Logo ={0} - Retour à l'accueil

Voie ferrée

Dossier IA17002786 réalisé en 1999

Fiche

Dénominationsvoie ferrée
Aire d'étude et cantonVals de Saintonge Communauté - Matha
AdresseCommune : Contré

L'étude d'une ligne de Saint-Jean d'Angély à Civray par la Compagnie des Chemins de Fer Départementaux est réalisée dès la fin des années 1870. Celle-ci avait pour principal but de relier l'arsenal de Rochefort à l'arsenal central de Bourges, créé en 1860, en dehors des grandes lignes commerciales. A l'échelle locale, il s'agissait de relier les centres commerciaux de Saint-Jean d'Angély, Aulnay, Chef-Boutonne et Sauzay-Vaussais et de donner un débouché à l'exploitation de la forêt d'Aulnay.

Le projet initial prévoyait un embranchement sur la ligne de Saint-Jean d'Angély à Niort au niveau de Saint-Denis du Pin, puis un tracé par Nuaillé puis Aulnay, passant ensuite par Villemorin et Contré. Face à la mobilisation de la plupart des communes de la vallée de la Boutonne et du Conseil général, un second projet fut élaboré, avec un embranchement sur la ligne de Saint-Jean d'Angély à Taillebourg à la gare de Saint-Jean d'Angély, puis passant par la rive gauche de la Boutonne avant de rejoindre Aulnay (et Contré). Bien que légèrement plus long et plus coûteux, c'est ce deuxième tracé qui fut retenu, car desservant une population plus importante. Il permettait également un raccordement plus avantageux vers Matha et Cognac.

Malgré l'insistance des administrations et des populations locales pour voir la réalisation de la ligne de chemin de fer, il faut attendre 1894 pour l'établissement définitif du tracé et des stations. Villemorin se voit dotée d'une gare devant également desservir le bourg voisin de Contré. Le projet définitif est approuvé par décision ministérielle du 3 août 1894, puis l'enquête parcellaire est réalisée. L'ouverture à l'exploitation est effective le 4 octobre 1896.

Face au développement du trafic routier, la ligne est fermée le 31 décembre 1950.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Dates1894, daté par source

Venant d'Aulnay, la voie traversait alternativement des portions de la commune de Villemorin et de celle de Contré. Trois petits segments de voie ferrée passaient ainsi par Contré. La station Villemorin/Contré se trouvait au nord du bourg de Villemorin.

État de conservationdésaffecté
Statut de la propriétépropriété d'une personne privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • 1880-1894 : études concernant le tracé de la ligne Saint-Jean d'Angély-Civray par la vallée de la Boutonne.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 5 S 162
  • 1894 : dossier d'enquête parcellaire pour l'établissement de lavoie ferrée Saint-Jean d'Angély-Civray sur la commune de Contré.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 5 S 163
  • 1898 : dossier de récolement, réception et remise desouvrages de la ligne de Saint-jean d'Angély à Civray, commune de Contré.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 5 S 167
Documents figurés
  • 1894 : plan pour l'établissement de la voie ferrée Saint-Jean d'Angély-Civray sur la commune de Contré.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 5 S 163
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Vals de Saintonge Communauté (c) Vals de Saintonge Communauté - Barreau Pierrick