Logo ={0} - Retour à l'accueil

Vallée de la Sèvre Niortaise dans le Marais poitevin : présentation de l'étude

Dossier IA79004467 réalisé en 2016

Fiche

Le Marais poitevin revêt une richesse écologique, culturelle et patrimoniale reconnue au niveau régional, national, voire international. Rassemblant marais desséchés, marais mouillés, marais intermédiaires et terres hautes, il forme un système hydraulique aux interactions nombreuses entre l’homme et son environnement. De Niort à la baie de l’Aiguillon, la Sèvre Niortaise constitue la colonne vertébrale de ce territoire où l’eau occupe le premier rôle. Ce fleuve côtier fait dès lors l’objet de nombreuses politiques de gestion, de préservation mais aussi de valorisation, notamment à des fins touristiques.

Afin de soutenir ces projets et de leur fournir un socle de connaissances scientifiques, une opération d'inventaire général du patrimoine culturel des communes riveraines de la Sèvre Niortaise, dans le Marais poitevin, est en cours depuis 2016 en Nouvelle-Aquitaine, depuis 2017 en Pays-de-la-Loire. En Nouvelle-Aquitaine, elle s'intègre dans le programme pluriannuel d'inventaire du patrimoine de Poitou-Charentes 2015-2020 adopté par la Région le 27 mars 2015. Ce programme vient en appui de différentes actions portées par la Région dans le cadre du Contrat de Plan État-Région (CPER) 2015-2020. Ces actions visent particulièrement les vallées de la Charente, de la Gartempe et de la Sèvre Niortaise qui structurent le territoire régional et participent à son développement touristique. Ces trois opérations d'inventaire ont pour objectif principal de mettre en évidence les relations entre les habitants et leur environnement à travers les siècles. Les données issues de l'inventaire du patrimoine de la Sèvre Niortaise ont vocation à servir de socle de connaissance à toute action de valorisation culturelle, patrimoniale et touristique développée autour du fleuve, par exemple le projet de tourisme "fluvestre" mis en avant par le CPER et qui concerne aussi le Mignon.

Sont concernées les 11 communes du Marais riveraines de la Sèvre Niortaise situées dans les Deux-Sèvres (Niort, Magné, Coulon, Sansais, Le Vanneau-Irleau, Arçais) et en Charente-Maritime (La Ronde, Taugon, Saint-Jean-de-Liversay, Marans et Charron).

Pour chaque commune, l’étude se concentre en particulier sur une zone d’un kilomètre de part et d’autre du fleuve, et sur le bourg. Les éléments du patrimoine (maisons, fermes, bâtiments publics, ouvrages hydrauliques…) y sont systématiquement relevés. Au-delà, l’étude relève les éléments les plus intéressants et représentatifs du point de vue de l’histoire et de l’histoire de l’art. Les relevés sur le terrain sont enrichis par des recherches en archives, le tout alimentant une base de données mise à la disposition de tous et au fur et à mesure de l’avancée de l’opération.

Commencée en mars 2016, l'étude est menée depuis 2018 par le Centre vendéen de recherches historiques, avec le soutien de la Région Nouvelle-Aquitaine. Elle est réalisée par Yannis Suire, directeur du CVRH, par ailleurs chargé de l'Inventaire du patrimoine du Département de la Vendée, et qui réalise à ce titre la même étude sur les rives vendéennes de la Sèvre Niortaise.

Aires d'étudesVallée de la Sèvre Niortaise, Marais poitevin
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Suire Yannis
Suire Yannis

Conservateur du patrimoine, directeur du Centre vendéen de recherches historiques.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.