Logo ={0} - Retour à l'accueil

Verrière figurée (baie 29) : sainte Anne et Joachim

Dossier IM87005183 réalisé en 2011

Fiche

Dénominationsverrière
Numérotation artificielle29
Aire d'étude et cantonLimousin - Limoges-Cité
AdresseCommune : Limoges
Adresse : 3 place de l'
Evêché
Cadastre : 2010 E0 196
Emplacement dans l'édificeChapelle Sainte-Anne

Cette verrière a été offerte par Jean Gayot de Bastide ou un membre de sa famille, vers 1515-1520 (?). Quelques éléments d'origine sont encore en place dans le tympan. En 1846, l’abbé Texier décrit dans les lancettes des vitraux qu’il pensait regroupés là, « quatre personnages de grandeur naturelle, l’Ecce Homo - comme dans la chapelle des Joviond selon Bonaventure -, une figure d’apôtre, un jeune homme portant un élégant costume à manteau fourré et chaperon », la dernière étant omise, et au-dessus, quatre anges tenant « autant d’écussons d’azur à une tête de taureau en face, chargé d’un chevron d’or brochant sur le tout, armes des Bastide ». Parmi les représentations restées en place au tympan, il distinguait l’archange saint Michel, aujourd’hui méconnaissable en raison des restaurations.

En 1889, la verrière est complétée par Louis Saint-Blancat sur des cartons d'Adolphe Steinheil. Plusieurs donateurs : les Du Breuil de La Guéronière et les de Brettes, le chapitre, le pape Léon XIII et l'évêque Firmin Léon Joseph Renouard.

Période(s)Principale : 1er quart 16e siècle , (?)
Secondaire : 4e quart 19e siècle
Dates1889, daté par source
Lieu d'exécutionCommune : Toulouse
Édifice ou site : Atelier Saint-Blancat
Auteur(s)Auteur : Steinheil Edouard Charles Adolphe
Steinheil Edouard Charles Adolphe (1850 - 1908)

Edouard Charles Adolphe Steinheil, peintre français, fils de Louis Charles Auguste Steinheil.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
cartonnier attribution par source
Auteur : Saint-Blancat Louis
Saint-Blancat Louis (1842 - 1930)

Louis Saint-Blancat est un peintre-verrier de Toulouse. Pour la réalisation des ses vitraux, il s'associe avec plusieurs peintres ou cartonniers toulousains comme Bernard Benezet, Paul Chalons. L'atelier est fondé en 1880 et dirigé par Louis Saint-Blancat pendant 50 ans. En 1933, l'atelier est repris sous le nom de Daint-Blancat-Moulenc, puis devient Saint-Blancat-Delombre. La production s'arrête définitivement en 1952.

Les principales réalisations de l'atelier en Limousin sont : Chirac-Bellevue (1923), Eygurande, Liginiac (1901), Saint-Setiers (1901) pour la Corrèze; et Saint-Maurice-près-Crocq en Creuse.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre-verrier, restaurateur attribution par source
Personnalité : Gayot de Bastide Jean commanditaire (?), attribution par travaux historiques
Personnalité : Du Breuil de La Guéronière donateur attribution par travaux historiques
Personnalité : Brettes (de) donateur attribution par travaux historiques
Personnalité : Pecci Vincenzo Gioacchino Raffaele Luigi , dit(e)
Pecci Vincenzo Gioacchino Raffaele Luigi , dit(e) (1810 - 1903)

Léon XIII, né Vincenzo Gioacchino Raffaele Luigi Pecci est le 256e pape de l’Église catholique. Il succède au pape Pie IX le 20 février 1878, jusqu'à sa mort en 1903.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
donateur attribution par travaux historiques
Personnalité : Monseigneur Renouard donateur attribution par travaux historiques

Ce vitrail est composé de quatre lancettes trilobées surmontées d'un tympan à 23 ajours flamboyants.

Les lancettes sont ornées des figures de sainte Anne et Joachim sous un dais néo-gothique sur fond de grisailles à bordures colorées. Au soubassement, les armes des donateurs de la verrières sont représentées : les Du Breuil de La Guéronière et les de Brettes sous une couronne comtale, celles du chapitre, celles du pape Léon XIII et celles de l’évêque Firmin Léon Joseph Renouard avec sa devise FIDE FIRMUS.

Au tympan, le Christ transfiguré est représenté entouré d’une cour céleste peinte sur fond bleu, fragments de la verrière d’origine. Les panneaux ont été complétés de débris anciens rapportés et de têtes modernes. Dans le petit ajour supérieur central, le Christ de la Transfiguration est vu en buste, émergeant d’une nuée, en tunique blanche, visage et mains dorés (panneau d’origine). En dessous à gauche, l’un des apôtres aveuglé, en tunique jaune couverte d’un manteau blanc ; ajour symétrique moderne. Plus bas au centre, deux séraphins, l’un rouge, l’autre bleu, apparaissent sur fonds de couleur contrastée (panneaux complétés), ainsi que deux anges musiciens, l’un jouant du luth, intact, l’autre doté d’une tête interpolée, hors de proportion. Dans douze des ajours du pourtour, sur fond bleu, on observe les restes des figures de saints et de saintes de la composition primitive, vus à mi-corps, principalement vêtus de blanc avec quelques accessoires de couleur, certains munis d’attributs, notamment saint Laurent, saint Pierre, saint André et sainte Catherine (têtes refaites en 1889 sauf celles d’un évêque et d’une sainte en bas à gauche). Les autres ajours sont vitrés de débris de vitraux anciens retaillés.

Catégoriesvitrail
Structureslancette, polylobé, 4 jour de réseau, forme complexe, 23
Matériauxverre, coloré peint, grisaille sur verre
plomb, réseau
Mesuresh : 750.0 cm
la : 340.0 cm
Iconographiessainte Anne
Joachim
dais architectural
armoiries
Transfiguration
apôtre
séraphin
ange
instrument de musique
saint Pierre
saint Laurent
saint André
sainte Catherine
Inscriptions & marquesdevise, sur l'oeuvre, peint, latin
armoiries, sur l'oeuvre
Précision inscriptions

Au soubassement, devise de l'évêque Firmin Léon Joseph Renouard : "FIDE FIRMUS".

Au soubassement, plusieurs armoiries : celles des Du Breuil de La Guéronière et des de Brettes sous une couronne comtale, celles du chapitre, celles du pape Léon XIII et celles de l’évêque Firmin Léon Joseph Renouard.

État de conservationoeuvre restaurée
oeuvre complétée
plombs de casse
macédoine
Statut de la propriétépropriété de l'Etat
Protectionsclassé au titre immeuble, 1862
Précisions sur la protection

Verrière classée au titre immeuble par liste de 1862.

Références documentaires

Documents d'archives
  • GUILHERMY, Ferdinand (de). Notes sur les diverses localités de France. Nouvelles acquisitions françaises. Nouvelles acquisitions françaises, 6102.

    f° 107v°-108r° Bibliothèque nationale de France, Paris : 6102
Bibliographie
  • ARBELLOT, abbé François. La cathédrale de Limoges : histoire et description. Paris : R. Haton, 1883. In-8°, VIII-288 p.

    p. 187-190 Bibliothèque nationale de France, Paris : 8- LK7- 4081 (A)
  • GATOUILLAT, Françoise, HEROLD, Michel ; collab. BOULANGER, Karine, LUNEAU, Jean-François. Les vitraux d'Auvergne et du Limousin : Corpus Vitrearum, France, recensement IX. INVENTAIRE GENERAL DU PATRIMOINE CULTUREL. CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE Presses universitaires de Rennes, 2011. 327 p. : ill. ; 32 cm.

    p. 266-282 ; fig. 255 Centre de documentation du patrimoine, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel, Limoges : 247.4 INV
Périodiques
  • LABORDERIE, Albert Labrouhe de. Les vitraux anciens du département de la Haute-Vienne. Bulletin de la Société archéologique et historique du Limousin, 1937, tome LXXVII, p. 333-352.

    p. 336 Centre de documentation du patrimoine, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel, Limoges : Usuel
  • TEXIER, abbé Jacques. Histoire de la peinture sur verre en Limousin. Bulletin de la société archéologique et historique du Limousin, 1846, tome I, p. 84-101 ; p. 148-169 ; p. 209-256.

    p. 159-160, 162, 232 Centre de documentation du patrimoine, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel, Limoges : Usuel
(c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel (c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel ; (c) Monuments historiques (c) Monuments historiques ; (c) Centre André Chastel - Françoise Gatouillat - Gatouillat Françoise
Gatouillat Françoise

Ingénieur de recherche au Centre André Chastel.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Monuments Historiques - Lefebvre Barbara
Lefebvre Barbara

Chargée de recherches_Centre André Chastel (octobre-décembre 2015).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.