Logo ={0} - Retour à l'accueil

Verrière figurée (baie 11)

Dossier IM87000929 réalisé en 1979

Fiche

Dénominationsverrière
Numérotation artificielle11
Aire d'étude et cantonLimousin - Eymoutiers
AdresseCommune : Eymoutiers
Adresse : place du
Chapitre
Cadastre : 1975 AH 240 ; 2011 AH 240
Emplacement dans l'édificeBas-côté nord

Cette verrière a été exécutée entre 1465 et 1470.

Elle a peut-être été restaurée en 1884 (?). Une autre restauration intervient en 1932 par Chigot, puis en 1980 par l'Atelier du Vitrail de Limoges.

Au registre inférieur des lancettes, le jeune saint représenté à gauche a été rebaptisé "sainte Valérie" par une inscription moderne dans un panneau inférieur très complété. Le panneau inférieur droit a également été très complété, et l'inscription peut-être repeinte (?).

Au registre supérieur des lancettes, le bas de la dalmatique de saint Laurent, à gauche, est en partie restauré, et le panneau de saint Eutrope, à droite, est restauré en grande partie, sauf le dallage et l'inscription nominative.

L'oculus du quadrilobe du tympan, occupé par saint Martial et sainte Valérie céphalophore, est actuellement déposé au Laboratoire de Recherche des Monuments Historiques de Champs-sur-Marne.

Période(s)Principale : 3e quart 15e siècle
Secondaire : 4e quart 19e siècle , (?)
Secondaire : 2e quart 20e siècle
Secondaire : 4e quart 20e siècle
Dates1932, daté par source
1980, daté par source
Lieu d'exécutionCommune : Limoges
Édifice ou site : Atelier Chigot
Lieu d'exécutionCommune : Limoges
Édifice ou site : Atelier du Vitrail
Auteur(s)Auteur : Chigot Francis
Chigot Francis (1879 - 1960)

Francis Chigot est élève au lycée Gay-Lussac de Limoges, puis à l'École nationale supérieure des arts décoratifs. Il commence à travailler pour les Monuments Historiques en 1917, et continue avec les restaurations d'églises du nord de la France, détruites par les combats de la Première Guerre mondiale. Il meurt en 1960. À la suite de son décès en 1960, les ouvriers de son atelier fondent l'Atelier du Vitrail à Limoges, qui poursuit son œuvre. Il a réalisé de nombreux vitraux parmi lesquels les vitraux de l'opéra de Vichy, de l'église Saint-Pierre de Montluçon, de la gare de Limoges-Bénédictins, de la basilique de la Visitation à Annecy, de l'église de Conques et du prieuré de Million à Paris.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre-verrier, restaurateur attribution par source
Auteur : L'Atelier du Vitrail
L'Atelier du Vitrail

Créé en octobre 1960 sous la forme d’une Société Coopérative et Participative (SCOP), l’Atelier du Vitrail, successeur du peintre-verrier limougeaud Francis Chigot, perpétue l’aventure du vitrail limousin. L’entreprise a acquis sa notoriété au gré de différentes campagnes de restauration des Monuments Historiques et participe ainsi à la sauvegarde du patrimoine national sous l’égide du Ministère de la Culture. L’activité se diversifie de plus en plus vers la création d’œuvres originales, notamment à destination d’une clientèle privée, explorant les multiples possibilités techniques et créatives du verre, tout en respectant un savoir-faire ancestral. L’atelier du Vitrail conserve la technique traditionnelle du vitrail au plomb (coupe, peinture à la grisaille, gravure à l’acide, émaillage, jaune à l’argent, montage Tiffany), tout en développant des procédés innovants (fusing). Des artistes, salariés de l’entreprise, réalisent eux-mêmes les maquettes et les projets de création.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre-verrier, restaurateur attribution par source

Cette verrière est composée de deux lancettes trilobées surmontées d'un tympan à un quadrilobe et deux écoinçons. Elle est principalement traitée en camaïeu de grisaille et jaune d’argent.

Dans les lancettes, quatre figures de saints debout, désignées par des inscriptions placées sur les socles, sont présentées en deux registres sous des dais architecturaux à tourelles couronnées d’un rang de trèfles. Des tentures damassées anguleuses, alternativement bleus et rouges, encadrent ces personnages positionnés sur des sols dallés de motifs variés. Les bordures - dans cette seule verrière et en baie 13, de mêmes dimensions - sont des pièces rectangulaires peintes de motifs végétaux en grisaille et jaune d’argent, séparées par de petites pièces colorées unies.

- Registre inférieur : à gauche, sur un fond damassé rouge, un jeune saint en tunique blanche bordée d’hermines, les épaules couvertes d’un manteau bleu, tient un livre et un glaive dressé. Cette figure a été rebaptisée « sainte Valérie » par une inscription moderne (panneau supérieur assez bien conservé ; panneau inférieur complété, inscription moderne) ; à droite, saint Amand ermite de Limoges, identifié par l’inscription SANCTUS AMANT, tient un bâton et un livre (inscription nominative repeinte ? panneau inférieur très complété).

- Registre supérieur : à gauche, saint Laurent tient un livre et le gril, désigné par une inscription (panneau supérieur d’origine, bas de la dalmatique en partie restauré ; sol dallé et inscription conservés) ; à droite, saint Eutrope évêque, avec l’inscription S. EUTROPI EPI[SCOPUS], tenant la crosse (restauré en grande partie sauf le dallage et l’inscription nominative).

Au tympan, l'oculus du quadrilobe est occupé par saint Martial tenant la croix archiépiscopale, devant lequel avance sainte Valérie céphalophore, sur un fond de rinceaux peints et un sol dallé (bonne conservation ; panneau actuellement déposé au Laboratoire de Recherche des Monuments Historiques de Champs-sur-Marne). Les lobes : contiennent des ornements végétaux peints en grisaille, et les écoinçons, des verres jaunes teints dans la masse.

Catégoriesvitrail
Structureslancette, polylobé, 2, en arc brisé jour de réseau, forme complexe
Matériauxverre, coloré peint, grisaille sur verre, camaïeu, jaune d'argent
plomb, réseau
Mesuresh : 600.0 cm
la : 165.0 cm
Iconographiessainte Valérie
livre
glaive
saint Amand
bâton
livre
saint Laurent
gril
livre
saint Eutrope
crosse
dais architectural
saint Martial et sainte Valérie
croix
rinceau

Inscriptions & marquesinscription concernant l'iconographie, sur l'oeuvre, peint, français
inscription concernant l'iconographie, sur l'oeuvre, peint, latin
Précision inscriptions

Inscriptions concernant l'iconographie situées sur les socles et désignant les personnages représentés :

- au registre inférieur : "Sainte Valérie" à gauche (inscription moderne) ; "SANTUS AMANT" à gauche (inscription repeinte ?) ;

- au registre supérieur : "S Laurent" à gauche ; "S. EUTROPI EPI[SCOPUS]"à droite.

État de conservationoeuvre complétée
oeuvre restaurée
plombs de casse
grillage de protection
Statut de la propriétépropriété de la commune
Protectionsclassé au titre objet, 1894/01/29

Références documentaires

Documents figurés
  • Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine. Monuments historiques ; 58 N 102. Photomontage après restauration, [s.d.]. (Photographie du photomontage).

    Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine, Paris : 58 N 102
  • Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine. Monuments historiques ; 224 487 à 224 500. Clichés panneau par panneau après restauration, état de 1947. (Photographies).

    Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine, Paris : 224 487 à 224 500
Bibliographie
  • GATOUILLAT, Françoise, HEROLD, Michel ; collab. BOULANGER, Karine, LUNEAU, Jean-François. Les vitraux d'Auvergne et du Limousin : Corpus Vitrearum, France, recensement IX. INVENTAIRE GENERAL DU PATRIMOINE CULTUREL. CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE Presses universitaires de Rennes, 2011. 327 p. : ill. ; 32 cm.

    p. 263-264 ; fig. 228, 238 Centre de documentation du patrimoine, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel, Limoges : 247.4 INV
Périodiques
  • TEXIER, abbé Jacques. Histoire de la peinture sur verre en Limousin. Bulletin de la société archéologique et historique du Limousin, 1846, tome I, p. 84-101 ; p. 148-169 ; p. 209-256.

    p.223 Centre de documentation du patrimoine, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel, Limoges : Usuel
(c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel (c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel ; (c) Monuments historiques (c) Monuments historiques ; (c) Centre André Chastel - Françoise Gatouillat - Gatouillat Françoise
Gatouillat Françoise

Ingénieur de recherche au Centre André Chastel.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Chabrely Colette
Chabrely Colette , né(e) Platon

Chercheur SRI Limousin jusqu'en 2010, puis chef de service du SRI Limousin jusqu'en 2012.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Monuments Historiques - Lefebvre Barbara
Lefebvre Barbara

Chargée de recherches_Centre André Chastel (octobre-décembre 2015).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.