Logo ={0} - Retour à l'accueil

Verrière figurée (baie 0) : le martyre de sainte Eulalie

Dossier IM19001644 réalisé en 2014

Fiche

Dénominationsverrière
Numérotation artificielle0
Aire d'étude et cantonLimousin - L'Yssandonnais
AdresseCommune : Saint-Aulaire
Cadastre : 2014 D 964
Emplacement dans l'édificeChoeur : baie 0

En mai 1981, à la demande de la commune, l'Atelier du Vitrail de Limoges réalise différents ouvrages dans l'église Sainte-Eulalie. La commande comprend la dépose et la restauration des vitraux du 19e siècle existants à l'exception de ceux du transept, la fourniture d'une vitrerie losangée dans la nef où sont intégrés les médaillons de saint Pierre et saint Paul (baie 6) et la création d'un nouveau vitrail pour la baie axiale du chœur. Les travaux sont exécutés dans l'année et les vitraux posés en décembre.

Période(s)Principale : 4e quart 20e siècle
Dates1981, porte la date
Lieu d'exécutionÉdifice ou site : Limousin, 87, Limoges
Auteur(s)Auteur : L'Atelier du Vitrail
L'Atelier du Vitrail

Créé en octobre 1960 sous la forme d’une Société Coopérative et Participative (SCOP), l’Atelier du Vitrail, successeur du peintre-verrier limougeaud Francis Chigot, perpétue l’aventure du vitrail limousin. L’entreprise a acquis sa notoriété au gré de différentes campagnes de restauration des Monuments Historiques et participe ainsi à la sauvegarde du patrimoine national sous l’égide du Ministère de la Culture. L’activité se diversifie de plus en plus vers la création d’œuvres originales, notamment à destination d’une clientèle privée, explorant les multiples possibilités techniques et créatives du verre, tout en respectant un savoir-faire ancestral. L’atelier du Vitrail conserve la technique traditionnelle du vitrail au plomb (coupe, peinture à la grisaille, gravure à l’acide, émaillage, jaune à l’argent, montage Tiffany), tout en développant des procédés innovants (fusing). Des artistes, salariés de l’entreprise, réalisent eux-mêmes les maquettes et les projets de création.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre-verrier signature, attribution par source

La baie à deux lancettes illustre plusieurs épisodes du martyre de sainte Eulalie, patronne de l'église. Jeune chrétienne refusant de renier sa foi, elle subit différentes tortures, ordonnées par le pro-consul romain : flagellation, bain de chaux vive et de plomb fondu, chevalet, torches ardentes et enfin, couverte de charbons incandescents, elle rendit son âme à Dieu, illustrée sous la forme d'une colombe.

Les deux lancettes se composent chacune de 4 panneaux à lire de bas en haut.

À gauche:

- Le premier panneau est doté d'un cartouche portant les inscriptions qui expliquent les scènes : "le martyr de Ste Eulalie qui a subit les fouets et les torche ( ) ardentes. On lui brûla les flancs avec de l'huile bouillante".

- Le panneau 2 : Eulalie brûlée par des torches ardentes.

- Le Panneau 3 : Eulalie fouettée.

- Le panneau 4 : Son âme s'envole sous la forme d'une colombe.

À droite:

- Le premier panneau, orné d'un cartouche, porte les inscriptions qui expliquent les scènes : "on vit sortir son âme sous la forme d'une colombe et la neige qui la recouvrit lui donna une beauté merveilleuse".

- Le panneau 2 : Eulalie brûlée avec de l'huile bouillante.

- Le panneau 3 : Eulalie recouverte miraculeusement par la neige.

- Le panneau 4 : Eulalie bienheureuse avec la palme du martyr.

Sur les 6 panneaux, la sainte est représentée debout en gris et jaune, dans un médaillon formé par des entrelacs de végétaux en fleurs aux mêmes couleurs. Le fond est traité en bandes verticales bleues et roses. Un travail à la grisaille apporte de belles nuances sur l'ensemble : grisaille peinte ou travaillée selon la technique de l'enlevé. L’œuvre porte la signature de l'atelier.

Catégoriesvitrail
Structuresbaie libre, forme complexe
Matériauxverre transparent, coloré grisaille
plomb, réseau
Mesuresh : 415.0 cm
la : 120.0 cm
Iconographiesmartyre
sainte Eulalie
Inscriptions & marquessignature, sur l'oeuvre, peint
date, sur l'oeuvre, peint
inscription donnant l'identité du modèle, sur l'oeuvre, peint
Précision inscriptions

Inscription concernant l'auteur de l’œuvre, le lieu d'exécution et la date : ADV Limoges 1981.

Statut de la propriétépropriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • AP Atelier du Vitrail, Limoges. [Non coté]. Correspondance; mémoire unique des ouvrages de vitraux, 1981.

    Collection particulière : non coté
Bibliographie
  • [Exposition. Seilhac. 1987]. Avec Marc Chagall et les maîtres-verrier en Corrèze, vitrail et art contemporains, 1955-1987 : exposition présentée à Seillhac durant l'été 1987. Ed. Association pour la sauvegarde et l´étude du patrimoine artistique corrézien, 1987.

    Archives départementales de la Corrèze, Tulle : non coté
(c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel (c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel - Tézière Stéphanie
Tézière Stéphanie

Chargée d'étude Atemporelle - Prestation de service 2014-2015.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.