de terrassement et de béton (à 80 francs les 20 mètres carrés) ; 400 francs pour la pose (avec 20 journées à 20 francs) ; - et 100 francs pour les matériaux utilisés pour la pose. Ce devis est établi en parallèle
    Référence documentaire :
    avant de demander le déclenchement du décret au ministre, car le devis est de 13550 francs et les ressources sont de 13000 (6000 francs de souscriptions et 7000 francs de crédit porté au budget additionnel . 1920, 20 septembre : réponse du maire à la lettre du préfet en justifiant que le déficit de 550 francs 7000 francs issus du budget additionnel pour le financement du monument aux morts. 1920 1er octobre pouvoir mandater la somme de 7000 francs au budget additionnel avant le fin de l'année 1920, pour pouvoir
  • Usine de construction automobile (carrosserie) Heuliez, actuellement Euro-Automobiles
    Usine de construction automobile (carrosserie) Heuliez, actuellement Euro-Automobiles Cerizay - boulevard Georges-Pompidou - en ville - Cadastre : 2003 BE 219 à 226
    Illustration :
    Atelier France Design construit en 1978 au Pin. IVR54_20037900817NUCA Atelier F.O.P. construit en 1995 au Pin à proximité de France Design. IVR54_20037900818NUCA
  • Monument aux morts
    Monument aux morts Juscorps - Grande rue - en village - Cadastre : 2018 B non cadastré ; domaine public
    Description :
    mémoire des enfants de la commune de Juscorps mort pour la France 1914-1918".
    Représentations :
    de Juscorps mort pour la France 1914-1918" / Médaille militaire en métal surmontée d'une sculpture en
    Historique :
    mémoire des enfants de Juscorps morts pour la France lors de la Seconde Guerre mondiale et la Guerre
  • Monument aux morts
    Monument aux morts La Rochénard - 1 rue du four - en village - Cadastre : 2018 A 0468
    Description :
    l'inscription suivante : "La commune de La Rochénard à ses enfants morts pour la France 1914-1918 / 1939-1945 des anciens combattants morts pour la France. L'une est dédiée à la guerre de 1914-1918, une deuxième
  • Monument aux morts
    Monument aux morts Le Vanneau-Irleau - - rue de la Mairie - en village - Cadastre : 2014 AO Non cadastré
    Observation :
    Inscriptions : " Pro Patria " ; "Aux enfants de la commune du Vanneau morts pour la France ".
    Historique :
    8600 francs, couvert par 3000 francs de souscriptions, et 5600 francs prélevés sur le crédit du budget monument, égale à 5600 francs pour cette commune, ce qui fait une somme de 392 francs. La seconde nombre de morts pour la France (34), soit la somme de 392 francs. Le total des subventions reviennent à 784 francs. Les inscriptions apposées sur le monument sont décidées : « 1914-1918 / AUX ENFANTS DE LA COMMUNE DU VANNEAU MORTS POUR LE FRANCE » suivies des noms et prénoms des 34 morts gravés par ordre de 11 septembre 1921. Ce modèle de " France " était diffusé dans tout le pays par les Marbreries
    Référence documentaire :
    subvention de l’État pour l'érection d'un monument aux morts pour la Patrie, à hauteur de 784 francs , calculés sur le nombre de combattants nés dans la commune et morts pour la France, soit 34 morts, et sur le montant inscrit au budget communal pour l’exécution d'un monument (5600 francs). 1920, 12 septembre francs. 1920, 6 novembre : minute de la lettre de la préfecture des Deux-Sèvres, au ministre de s'élève à 8600 francs, couvert entièrement. 1920, 14 décembre : minute de la lettre de la préfecture des , demandant une copie de la délibération approuvant la somme de 5600 francs versé au trésorier du comité , refusé par le maire. Indication des ressources pour couvrir le devis de 8600 francs. 3000 francs issus d'une souscription publique ; et 5600 francs issus de la subvention de la commune inscrite au budget COMMUNE DU VANNEAU MORTS POUR LE FRANCE » suivit des noms et prénoms des 34 morts gravés par ordre de
  • Monument aux morts
    Monument aux morts Coulonges-sur-l'Autize - place du Château - en village - Cadastre : 2014 AT Non cadastré
    Observation :
    Inscriptions : " A la mémoire glorieuse des enfants de Coulonges-sur-l'Autize morts pour la France ".
    Historique :
    monument. Le premier devis date du 26 janvier 1920, il s'élève à 12300 francs, il est proposé par Urbain tertre gazonné. Les 12300 francs de ce devis prennent en compte les inscriptions, la dédicace, le francs pour couvrir ce devis, les 2716 francs restants sont soumis au vote pour un prélèvement sur les . Il est proposé par M. Cartron, entrepreneur à Coulonges-sur-l'Autize. Il est estimé à 541,28 francs comprend 54,08 francs de fouille préalable (à 12 francs le mètre cube) ; 387,20 francs pour la maçonnerie de fondation (à 80 francs le mètre cube) ; et 100 francs pour l'établissement du tertre gazonné. Le 21 juillet 1920, le total des devis à payer par la commune s’élève à 12841,28 francs. Pour couvrir additionnel de 5000 francs, voté le 22 juin 1919 ; le produit de la souscription faite dans la commune de 4584 francs ; un crédit inscrit au budget additionnel voté le 18 janvier 1920 de 2716 francs ; et un crédit inscrit au budget additionnel voté le 13 juin 1920 de 541,28 francs. Le tout couvre entièrement la somme
    Référence documentaire :
    morts. Modèle issu du catalogue des marbriers généralistes. Devis évalué à 12300 francs sans compter les fondations et la surélévation, ce qui provoque un déficit de 2716 francs à la commune. Cette somme sera : devis des fondations comprenant 54 francs 08 pour les fouilles (à 12 francs le mètre cube), 387 francs 20 pour la maçonnerie (à 80 francs le mètre cube) et 100 francs pour le tertre gazonné. Pour un devis total de 541 francs 28. 1920, 13 juin : extrait du registre des délibérations du conseil municipal informant du prix des fondations, 541 francs 28, couverts par un nouveau crédit voté, à hauteur de la même en 4 mois pour 12300 francs, payable en 3 fois, avec interdiction d'augmentation des frais si le coût prix du devis de 12841 francs, ainsi que la demande de provocation du décret. 1920, 24 juillet : lettre monument érigé aux soldats « morts pour la Patrie », dont le total s’élève à 3240 francs, comprenant 2941 francs de panneaux en fer, et 300 francs de peinture. 1920, 15 août : extrait du registre des
  • Salle des fêtes
    Salle des fêtes Usseau - 8 rue de l' école - en village - Cadastre : 2018 AC 0145
    Illustration :
    Vue de la salle des fêtes en construction publiée le 11 juin 1939 dans la France de Bordeaux
    Référence documentaire :
    La France de Bordeaux 11 juin 1939, une salle des fêtes moderne se construit à Usseau. La France
  • Monument aux morts
    Monument aux morts Usseau - place Pierre Rousseau - en village - Cadastre : 2017 AD 0049
    Description :
    martyr. Le socle porte l'inscription : EN MEMOIRE DES ENFANTS D'USSEAU MORTS POUR LA FRANCE 1914-1918
  • Monument aux morts, calvaire de Saint-Porchaire
    Monument aux morts, calvaire de Saint-Porchaire Bressuire - Saint-Porchaire - rue du Colombier - en village - Cadastre : 2014 CK Non cadastré
    Historique :
    novembre 1920. Les premières dépenses sont estimées à 10000 francs, couvertes par 8000 francs issus de souscriptions publiques et 2000 francs votés par le conseil municipal, à prendre sur les fonds disponibles de Durenne à Paris, pour la somme de 4000 francs supplémentaire, élevé par souscription publique, inscrit au budget additionnel de 1922, tout comme les 2000 francs votés l'année précédente. Elle est signée J gré à gré est passé avec Stanislas Motard le 15 décembre 1922. Son devis de 12000 francs se compose de 1100 francs pour le socle pour la statue ; 3500 francs pour la base du monument ; 3500 francs pour la maçonnerie et la pose du granite ; 600 francs pour la plaque de lave émaillée ; et 3300 francs pour la statue forgeron pour la grille, dont le devis s'élève à 1455 francs, comprenant 1000 francs pour la grille de devant ; 418,25 francs pour les montants de fer supportant la grille des côtés ; 34 francs pour la pose du grillage (à 2 francs l'heure) ; et 3 francs 60 pour le fil de fer servant à attacher le grillage
    Référence documentaire :
    de 2000 francs pour l’érection du monument aux morts de Saint-Porchaire, à prendre sur les fonds famille Favreau, que le monument coûte la somme de 10000 francs, couvert par 8000 francs issus d'une souscription publique et 2000 francs votés par le conseil municipal. 1921, 29 juillet : minute de la lettre de maire de Saint-Porchaire au préfet des Deux-Sèvres. Mention du vote de la somme de 4000 francs pour Chapelle-Saint-Laurent. Demande de vote de 4000 francs supplémentaire aux 2000 francs déjà voté l'année précédente, ce qui porterait à 6000 francs la subvention du conseil municipal, inscrit au budget additionnel la commune de Saint-Porchaire à élever un monument à la mémoire de ses enfants morts pour la France un monument à la mémoire de ses enfants morts pour la France. 1923, 18 février : extrait du registre l’inauguration qui a lieu le dimanche 15 avril 1923. Subvention de 2500 francs pour l'entourage et 500 francs le total s’élève à 1455 francs 85 centimes. 1923, 20 mai : extrait du registre des délibérations du
  • Monument aux morts
    Monument aux morts Niort - boulevard Main - en ville - Cadastre : 2014 BN Non cadastré [à l'est de la parcelle BN 237]
    Description :
    des soldats niortais morts pour la France en 1914-1918. Au centre, sculptée en haut relief, est
    Historique :
    square du Donjon) dont la somme est de 25000 francs ; le reste des dispositions sur l'article 254 du budget de 1921 (pour le dégagement du Donjon) de 144887,19 francs ; une subvention de la ville pour le monument de 5000 francs ; le produit des souscriptions faites par le Comité (pour le monument aux morts) de 30337,85 francs ; le boni résultant des opérations du service du ravitaillement de 46972,34 francs ; et un crédit porté au budget additionnel de l'exercice en cours de 50000 francs. Pour un total de 172197,38 francs. Par ce budget, la somme minimum allouée pour la construction du monument est de 35337 francs. Le civile de la ville de Niort, soit la somme de 46872,30 francs. Un traité de gré à gré est passé avec
    Référence documentaire :
    somme du reliquat actif de la ville, car elle souhaite affecter la somme de 46872 francs 34 centimes . Pour un budget total de 172197 francs 38 centimes. 1922, 3 juin : minute de la lettre du préfet des francs 34 réalisés par la ville de Niort au cours de ses opérations de ravitaillement, pour l'érection du
  • Monument aux morts, calvaire
    Monument aux morts, calvaire Chiché - place Saint-Martin - en village - Cadastre : 2014 AH Non cadastré, adossé à la parcelle 118 (cimetière)
    Observation :
    Inscriptions : " M. Marron éditeur Orléans " ; " Chiché / à ses / enfants / morts pour la France ".
    Historique :
    autorisé par arrêté du 3 février 1923. La première estimation du budget est de 14000 francs, porté au devis estimatif est porté à 16500 francs, comprenant 11500 francs pour le groupe sculpté, et 5000 francs facturé à la commune 11000 francs, plus 200 francs pour l'emballage de ce dernier. Il offre les plaques de MORTS POUR LA FRANCE 1914-1918 ». Ces inscriptions sont modifiées le 15 août de l'année courante : « LA plaques de marbre sur le socle. Le tout moyennant la somme de 15000 francs, dont 9780 francs pour le socle . Le budget est couvert par les sommes inscrites au budget de 1922, un reliquat de 3500 francs à inscrire à l'additionnel de 1923, la souscription publique de 5486 francs et la dépense déjà faite pour le
    Référence documentaire :
    délibérations du conseil municipal comprenant la prise en charge de la somme de 14000 francs au Budget Rome, de 2 mètres 50 de hauteur en fonte bronzée, pour un prix net de 11000 francs et un emballage à 200 francs. Le délai d’exécution est de trois mois. 1922, 15 août : lettre du maire de la commune de Chiché certifiant que le devis du fournisseur du monument comporte un groupe à 11500 francs et un socle à 5000 francs. 1922, 15 août : lettre du maire de la commune de Chiché au préfet de Niort informant que municipal autorisant la municipalité à encaisser la somme de 5486 francs, montant de la souscription ses enfants morts pour la France. 1923, 5 février : minute de la lettre expédiée au sous-préfet de monument à la mémoire de ses enfants morts pour la France. Indication qu'un traité de gré à gré doit être dans le même granite bleu. Le tout pour la somme de 15000 francs. Cette somme provoque un excédent de 3500 francs dans le budget initiale, qui va alors figurer au budget additionnel de 1923. 1923, 5 mai
  • Monument aux morts
    Monument aux morts La Chapelle-Gaudin - place de l' Eglise - en village - Cadastre : 2014 B Non cadastré [sur la place à l'ouest de l'église, adossé à la parcelle B 596]
    Historique :
    autorisé par décret du 12 novembre 1921. Les dépenses sont évaluées à 4000 francs, couvertes par une souscription publique de 2000 francs et d'un crédit alloué par le préfet de 2000 francs. Un marché de gré à , contre la somme de 2000 francs, chaque journée de retard sera pénalisée de 10 francs en moins. Le marché
    Référence documentaire :
    Chapelle-Gaudin mentionnant la demande d'une souscription de 2000 francs pour l'érection du monument aux 4000 francs, couverte par 2000 francs issus d'une souscription publique et par un crédit coté par le conseil municipal de 2000 francs. 1921, 23 novembre : minute de la lettre au sous-préfet de Bressuire , obligeant une livraison en 1 mois, contre la somme de 2000 francs, chaque journée de retard seront pénalisés de 10 francs en moins. Le marché comprend le piédestal en granite de 2 mètres 09 de haut
  • Monument aux morts à Parthenay
    Monument aux morts à Parthenay Parthenay - avenue du Général de Gaulle - en ville - Cadastre : 2014 AO 261
    Historique :
    départementales) font l'objet d'une longue discussion. Le budget s'élève à 38000 francs (35000 pour le monument et 3000 pour la gravure des noms), couverts par la souscription (13000 francs), une subvention de l’État (3000 francs) et le reste à la charge de la ville (22000 francs). Le marché de gré à gré entre Louis 38000 francs. L'érection du monument est autorisée par décret du 12 novembre1921. Le 9 septembre 1922
    Référence documentaire :
    l'emplacement du monument aux morts. Souscriptions recueillies au 20 juin : 12761,50 francs. Présentation des francs ; relevé des discussions ; choix final sur l'emplacement de la halle aux grains qui sera détruite (parcelle B 33). Le budget s'élève à 38000 francs (35000 pour le monument et 3000 pour la gravure des noms ), couverts par la souscription (13000 francs), une subvention de l’État (3000 francs) et le reste à la charge de la ville (22000 francs). 1921, 1er octobre : marché de gré à gré entre Louis Aguillon, maire de Parthenay et Élie Ottavy, sculpteur, pour un total de 38000 francs. 1921, 24 octobre : demande par la
  • Canons d'autel
    Canons d'autel Mougon - en village
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Ile-de-France, 75, Paris
    Inscriptions & marques :
    Lettre inscrite en bas des petits canons : publié par Mayoux et Honoré édit., rue des Francs
  • Monument aux morts de Chambroutet
    Monument aux morts de Chambroutet Bressuire - Chambroutet - route de Bressuire - en village - Cadastre : 2014 A Non cadastré
    Historique :
    Argenton-Château, ils sont acceptés le 11 mai 1920. Le total du devis se monte à 2300 francs, couvert par 1600 francs portés au budget additionnel de 1919, 693 francs alloués à la commune sur la répartition du fonds commun, entre les communes sans octroi, et 7 francs prélevés sur les dépenses imprévues de moyennant la somme de 900 francs supplémentaire, payé par la commune, prélevée sur la somme votée au budget
    Référence documentaire :
    somme de 2300 francs, comprenant un piédestal en granite bleu de Noirlieu, et sur la face, une palme en . Présentation des plans et devis de Élie Piet, couvert par 1600 francs porté au budget additionnel de 1919, 693 francs alloués à la commune sur la répartition du fonds commun, entre les communes sans octroi, et 7 francs prélevés sur les dépenses imprévues de l'exercice de 1919. La statue de Jeanne d'arc est offerte vouloir fournir une copie du budget additionnel de 1919 portant inscription de la somme de 1600 francs un crédit proposé par le maire et le conseil municipal et alloué par le préfet, de 1600 francs. 1920 Chambroutet et le sculpteur pour la fourniture du monument, moyennant la somme de 2300 francs. 1920, 9 août de longueur, une porte et une basse en granite. Moyennant la somme de 900 francs que la commune canton. Dans Secrétariat Poitou-Charentes de l'inventaire général des richesses artistiques de la France
  • Tombeau de Julien Trillaud
    Tombeau de Julien Trillaud Celles-sur-Belle - Montigné - en écart - Cadastre : 1820 A 325 1933 A3 433
    Historique :
    d'artillerie, mort pour la France à Suzanne (Somme), en 1916, à l'âge de 20 ans.
  • Cimetière privé de la famille Pouilloux, Celles-sur-Belle
    Cimetière privé de la famille Pouilloux, Celles-sur-Belle Celles-sur-Belle - Montigné - isolé - Cadastre : 1981 ZE 70
    Illustration :
    Tombeau d'Ernest Pouilloux, mort pour la France en août 1915, vue d'ensemble. IVR54_20027900773NUCA
    Historique :
    pour la France le 8 août 1915 à l'âge de 25 ans ; de ses parents : Alexandre Pouilloux, 16 mars 1864
  • Tabernacle
    Tabernacle Thorigny-sur-le-Mignon - Place de l' église - en village - Cadastre : 2016 C 130
    Inscriptions & marques :
    Inscription concernant l’auteur et le lieu d’exécution : Chevillard, Orfèvre, Angers, France
1 2 3 4 10 Suivant