Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 16 sur 16 - triés par pertinence
  • Maison
    Maison Confolens - 12 bis rue du Soleil - en ville - Cadastre : 1826 A 494 1992 AD 125
    Description :
    à l'angle de la rue du Soleil et de la rue des Francs-Maçons. Cette dernière étant située dans une extérieur. Sur l'élévation latérale, rue des francs-Maçons, se trouve une pierre d'évier à l'étage surmontée
  • Château, moulin à papier, dit usine de Forge
    Château, moulin à papier, dit usine de Forge Mouthiers-sur-Boëme - Forge - en écart - Cadastre : 1837 C 210 à 214 1984 C 500 à 504, 1254, 1255
    Référence documentaire :
    chiffons en France. Paris, 1863. Lacroix, Auguste. Histoire de la papeterie d'Angoulême suivie d'observations sur le commerce des chiffons en France. Paris, 1863.
  • Moulin à papier du Petit-Marchais, puis usine à papier sulfurisé, actuellement Usine Dalle et Lecomte
    Moulin à papier du Petit-Marchais, puis usine à papier sulfurisé, actuellement Usine Dalle et Lecomte Saint-Séverin - le Petit-Marchais - en écart - Cadastre : 1838 B 8 à 13 1970 B4 265
    Annexe :
    l'installa le premier en France, et peut-être on Europe ; ses produits comptent parmi les meilleurs. La
    Référence documentaire :
    chiffons en France. Paris, 1863. Lacroix, Auguste. Histoire de la papeterie d'Angoulême suivie d'observations sur le commerce des chiffons en France. Paris, 1863.
  • Croix de chemin dite croix de Saint-Georges, maladerie (détruite)
    Croix de chemin dite croix de Saint-Georges, maladerie (détruite) Confolens - isolé - Cadastre : 2004 E 586
    Référence documentaire :
    p. 141-142 Leproux, Marc. Dévotions et saints guérisseurs. Presses Universitaires de France, 1957.
  • Château Chabrot, grosse forge P. Pensue, puis minoterie
    Château Chabrot, grosse forge P. Pensue, puis minoterie Montbron - la Forge - en écart - Cadastre : 1833 B 853 à 858 1833 H 129 1990 B 455 à 459 1990 H 52 à 57
    Annexe :
    Tardouëre et le Bandia. Elle emploie 250 quintaux de ces matières, qui lui coûtent, rendues, 11 francs le de l'avantage d'exploiter. Les bois qui coûtent aujourd'hui 12 francs la brasse, n'en valaient que 6 en 1789 ; aussi les fers qui, à cette époque, valaient 30 ou 40 francs le quintal, et la fonte 12 francs, en valent aujourd'hui 62 ou 64, et la fonte 23 à 25. Il n'est pas douteux que la continuation de France faisait perdre à l'Anglais tout espoir de rentrer en possession de ses richesses. Il indiqua
  • Église dite chapelle Notre-Dame
    Église dite chapelle Notre-Dame Ansac-sur-Vienne - le Bourg - en village - Cadastre : 1826 C 500 1972 C 391
    Historique :
    ". En 1899, le conseil municipal réserve une somme de 109,69 francs pour " faire renouveler la
    Référence documentaire :
    p. 11 Daras, Charles. Dictionnaire des églises de France, tome IIIc. Paris : Laffont, 1967.
  • Église Saint-Sulpice
    Église Saint-Sulpice Montrollet - en village - Cadastre : 2005 E 789
    Référence documentaire :
    p. 173 George, Jean. Les églises de France : Charente. Paris : Letouzé et Ané, 1933.
  • Église paroissiale Saint-Martin
    Église paroissiale Saint-Martin Louzac-Saint-André - Louzac - en village - Cadastre : 1822 B 239 1991 B 843 2011 AW 31
    Référence documentaire :
    p. 90 Daras, Charles. Dictionnaire des églises de France, tome IIIc. Paris : Laffont, 1967. p. 145-146 George, Jean. Les églises de France : Charente. Paris : Letouzé et Ané, 1933.
  • Château fort
    Château fort Aubeterre-sur-Dronne - en village - Cadastre : 1843 AI 67-73 2012 AC 122, 132, 133, 141
    Référence documentaire :
    archéologique de France tenu en Charente en 1995, Société Française d'Archéologie, Paris, 1999.
  • Château, haut fourneau, affinerie, laminoir, dit forge de l'Age
    Château, haut fourneau, affinerie, laminoir, dit forge de l'Age Chirac - l' Age - en écart - Cadastre : 1833 F 1148 1990 F 1 à 11, 196 à 198, 838 à 843
    Annexe :
    des tarifs d'entrée élevés, arrivait à introduire en France, ses excellents fers au bois à des prix entre la France et la Grande-Bretagne, du 23 janvier 1860. Le deuxième article additionnel à ce traité traité) du 16 novembre 1860. Puis le traité de commerce entre la France et les Royaumes-Unis de Suède et d'environ 2500 kgs et par an, d'environ 900 tonnes grises d'affinage dont le revient était de 170 francs l'extraction, ils revenaient en forge, à 15 françs par mille kgs. Tous ces minerais étaient lavés et les
  • Église Saint-Médard
    Église Saint-Médard Genté - en village - Cadastre : 1815 C 899 1850 C 144 2011 C 66
    Référence documentaire :
    l'histoire générale de la France depuis les temps celtiques jusqu'à l'an 1882. Bordeaux : Impr. Gounouilhou p. 73 Daras, Charles. Dictionnaire des églises de France, tome IIIc. Paris : Laffont, 1967. p. 121-122 George, Jean. Les églises de France : Charente. Paris : Letouzé et Ané, 1933.
  • Prieuré Saint-Jean-Baptiste, aujourd'hui église de Ronsenac
    Prieuré Saint-Jean-Baptiste, aujourd'hui église de Ronsenac Ronsenac - en village - Cadastre : 2014 AB 135, 136
    Référence documentaire :
    p. 153 Daras, Charles. Dictionnaire des églises de France, tome IIIc. Paris : Laffont, 1967. p. 210-211 George, Jean. Les églises de France : Charente. Paris : Letouzé et Ané, 1933.
  • Haut fourneau, dit Forge de la Mothe
    Haut fourneau, dit Forge de la Mothe Feuillade - la Mothe - en écart - Cadastre : 1833 B 354 à 358 1990 B 327
    Annexe :
    concentrés dans le Nontronnais, qui constituait, alors, la sixième région sidérurgique de France
  • Église paroissiale Saint-Hippolyte
    Église paroissiale Saint-Hippolyte Moulidars - en village - Cadastre : 1826 D2 610 2011 OD 355
    Référence documentaire :
    p. 174-175 George, Jean. Les églises de France : Charente. Paris : Letouzé et Ané, 1933.
  • Abbaye, aujourd'hui église Saint-Amant de Saint-Amant-de-Boixe
    Abbaye, aujourd'hui église Saint-Amant de Saint-Amant-de-Boixe Saint-Amant-de-Boixe - en village - Cadastre : 1843 G2 874 à 882, 885 à 913, 914 (église) 2012 G 536 à 539, 544 à 554, 555 (église), 575 à 579, 836
    Référence documentaire :
    p. 43, 44 Ardouin-Dumazet. Voyage en France, Charentes et plaine poitevine. A Paris et Nancy historiques. Monuments historiques de France, tome XI, 1965. p. 165-166, 2 ill., 1 plan Daras, Charles. Dictionnaire des églises de France, tome IIIc. Paris Dubourg-Noves, Pierre. Saint-Amant-de-Boixe. Congrès archéologique de France tenu en Charente en p. 219-223, 4 fig., 1 plan, 1 coupe George, Jean. Les églises de France : Charente. Paris : Letouzé
  • Prieuré, aujourd'hui église Saint-Maxime
    Prieuré, aujourd'hui église Saint-Maxime Confolens - Saint-Maxime - en ville - Cadastre : 1826 A 609 bis 1992 AD 250
    Référence documentaire :
    p. 53 Daras, Charles. Dictionnaire des églises de France, tome IIIc. Paris : Laffont, 1967. p. 85-86 George, Jean. Les églises de France : Charente. Paris : Letouzé et Ané, 1933.
1