Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 1 à 20 sur 33 - triés par pertinence
  • Maison
    Maison Benest - les Pinganauds - en écart - Cadastre : 1990 E1 470
    Description :
    compas, symboles des francs-maçons, ainsi qu'une inscription " A.P. 1876 " sont gravés sur cette pierre.
  • Maison
    Maison Confolens - 12 bis rue du Soleil - en ville - Cadastre : 1826 A 494 1992 AD 125
    Description :
    à l'angle de la rue du Soleil et de la rue des Francs-Maçons. Cette dernière étant située dans une extérieur. Sur l'élévation latérale, rue des francs-Maçons, se trouve une pierre d'évier à l'étage surmontée
  • Plâtrière Rochée, usine de produits chimiques, puis blanchisserie
    Plâtrière Rochée, usine de produits chimiques, puis blanchisserie Angoulême - Ile-Marquet - isolé - Cadastre : 1827 A 292
    Historique :
    moulin à plâtre, par la Société d'exploitation des procédés chimiques pour la France et l'étranger
    Référence documentaire :
    p. 72-75 La France judiciaire : revue mensuelle de législation et de jurisprudence, 2e partie
  • Distillerie d'eau-de-vie de cognac J. et F. Martell
    Distillerie d'eau-de-vie de cognac J. et F. Martell Cognac - 7 place Edouard-Martell - en ville - Cadastre : 1823 B 564 1823 D 279 à 284 1978 BL 41à 45 1978 AW 719 à 726
    Illustration :
    Plan-masse. Extrait de Turgan. Les grandes usines de France, 1892. IVR54_20061605966NUD Vue à vol d'oiseau. In : Turgan. Les grandes usines de France, 1892. IVR54_20061605960NUC
    Référence documentaire :
    Turgan. Les grandes usines de France. 1892.
  • Moulin à papier de l'Escalier, puis usine à papier, puis imprimerie
    Moulin à papier de l'Escalier, puis usine à papier, puis imprimerie La Couronne - l' Escalier - en écart - Cadastre : 1823 B 7 1964 AK 19, 20, 36 à 38, 64
    Référence documentaire :
    chiffons en France. Paris, 1863. Lacroix, Auguste. Histoire de la papeterie d'Angoulême suivie d'observations sur le commerce des chiffons en France. Paris, 1863.
  • Lutrin
    Lutrin Esse - en village
    Texte libre :
    pontife, sur la France et les états catholiques, sur les familles chrétiennes. 3° de solliciter par l ´église, d´une table de communion en fer, de la valeur de 150 francs. Autel de la Ste Vierge Madame francs. Cloche L´an mil huit cent soixante et onze et le 4 septembre, a été bénite une cloche pesant 808 de huit cents francs (800f), voulant ainsi, par sa générosité et sa piété contribuer à la gloire de fabrique d´Esse un secours de deux-cent-cinquante francs. Avec les produits d´une quête et d´une souscription, joints au secours, on est arrivé à recueillir la somme de cinq cent-quatre-vingt-sept francs. Mr élevés à la somme de deux-cent-quarante-huit francs. Description de la Chaire 1er panneau 1° Sur le
  • Moulin à papier, puis usine à papier, dite usine de la Courade
    Moulin à papier, puis usine à papier, dite usine de la Courade La Couronne - la Courade - en écart - Cadastre : 1837 E 242 1964 BH 315
    Référence documentaire :
    chiffons en France. Paris, 1863. Lacroix, Auguste. Histoire de la papeterie d'Angoulême suivie d'observations sur le commerce des chiffons en France. Paris, 1863.
  • Usine à papier couché de Larochandry
    Usine à papier couché de Larochandry Mouthiers-sur-Boëme - la Rochandry - en écart - Cadastre : 1984 C 4, 7 à 9
    Référence documentaire :
    chiffons en France. Paris, 1863. Lacroix, Auguste. Histoire de la papeterie d'Angoulême suivie d'observations sur le commerce des chiffons en France. Paris, 1863.
  • Église Saint-Claud
    Église Saint-Claud Chassiecq - en village - Cadastre : 1986 C1 117
    Référence documentaire :
    p. 164 Crozet, René. Dictionnaire des églises de France. Paris : Robert Laffont, 1967, tome IIIc p. 67-68 George, Jean. Les églises de France : Charente. Paris : Letouzé et Ané, 1933.
  • Distillerie d'eau-de-vie de cognac de la Participation charentaise, actuellement Camus
    Distillerie d'eau-de-vie de cognac de la Participation charentaise, actuellement Camus Cognac - 33 rue Marguerite de Navarre - en ville - Cadastre : 1978 AT 116
    Annexe :
    organise la vente en France. CAMUS " LA GRANDE MARQUE " compte alors parmi ses clients : le Café de Paris , l'Ecu de France, le Restaurant Ledoyen, etc., à qui il livre, en fûts, une réserve spéciale. Gaston important, une marchandise livrée et non payée, évaluée à 4 millions de nos francs actuels. C'est à cette époque que se développe la vente en bouteilles. Répondant à la demande, tant en France que sur certains à la Maison le renom mondial et la place prépondérante qu'elle occupe actuellement, tant en France spiritueux français, et d'importation en France de tous les alcools en provenance d'U.R.S.S. Environ 50 ans apparition en France, CAMUS " CELEBRATION " obtient un succès foudroyant. Dans de très nombreux pays, ce France d'abord, mais aussi à l'étranger. Il reste le plus exporté en Europe, en Amérique, en Afrique, et
  • Château Chabrot, grosse forge P. Pensue, puis minoterie
    Château Chabrot, grosse forge P. Pensue, puis minoterie Montbron - la Forge - en écart - Cadastre : 1833 B 853 à 858 1833 H 129 1990 B 455 à 459 1990 H 52 à 57
    Annexe :
    Tardouëre et le Bandia. Elle emploie 250 quintaux de ces matières, qui lui coûtent, rendues, 11 francs le de l'avantage d'exploiter. Les bois qui coûtent aujourd'hui 12 francs la brasse, n'en valaient que 6 en 1789 ; aussi les fers qui, à cette époque, valaient 30 ou 40 francs le quintal, et la fonte 12 francs, en valent aujourd'hui 62 ou 64, et la fonte 23 à 25. Il n'est pas douteux que la continuation de France faisait perdre à l'Anglais tout espoir de rentrer en possession de ses richesses. Il indiqua
  • Prieuré de chanoines réguliers de saint Augustin, aujourd'hui église Saint-Brice (Prieuré Cure)
    Prieuré de chanoines réguliers de saint Augustin, aujourd'hui église Saint-Brice (Prieuré Cure) Saint-Brice - en village - Cadastre : 1920 A2 859 2014 AN 91
    Référence documentaire :
    l'histoire générale de la France depuis les temps celtiques jusqu'à l'an 1882. Bordeaux : Impr. Gounouilhou p. 168 Daras, Charles. Dictionnaire des églises de France, tome IIIc. Paris : Laffont, 1967. p. 227-228 George, Jean. Les églises de France : Charente. Paris : Letouzé et Ané, 1933.
  • Église Saint-Etienne
    Église Saint-Etienne Esse - en village - Cadastre : 2004 C 177
    Annexe :
    pontife, sur la France et les états catholiques, sur les familles chrétiennes. 3° de solliciter par l ´église, d´une table de communion en fer, de la valeur de 150 francs. Autel de la Ste Vierge Madame francs. Cloche L´an mil huit cent soixante et onze et le 4 septembre, a été bénite une cloche pesant 808 de huit cents francs (800f), voulant ainsi, par sa générosité et sa piété contribuer à la gloire de fabrique d´Esse un secours de deux-cent-cinquante francs. Avec les produits d´une quête et d´une souscription, joints au secours, on est arrivé à recueillir la somme de cinq cent-quatre-vingt-sept francs. Mr élevés à la somme de deux-cent-quarante-huit francs. Description de la Chaire 1er panneau 1° Sur le
    Référence documentaire :
    p. 109-110 George, Jean. Les églises de France : Charente. Paris : Letouzé et Ané, 1933.
  • Ostensoir 2
    Ostensoir 2 Confolens - 2 rue de l' Hôpital rue Labajouderie - en ville
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Ile-de-France, 75, Paris
  • Ostensoir
    Ostensoir Le Vieux-Cérier - en village
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Ile-de-France, 75, Paris
  • Ostensoir 2
    Ostensoir 2 Confolens - rue Saint-Maxime - en ville
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Ile-de-France, 75, Paris
  • Chemin de croix
    Chemin de croix Oradour-Fanais - en village
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Ile-de-France, 75, Paris
  • Usine de fabrication des métaux, puis distillerie d'alcool de betteraves et de topinambours
    Usine de fabrication des métaux, puis distillerie d'alcool de betteraves et de topinambours Combiers - en village - Cadastre : 1826 C 257 à 264 1990 C 258 à 262
    Annexe :
    , vormes, fonds, plaques, empoises, etc. Les moindres sont fixés à 50 centimes, les plus forts à 3 francs pots ; et si le maître de forge ne veut pas le souffrir, il leur paye 60 francs d'indemnité.
  • Chai, distillerie d'eau-de-vie de cognac Comandon et Cie, actuellement Delamain et Cie
    Chai, distillerie d'eau-de-vie de cognac Comandon et Cie, actuellement Delamain et Cie Jarnac - 51 rue Gambetta 24 rue Bisquit - en ville
    Annexe :
    effectuées, une clientèle fidèle lui est restée attachée, tant en France qu'à l'étranger, sachant par
  • Tréfilerie des Forges de Sireuil, puis aciérie Martin, puis les Tanneries de Sireuil, actuellement centrale hydroélectrique
    Tréfilerie des Forges de Sireuil, puis aciérie Martin, puis les Tanneries de Sireuil, actuellement centrale hydroélectrique Sireuil - en écart - Cadastre : 1828 B 1278 1990 B 1498, 1504 à 1513, 1534 à 1539, 1545 à 1547, 1554 à 1579, 1589 à 1598, 1628, 1629, 1636 à 1639
    Annexe :
    de France, mais c'est l'instinct du tanneur et le sens avisé de l'industriel né qui l'ont conduite à pas à courir le risque de monter, le premier en France, dans son usine de Paris, la nouvelle sont francs et corsés, même dans les noirs et nuances délicates sur velours, où l'unisson de la teinte d'une clientèle variée, et leur a valu de s'assurer une place de premier rang, tant en France que sur
    Illustration :
    Action de vingt-huit mille francs des Tanneries de Sireuil IVR75_20191600107NUCA
    Historique :
    à Paris et fils de tanneur. Cet industriel du cuir est l'un des premiers en France à avoir testé 1920. En 1920, une revue technique présente les Tanneries de Sireuil parmi les plus grandes de France troisième de France dans les années 1960. Cependant, la baisse d’utilisation du cuir dans l’agriculture et
    Référence documentaire :
    p. 364-373 Bulletin des lois du royaume de France, IXe série, Tome 28, Paris : imprimerie nationale