Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 11 sur 11 - triés par pertinence
  • Monument aux morts
    Monument aux morts Saint-Maurice-des-Lions - en village - Cadastre : 2004 E1 277
    Description :
    " A la mémoire glorieuse des enfants de la commune de Saint-Maurice-des-Lions morts pour la France
    Historique :
    , 1922 ". Le budget de 6000 francs est couvert pour partie par une souscriptions (1500 francs) et une imposition extraordinaire (1500 francs). La commune reçoit une subvention de 2925,61 francs en 1923 (arrêté
    Référence documentaire :
    nécessaire à l’érection du monument (6000 francs), le total des souscriptions recueillies dans la commune (1500 francs), le montant des crédits ouverts au budget pour le même objet et la nature des ressources envisagées par le conseil municipal en vue de faire face à la dépense inscrite au budget (1500 francs levés par une imposition extraordinaire). 1923, 19 avril : état de répartition de la somme de 22114 francs mort, dont 2925 francs 61 centimes pour Saint-Maurice-des-Lions.
  • Usine à gaz, usine de Produits Chimiques, dite Cie de Gaz
    Usine à gaz, usine de Produits Chimiques, dite Cie de Gaz Cognac - 38 rue Henri-Vorpsal - en ville - Cadastre : 1975 AY 154 à 156
    Appellations :
    dite Cie de Gaz, actuellement Gaz de France
  • Mairie, école
    Mairie, école Lessac - le Bourg - en village - Cadastre : 1990 C3 581, 582, 971, 972
    Description :
    conservé un " tableau d'honneur des enfants de la commune de Lessac morts pour la France pendant la grande
  • Croix de chemin
    Croix de chemin Montrollet - en village - Cadastre : 2005 E 1018
    Référence documentaire :
    p. 169 à 172 Leproux, Marc. Dévotions et saints guérisseurs. Presses Universitaires de France, 1957.
  • Tuilerie, dite Société des Grandes Tuileries, puis du Midi Perrusson Rohmer (CMPR), actuellement Monier
    Tuilerie, dite Société des Grandes Tuileries, puis du Midi Perrusson Rohmer (CMPR), actuellement Monier Roumazières-Loubert - rue du 8 Mai - en ville - Cadastre : 1937 F 10 à 21
    Annexe :
    France et a su acquérir un rang de leader dans la production de tuiles destinées à l'entretien du années, a mis au point : - une tuile plate : la tuile " Bâtiments de France " qui fut primée par la France " qui, avec une finition main s'apparentant à celle de la tuile plate, convient très bien à la Le groupe CMPR-GTR. Premier producteur de tuiles en France. In : Roumazières-Loubert, Bulletin plates. De plus, notre Groupe a la quasi-exclusivité en France de la production de tuiles utilisées pour France dont la finition main reproduit les qualités d'antan. Nous sommes les seuls dans notre région à francs et notre technologie évolutive assure un maintien permanent en pleine productivité de nos cinq
    Historique :
    France. L'unité Loubert 3 qui est mise en service en 1980, est entièrement automatisée, avec four tunnel millions de francs. Les productions des usines de GTR et de Fontafie sont transférées sur le site de
    Référence documentaire :
    France, n° 29. Paris, 1964.
  • Moulins à blé, à foulon et à papier, puis usine à papier de cigarettes J. Bardou-Le-Nil
    Moulins à blé, à foulon et à papier, puis usine à papier de cigarettes J. Bardou-Le-Nil Angoulême - 122 route de Bordeaux - en ville - Cadastre : 1825 B 142 à 151 1971 AH 6
    Annexe :
    la France et nos colonies, mais la Maison offre également aux fumeurs son excellent papier à les tubes carton - une des machines les plus larges qui existent en France pour cette spécialité - etc
    Référence documentaire :
    chiffons en France. Paris, 1863. Lacroix, Auguste. Histoire de la papeterie d'Angoulême suivie d'observations sur le commerce des chiffons en France. Paris, 1863.
  • Église Saint-Claud
    Église Saint-Claud Chassiecq - en village - Cadastre : 1986 C1 117
    Référence documentaire :
    p. 164 Crozet, René. Dictionnaire des églises de France. Paris : Robert Laffont, 1967, tome IIIc p. 67-68 George, Jean. Les églises de France : Charente. Paris : Letouzé et Ané, 1933.
  • Église paroissiale Saint-Maurice
    Église paroissiale Saint-Maurice Saint-Maurice-des-Lions - en village - Cadastre : 2004 E1 188
    Référence documentaire :
    p. 181 Daras, Charles. Dictionnaire des églises de France, tome IIIc. Paris : Laffont, 1967. p. 245, 246 George, Jean. Les églises de France : Charente. Paris : Letouzé et Ané, 1933. p. 200-203 Leproux, Marc. Dévotions et saints guérisseurs. Presses Universitaires de France, 1957.
  • Église Saint-Etienne
    Église Saint-Etienne Esse - en village - Cadastre : 2004 C 177
    Annexe :
    pontife, sur la France et les états catholiques, sur les familles chrétiennes. 3° de solliciter par l ´église, d´une table de communion en fer, de la valeur de 150 francs. Autel de la Ste Vierge Madame francs. Cloche L´an mil huit cent soixante et onze et le 4 septembre, a été bénite une cloche pesant 808 de huit cents francs (800f), voulant ainsi, par sa générosité et sa piété contribuer à la gloire de fabrique d´Esse un secours de deux-cent-cinquante francs. Avec les produits d´une quête et d´une souscription, joints au secours, on est arrivé à recueillir la somme de cinq cent-quatre-vingt-sept francs. Mr élevés à la somme de deux-cent-quarante-huit francs. Description de la Chaire 1er panneau 1° Sur le
    Référence documentaire :
    p. 109-110 George, Jean. Les églises de France : Charente. Paris : Letouzé et Ané, 1933.
  • Usine de construction mécanique et fonderie Cordebart, puis Cordebart Michaud
    Usine de construction mécanique et fonderie Cordebart, puis Cordebart Michaud Angoulême - 35 rue de la Rochefoucauld - en ville - Cadastre : 1989 AP 64
    Annexe :
    ° spécial, 1923/1924, p. 179-184. L'Angoumois, l'un des centres papetiers les plus importants de France , furent alors exécutées. La clientèle, d'abord locale, s'étendit à toute la France, à l'Espagne, etc
  • Brasseries et malteries alsaciennes d'Angoulême
    Brasseries et malteries alsaciennes d'Angoulême Angoulême - 121 rue de Bordeaux - en ville - Cadastre : 1825 B 127 à 129 1989 AH 347, 348
    Annexe :
    dans le nord de la France, ont amené l'élaboration, pour ce genre de programme, de types architecturaux économique et financière, 1922. A Angoulême, se trouve l'établissement le plus moderne de France pour la " Brasserie la plus moderne de France ". Ce sont d'ailleurs les plus récentes comme construction. Les caves y
1