Logo ={0} - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste

Verrière hagiographique : Saint Christophe et l'Enfant Jésus (baie 12)

Dossier IM40008574 réalisé en 2021

Fiche

Dénominationsverrière
Aire d'étude et cantonGeaune
AdresseCommune : Geaune
Emplacement dans l'édificechapelle latérale sud-ouest dite de saint Loup ou de la Trinité (baie 12)

L'église de Geaune présente une vitrerie hétérogène, constituée entre 1883 et 2004 au fil de commandes passées auprès de différents ateliers palois et bordelais. Quelques années après la pose des verrières du chœur et des chapelles sud et nord (1883-1884) par le Palois Jules-Pierre Mauméjean, le verrier bordelais Gustave-Pierre Dagrant (1839-1915) fournit en 1892 le grand vitrail de la chapelle Saint-Loup (ou de la Trinité). Dédiée, pour une raison inconnue, à la figure de saint Christophe, la verrière n'est pas mentionnée, au contraire de celles de Mauméjean, dans l'inventaire de l'église en février 1906. En revanche, les archives de la maison Dagrant (déposées depuis 2011 aux Archives départementales de la Gironde) conservent un croquis daté 1892 de la future verrière (tracé au 10e). Dans le même fonds se trouve une lettre de la maison Dagrant (alors dirigée par les fils du fondateur) adressée le 27 janvier 1938 à l'abbé Bergès, curé doyen de Geaune, évoquant la restauration projetée "d'une grande verrière", qui est probablement le Saint Christophe ici étudié. L'année suivante, une autre lettre de H. Laroque (le gérant de la fabrique Dagrant), datée du 26 juillet 1939, annonce sa venue à Geaune pour "donner les renseignements" demandés par le prêtre. Il est possible que la guerre ait empêché l'exécution du projet. Dans les années 1990, le vitrail était dans un état proche de la ruine, brisé et lacunaire en plusieurs endroits. Un devis de restauration, rédigé le 7 février 2003, a été exécuté de novembre 2003 à octobre 2004 par l'atelier bordelais l'Art du Vitrail (8, cours de Verdun), qui a créé en même temps une petite verrière décorative pour l'oculus de la baie 10 dans la même chapelle (voir Œuvres non étudiées).

La composition du Saint Christophe est inspirée d'un tableau conservé à l'Alte Pinakothek de Munich, longtemps attribué à Hans Memling ou à Jan van Eyck et aujourd'hui au peintre hollandais Dieric (Dirk) Bouts (Haarlem, vers 1415 - Louvain, 1475). L'œuvre fut souvent reproduite par la gravure au XIXe siècle, mais le modèle le plus probable de Dagrant est la lithographie d'Heinrich Nüsser éditée en 1846 à Düsseldorf par la "Société pour la propagation des bonnes gravures religieuses" (Verein zur Verbreitung religiöse Bilder in Düsseldorf, n° 28 de la série), collection à large diffusion, exploitée par le verrier bordelais tout au long de sa carrière.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Dates1892, porte la date
Stade de créationcopie interprétée de peinture
Lieu d'exécutionCommune : Bordeaux
Auteur(s)Auteur : Dagrant ou Dagrand Gustave-Pierre
Dagrant ou Dagrand Gustave-Pierre (1839 - 1915)

Né Pierre-Gustave Dagrand en 1839, change son nom en Gustave-Pierre Dagrant en 1889. Peintre-verrier à Bayonne, puis à Bordeaux (7, cours Saint-Jean).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre-verrier signature
Auteur : L'Art du Vitrail
L'Art du Vitrail

Atelier de fabrication de verrières, fondé à Bordeaux par Michel Gaston, repris en 2009 par Jean-François Bordenave-Clamouse (né à Bordeaux le 26 mai 1945).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
verrier, restaurateur attribution par source
Auteur de la source figurée : Bouts Dieric ou Dirk
Bouts Dieric ou Dirk (1415 - 1475)

Peintre d'origine hollandaise, né probablement à Haarlem vers 1415, installé avant la fin des années 1450 à Louvain (Brabant flamand), nommé peintre de sa ville d'adoption en 1468, il y meurt en 1475.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre
Auteur de la source figurée : Nüsser Heinrich , dit(e)
Nüsser Heinrich , dit(e) (1821 - 1883)

Graveur né et mort à Düsseldorf, élève entre 1837 et 1850 de Josef Wintergerst, Rudolf Wiegmann et Joseph von Keller à la Kunstakademie de Düsseldorf.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
graveur

La verrière est une baie libre en arc brisé ; verre peint pour les figures et les fonds de paysage (ces derniers en camaïeu), imprimé et au pochoir pour les parties décoratives.

Catégoriesvitrail
Structuresbaie libre, en arc brisé
Matériauxverre transparent, peint, peint au pochoir, imprimé
plomb, réseau
Mesuresh : 298.0
la : 137.0
Précision dimensions

Les dimensions diffèrent de celles inscrites sur le croquis préparatoire du verrier : 312 x 142.

Iconographiessaint Christophe passant le gué avec l'Enfant Jésus
ornementation, ornement à forme architecturale, ornement à forme géométrique, ornement à forme végétale
Précision représentations

La scène représente le géant saint Christophe, vêtu d'un manteau rouge, les jambes nues, appuyé sur un palmier en guise de canne, passant un fleuve à gué, l'Enfant Jésus bénissant juché sur ses épaules ; le paysage fluvial est peint en camaïeu de bleu-vert et de gris. La scène est inscrite sous un dais architecturé néogothique à deux gâbles contigus hérissés de crochets en chou frisé et sommés de fleurons ; le dais, se détachant sur un fond damassé rouge, est soutenu par deux colonnettes à chapiteau doré orné de trèfles, reposant elles-mêmes sur un soubassement à arcature trilobée ogivale. La bordure, encadrée de deux filets de perles jaunes, est ornée de palmettes rouges, blanches et vertes disposées en bouquets sur fond bleu ciel.

Inscriptions & marquessignature, peint
date, peint
inscription concernant l'iconographie, latin, peint
Précision inscriptions

Signature et date (dans les angles inférieurs) : G.P / DAGRANT / BORDEAUX // ANNO / DOMINI / 1892. Monogramme et date (en bas à droite de la scène historiée, dans les flots du fleuve) : GD (lettres entrelacées) 1892. Inscription concernant l'iconographie (sur un bandeau entre le soubassement et la scène) : S.T.S CHRISTOPHORVS.

État de conservationgrillage de protection
oeuvre restaurée
Précision état de conservation

La verrière, en très mauvais état dès les années 1980 (nombreuses cassures et lacunes, moitié inférieure bouchée par une bâche en plastique), a été restaurée de novembre 2003 à octobre 2004 par l'atelier bordelais l'Art du Vitrail. Le devis (7 février 2003) prévoyait notamment le remplacement de 61 pièces ("1 tête avec buste et mains, 2 parties de jambe, 4 draperies rouge [sic], 5 pièces paysage, 2 inscriptions, 2 fonds rouge damassé, 16 architectures, 4 filets palmette, 14 palmettes, 5 filets perlé[s], 5 pièces bleu sali, 1 collage pièce eau'), ainsi que d'une "protection grillagée ogivale" (voir facture en annexe). Plusieurs morceaux importants, comme la tête de l'Enfant Jésus, le drapé sur le torse de saint Christophe et la date 1892 suivant le monogramme du verrier, sont des réfections totales.

Statut de la propriétépropriété de la commune

Annexes

  • Facture de l'atelier l'Art du Vitrail (8, cours de Verdun à Bordeaux) pour "restauration des vitraux des chapelles Nord Ouest et Sud de l'église Saint-Jean de Geaune", 20 octobre 2004 (AM Geaune)

    "[...] Facture N° 600/10/04. / Chapelle Nord Ouest. Baie N° 5. / Dépiquage et repiquage sur place. Fourniture : - 2 draperies rouge[s] à 32,00 € : 64,00 €. - 2 pièces mur à 30,50 € : 61,00 €. - 6 pièces architecture à 18,50 € : 111,00 €. / Fourniture d'une protection grillagée ogivale de 3,72 x 1,77 = 6,58. / Mise en forme tube en laiton de diamètre 16 mm maillé d'un grillage en laiton simple torsion maille de 15 mm. Réalisée en 2 panneaux subdivisé chacun en 4 parties. Pose sous pattes de scellement 6,58 m à 165,00 € : 1085,70 €. / Chapelle Sud. Baie N° 10. Création et fourniture de 2 panneaux de 0,56 x 0,30 et d'un occulus [sic] diam. 20. Verre antique de couleur monté en plomb 7, masticage des 2 faces au mastic liquide. Fixation des attaches, vergettes cintrées. Au prix H.T. 392,00 €. / Pose au mortier de chaux 0,40 m à 72,00 € : 28,80 €. / Pose et dépose d'une fermeture provisoire en polycarbonate de 4 mm 0,78 m à 42,00 € : 32,76 €. / Fourniture d'une protection grillagée diam. 107. Mise en forme d'un fer rond de 16 mm maillé d'un grillage en laiton simple torsion maille de 15 mm. Pose par pattes de scellement. Au prix H.T. de 150,00 €. / Baie N° 12. Dépose d'un vitrail de forme ogivale 3,10 x 1,44 = 4,46 m à 56,50 € : 251,99 €. / Pose et dépose d'une fermeture provisoire en polycarbonate de 4 mm 4,46 m à 42,00 € : 187,32 €. / Remise en plomb neuf de l'ensemble. Masticage des 2 faces à l'huile de lin. Fixation des attaches en rosette 3,76 m à 350,00 € : 1316,00 €. / Fourniture : - 1 tête avec buste et mains à 72,00 € : 72,00 €. - 2 parties de jambe à 25,00 € : 50,00 €. - 4 draperies rouge [sic] à 17,00 € : 68,00 €. - 5 pièces paysage à 11,00 € : 55,00 €. - 2 inscriptions à 25,00 € - 50,00 €. - 2 fonds rouge damassé à 17,00 € : 34,00 €. - 16 architectures JA à 15,00 € : 240,00 €. - 4 filets palmette à 11,00 € : 44,00 €. - 14 palmettes à 7,00 € : 98,00 €. - 5 filets perlé à 7,00 € : 35,00 €. - 5 pièces bleu sali à 7,00 € : 35,00 €. - 1 collage pièce eau : 7,00 €. 61 pièces au total. / Pose de l'ensemble des panneaux au mortier de chaux, teinte des pierres et mastic des fers. Thixotrope plastique 1 composant 3,76 m à 72,00 € : 270,72 €. / Fourniture d'une protection grillagée ogivale de 3,34 x 1,62 = 5,41. / Mise en forme tube en laiton de diamètre 16 mm maillé d'un grillage en laiton simple torsion maille de 15 mm. Réalisée en 2 panneaux subdivisé chacun en 4 parties. Pose sous pattes de scellement 5,41 m à 165,00 € : 892,65 €. / TOTAL H.T. 5812,42 € / T.V.A. 19,60 % 1139,23 € / TOTAL T.T.C. 6951,65 €. [...]"

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Gironde. Fonds Dagrant (non classé). Croquis préparatoire pour une verrière de "Saint Christophe" destinée à l'église de Geaune, par Gustave-Pierre Dagrant, 1892.

    Archives départementales des Landes, Mont-de-Marsan
  • Deux lettres de la maison Dagrant à l'abbé Bergès, curé-doyen de Geaune, concernant la restauration d'une verrière (Saint Christophe ?), 27 janvier 1938 et 26 juillet 1939.

    Archives départementales des Landes, Mont-de-Marsan
  • Dossier "Travaux église. Portillon, vitraux des chapelles nord-ouest et sud", 2003.

    Archives municipales, Geaune
Bibliographie
  • SUAU Jean-Pierre (dir). Le vitrail dans les églises des Landes (1850-2010). Dax, Amis des églises anciennes des Landes, 2012, vol. I (Donateurs et créateurs).

    P. 226, 233.

Liens web

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe