Logo ={0} - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste-Notre-Dame-des-Infirmes

Verrière de la rose de la tribune : Saint Louis IX (baie 111)

Dossier IM64004166 réalisé en 2019

Fiche

Dénominationsverrière
Aire d'étude et cantonPyrénées-Atlantiques
AdresseCommune : Eaux-Bonnes
Adresse : place de l' Église
Emplacement dans l'édificeclocher, premier niveau, mur antérieur (baie 111)

Cette verrière non signée pourrait être attribuée au peintre-verrier bordelais Gustave-Pierre Dagrand (1839-1915), auteur en 1881 du vitrail de Saint Vincent de Paul dans le collatéral gauche de l’église et de la petite rosace du Sacré-Cœur de Marie, et dont on retrouve ici certains éléments du répertoire décoratif habituel (notamment l’arcature néoromane).

La date du 24 août 1883 (veille de la Saint-Louis), inscrite sous l’effigie du saint protecteur de la monarchie française, est celle de la mort du comte de Chambord (1820-1883), dernier des Bourbons de France et prétendant au trône sous le nom d’Henri V. Cet hommage discret est certainement le fait d’un donateur légitimiste, sans doute issu de la haute société qui fréquentait la station thermale d’Eaux-Bonnes, alors à son apogée. A noter qu’une autre verrière représentant saint Louis avait déjà été installée dans les fenêtres hautes de la nef (baie 104), sans doute quelques années auparavant, preuve supplémentaire de l’absence d’un programme concerté dans l’élaboration de la vitrerie de l’église.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Dates1883, porte la date
Lieu d'exécutionCommune : Bordeaux
Auteur(s)Auteur : Dagrant ou Dagrand Gustave-Pierre
Dagrant ou Dagrand Gustave-Pierre (1839 - 1915)

Né Pierre-Gustave Dagrand en 1839, change son nom en Gustave-Pierre Dagrant en 1889. Peintre-verrier à Bayonne, puis à Bordeaux (7, cours Saint-Jean).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre-verrier (?), attribution par analyse stylistique

Rose circulaire ; verre peint à l’émail (figure) et imprimé (bordure décorative).

Catégoriesvitrail
Structurescirculaire
Matériauxverre transparent, peint, imprimé, grisaille sur verre
plomb, réseau
Mesuresd : 200.0 (diamètre approximatif)
Iconographiesen buste, saint Louis roi, La couronne d'épines
ornementation, ornement à forme architecturale, arcature, colonnette, ornement à forme végétale, feuille
Précision représentations

Dans le médaillon central circulaire à fond caissonné rouge, l’effigie en buste de saint Louis, couronné et nimbé, revêtu du manteau royal fleurdelisé, tenant la couronne d’épines de ses deux mains revêtues d'un linge. Entourant le médaillon, une arcature rayonnante à douze travées, dont les arcs cintrés néoromans, portés par de courtes colonnes à chapiteau feuillagé doré, abritent des bouquets de fleurons et de feuilles stylisées polychromes (rouge, vert, jaune or et blanc) sur fond bleu ciel.

Inscriptions & marquesdate, peint
Précision inscriptions

Date (sous le médaillon figuré) : MDCCCLXXXIII. DIE XXIV AUGUSTI.

État de conservationgrillage de protection
bon état
Statut de la propriétépropriété de la commune
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Université de Pau et des Pays de l'Adour - Maisonnave Jean-Philippe