Dossier IA64003069 | Réalisé par
Ehlinger Maïté
Ehlinger Maïté

Chargée d'inventaire du patrimoine bâti à la mairie de Bidart.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Villa Louise
Auteur
Ehlinger Maïté
Ehlinger Maïté

Chargée d'inventaire du patrimoine bâti à la mairie de Bidart.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Copyright
  • (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel
  • (c) Commune de Bidart

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Bidart (commune)
  • Commune Bidart
  • Adresse 14 rue de l' Uhabia
  • Cadastre 1831 D 32  ; 2017 AO 16, 17

D'après le registre des constructions nouvelles, en 1903, Louise Prévéraud de Laubépierre de Vaumas, vivant à la maison Lafarguenia, donna à son fils, Adrien Fouchet de Pérignon, la terre enregistrée comme labourable correspondant à la parcelle 32 de la section D du plan cadastral de 1831, afin qu'il puisse y construire sa maison. Ce dernier venait de se marier avec Thérèse Billecocq, née à Bidart et fille d'un consul général de France. Il nomma sa maison "villa Louise" en hommage à sa mère. Elle était bordée à l'est par l'ancienne route reliant Bayonne à l'Espagne (actuelle rue de l'Uhabia) et à l'ouest par le chemin côtier qui reliait la chapelle Sainte-Madeleine et la ferme Cadetbaita. D'après les photographies aériennes, le chemin fut toutefois raccourci car il se terminait dans le jardin de la villa Louise, puis, vers 1964, il fut détourné. Il descend désormais sur le quai de la plage du centre. Peu après l'achèvement de la construction, en 1907, Adrien Fouchet de Pérignon fit construire des cabines de bain à proximité de la villa Louise, au pied de la falaise (parcelle 23, section D).

D'après les archives de l'agence immobilière Benquet, en 1915, Madame de Pérignon - alors veuve - mit la villa Louise en vente. Dans le cadre de la vente, une photographie fut prise. La maison était alors entourée d'une clôture maçonnée aujourd'hui disparue. D'après le registre des délibérations de la séance extraordinaire du 26 octobre 1925, concernant le classement de Bidart en station climatique, la villa Louise était alors une villa de location meublée.

En 1955, la villa et son terrain furent divisés en trois lots. Deux lots se partagèrent la maison et un troisième lot vierge au nord fut rapidement construit. Un petit volume d'habitation fut accolé à la façade nord. D'après les photographies aériennes, entre 1977 et 1979, le jardin postérieur fut vendu à la commune qui le transforma en parking. Un escalier fut également aménagé sur la falaise afin de descendre sur le quai de la plage du centre.

Aujourd'hui, la maison est toujours divisée en deux et en plusieurs logements.

  • Période(s)
    • Principale : 1er quart 20e siècle
    • Secondaire : 3e quart 20e siècle
  • Dates
    • 1905, daté par source
    • 1955, daté par source

Située rue de l'Uhabia, la maison tourne le dos à l'océan et possède une cour étroite qui la sépare de la rue. De plan massé, elle comporte un rez-de-chaussée, un étage carré, un étage de comble et une toiture à deux pans. La façade principale arbore une composition symétrique marquée par la présence d'un avant-corps central à deux travées. Ce dernier forme pignon et est surmonté d'une toiture débordante reposant sur des aisseliers en bois. La brique est utilisée en décor avec une alternance de deux teintes. On la retrouve au niveau des angles sous la forme de chaînes harpées et pour l'encadrement des baies segmentaires et de la porte d'entrée qui imite la forme d'une plate-bande avec un claveau central passant. Ces mêmes briques sont visibles au niveau du portillon d'entrée.

La porte d'entrée ouvre sur un long vestibule au fond duquel se développe l'escalier en bois. Le sol a conservé son carrelage en ciment peint.

  • Murs
    • enduit
  • Toits
    tuile creuse
  • Étages
    1 étage carré, étage de comble
  • Élévations extérieures
    élévation à travées
  • Couvertures
    • toit à deux pans croupe
    • toit à deux pans pignon couvert
  • Escaliers
    • escalier tournant à retours avec jour
  • Statut de la propriété
    propriété d'une personne privée

Documents d'archives

  • Matrice cadastrale de Bidart, propriétés foncières bâties, 1910-1957.

    Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques, Pau : E dépôt Bidart 1G5
    case 253.
  • Registre des déclarations en cas de de construction nouvelle, de reconstruction, d'addition de construction et d'affectation de terrains à des usages commerciaux ou industriels, 1899-1926.

    Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques, Pau : E dépôt Bidart 1G15
    Case 50.
  • Station climatique, documents divers, 1925-1955.

    Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques, Pau : E dépôt Bidart 3R2
    Rapport extrait du registre des délibérations de la séance extraordinaire du 26 octobre 1925.
  • Demandes d'autorisation d'aménagement de lotissement classées par dossiers numérotés et conservés au service Urbanisme de la mairie.

    Archives municipales, Bidart
    Dossier n°22.

Documents figurés

  • Portail IGN, remonter le temps, campagne photographie de 1922 à 2012.

Date d'enquête 2018 ; Dernière mise à jour en 2019
(c) Commune de Bidart
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel
Ehlinger Maïté
Ehlinger Maïté

Chargée d'inventaire du patrimoine bâti à la mairie de Bidart.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Articulation des dossiers