Logo ={0} - Retour à l'accueil

Verrière figurée (baie 0)

Dossier IM87000935 réalisé en 1979

Fiche

Dénominationsverrière
Numérotation artificielle0
Aire d'étude et cantonLimousin - Eymoutiers
AdresseCommune : Eymoutiers
Adresse : place du
Chapitre
Cadastre : 1975 AH 240 ; 2011 AH 240
Emplacement dans l'édificechoeur

Cette verrière dont l'exécution est datée vers 1479, a peut-être été réalisée à la demande de Jean Ier Barthon de Montbas, évêque de Limoges de 1457 à 1484.

Cette verrière a été complétée par l'atelier Champigneulle de Bar-le-Duc en 1883, restaurée par Chigot en 1932, et en 1985 par l’Atelier du Vitrail de Limoges. D'une manière générale, les dais architecturaux ont été largement refaits en 1883. Au registre inférieur des lancettes, les pièces du manteau de saint Pierre (à gauche) sont refaites au centre. Au registre médian, seule la tête de saint Étienne (à droite), avec quelques pièces des montants architecturaux du côté droit, est d'origine. Au registre supérieur gauche, il s'agit de panneaux modernes qui ont remplacé l’archange d’une Annonciation ; la figure de saint Joseph a été placée en bouche-trou à une époque ancienne. A droite, le panneau de la Vierge à l'Enfant est peu restauré ; l'édicule, creusé de cinq fenêtres triples, est en partie ancien. Au tympan, le fond rouge des quadrilobes inférieurs a été complété. Au trilobe supérieur, le Christ est peu restauré. La figure de la Vierge est moderne, tandis que celle de saint Jean est ancienne.

Période(s)Principale : 4e quart 15e siècle
Secondaire : 4e quart 19e siècle
Secondaire : 2e quart 20e siècle
Secondaire : 4e quart 20e siècle
Dates1883, daté par source
1932, daté par source
1985, daté par source
Lieu d'exécutionCommune : Bar-le-Duc
Édifice ou site : Atelier Champigneulle
Lieu d'exécutionCommune : Limoges
Édifice ou site : Atelier du Vitrail
Lieu d'exécutionCommune : Limoges
Édifice ou site : Atelier Chigot
Auteur(s)Auteur : Chigot Francis
Chigot Francis (1879 - 1960)

Francis Chigot est élève au lycée Gay-Lussac de Limoges, puis à l'École nationale supérieure des arts décoratifs. Il commence à travailler pour les Monuments Historiques en 1917, et continue avec les restaurations d'églises du nord de la France, détruites par les combats de la Première Guerre mondiale. Il meurt en 1960. À la suite de son décès en 1960, les ouvriers de son atelier fondent l'Atelier du Vitrail à Limoges, qui poursuit son œuvre. Il a réalisé de nombreux vitraux parmi lesquels les vitraux de l'opéra de Vichy, de l'église Saint-Pierre de Montluçon, de la gare de Limoges-Bénédictins, de la basilique de la Visitation à Annecy, de l'église de Conques et du prieuré de Million à Paris.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre-verrier, restaurateur attribution par source
Auteur : L'Atelier du Vitrail
L'Atelier du Vitrail

Créé en octobre 1960 sous la forme d’une Société Coopérative et Participative (SCOP), l’Atelier du Vitrail, successeur du peintre-verrier limougeaud Francis Chigot, perpétue l’aventure du vitrail limousin. L’entreprise a acquis sa notoriété au gré de différentes campagnes de restauration des Monuments Historiques et participe ainsi à la sauvegarde du patrimoine national sous l’égide du Ministère de la Culture. L’activité se diversifie de plus en plus vers la création d’œuvres originales, notamment à destination d’une clientèle privée, explorant les multiples possibilités techniques et créatives du verre, tout en respectant un savoir-faire ancestral. L’atelier du Vitrail conserve la technique traditionnelle du vitrail au plomb (coupe, peinture à la grisaille, gravure à l’acide, émaillage, jaune à l’argent, montage Tiffany), tout en développant des procédés innovants (fusing). Des artistes, salariés de l’entreprise, réalisent eux-mêmes les maquettes et les projets de création.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre-verrier, restaurateur attribution par source
Personnalité : Barthon de Montbas Jean I
Barthon de Montbas Jean I

Jean I Barthon de Montbas, évêque de Limoges de 1457 à 1484.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire (?), attribution par travaux historiques
Atelier ou école : Atelier Champigneulle
Atelier Champigneulle

Atelier Champigneulle de Bar-le-Duc.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
atelier attribution par source

Cette baie en arc brisé est constituée de deux lancettes trilobées comprenant trois registres et d'un tympan à un trilobe et deux quadrilobes inscrits au-dessus d'un grand écoinçon.

Les lancettes sont composées de six figures de saints debout, superposées en trois registres dans des niches architecturales, devant des tentures anguleuses, damassées, galonnées et frangées :

- Au registre inférieur, sous des dais modernes : à gauche, saint Jean l’Évangéliste vêtu d’une robe bleue et d’un manteau jaune, bénissant la coupe empoisonnée d’où s’échappe le démon sous la forme d’un petit dragon ; à droite, saint André avec sa croix, en tunique blanche et manteau pourpre.

- Au registre médian : à gauche, saint Pierre en tunique blanche et manteau rouge damassé, portant la clé et un livre ; à droite, saint Étienne avec la palme du martyre (figure décrite en 1846 comme un « saint diacre avec palme et livre enflammé, flamme au dessus de son front », lesdites flammes étant certainement les pierres de la lapidation).

- Au registre supérieur : à gauche, saint Joseph tenant une fleur de lys ; à droite, devant une tenture damassée verte, la Vierge, en robe bleue couverte d’un manteau damassé blanc galonné de pierreries, portant l’Enfant nu qui tient une rose.

Au tympan est représenté le Jugement dernier :

- Au quadrilobes inférieurs : figurant la résurrection des morts, un pape et un roi sortant de leurs sarcophages, peints en grisaille et jaune d’argent sur fond rouge.

- A l'écoinçon central : un ange sonnant la résurrection ; autres écoinçons : verres rouges unis.

- Au trilobe supérieur : sur fond bleu, le Christ trônant sur l’arc-en-ciel, drapé de pourpre, montrant ses plaies, accosté des deux intercesseurs peints en grisaille et jaune d’argent ; à gauche, la Vierge ; à droite, saint Jean.

Catégoriesvitrail
Structureslancette, 2, polylobé, en arc brisé tympan ajouré, forme complexe
Matériauxverre, coloré grisaille sur verre
plomb, réseau
Mesuresh : 106.0 cm
la : 160.0 cm
Iconographiessaint Jean l'Evangéliste
dragon
saint André apôtre
croix
saint Pierre apôtre
livre
saint Etienne diacre
palme
saint Joseph père nourricier du Christ
lys
Vierge à l'Enfant
rose
Jugement dernier
Christ juge
Résurrection des morts
roi
sarcophage
ange
dais architectural
État de conservationoeuvre complétée
oeuvre restaurée
plombs de casse
grillage de protection
Statut de la propriétépropriété de la commune
Protectionsclassé au titre objet, 1894/01/29

Références documentaires

Documents figurés
  • Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine. Monuments historiques ; 58 N 66. Photomontage après restauration. [s.d.]. (Photographie du photomontage).

    Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine, Paris : 58 N 66
  • Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine. Monuments historiques ; 224 531 ; 224 540 à 224 557. Clichés panneau par panneau, état de 1947. (Photographie).

    Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine, Paris : 224 531 ; 224 540 à 224 557
Bibliographie
  • GATOUILLAT, Françoise, HEROLD, Michel ; collab. BOULANGER, Karine, LUNEAU, Jean-François. Les vitraux d'Auvergne et du Limousin : Corpus Vitrearum, France, recensement IX. INVENTAIRE GENERAL DU PATRIMOINE CULTUREL. CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE Presses universitaires de Rennes, 2011. 327 p. : ill. ; 32 cm.

    p. 258 ; fig. 229 Centre de documentation du patrimoine, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel, Limoges : 247.4 INV
Périodiques
  • TEXIER, abbé Jacques. Histoire de la peinture sur verre en Limousin. Bulletin de la société archéologique et historique du Limousin, 1846, tome I, p. 84-101 ; p. 148-169 ; p. 209-256.

    p. 225 Centre de documentation du patrimoine, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel, Limoges : Usuel
(c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel (c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel ; (c) Monuments historiques (c) Monuments historiques ; (c) Centre André Chastel - Françoise Gatouillat - Gatouillat Françoise
Gatouillat Françoise

Ingénieur de recherche au Centre André Chastel.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Monuments Historiques - Lefebvre Barbara
Lefebvre Barbara

Chargée de recherches_Centre André Chastel (octobre-décembre 2015).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Chabrely Colette
Chabrely Colette , né(e) Platon

Chercheur SRI Limousin jusqu'en 2010, puis chef de service du SRI Limousin jusqu'en 2012.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.