Dossier IA86007651 | Réalisé par
Dujardin Véronique
Dujardin Véronique

Chercheur, service Patrimoine et Inventaire

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Vallée de la Gartempe de Lathus à La Roche-Posay
Copyright
  • (c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel

Dossier non géolocalisé

  • Aires d'études
    Arrondissement de Montmorillon, Vals de Gartempe et Creuse
  • Adresse
    • Commune : Angles-sur-l'Anglin
    • Commune : Antigny
    • Commune : Coussay-les-Bois
    • Commune : Jouhet
    • Commune : La Bussière
    • Commune : La Roche-Posay
    • Commune : Lathus-Saint-Rémy
    • Commune : Montmorillon
    • Commune : Nalliers
    • Commune : Pindray
    • Commune : Saint-Germain
    • Commune : Saint-Pierre-de-Maillé
    • Commune : Saint-Savin
    • Commune : Saulgé
    • Commune : Vicq-sur-Gartempe

Les trois vallées de la Gartempe, de la Charente et de la Sèvre Niortaise sont des éléments structurants du territoire régional et de son développement touristique. Leur valorisation a ainsi été inscrite dans le Contrat de Plan État-Région (CPER) 2015-2020. C'est pourquoi la Région Poitou-Charentes a décidé de lancer des opérations d'inventaire du patrimoine des communes riveraines de ces fleuves et rivière, en privilégiant les relations entre les habitants et leur environnement.

L'inventaire du patrimoine de la Vallée de la Gartempe porte sur les neuf communes riveraines de la rivière, de son entrée dans le département de la Vienne, à Lathus-Saint-Rémy, jusqu'à Nalliers. Cette opération est complétée par celle en cours des communes bordant la Gartempe, de La Bussière à sa confluence avec la Creuse, à La Roche-Posay, en Vals de Gartempe et Creuse.

Commencée en septembre 2015, l'étude est conduite par Véronique Dujardin, conservatrice du patrimoine à la Région Poitou-Charentes. La chercheuse, grâce à des échanges croisés tout au long de l'étude, s'appuie sur les connaissances, documents et réseaux mis à disposition par les associations locales en lien avec le patrimoine et par les habitants.

La Région Poitou-Charentes assure l'organisation de manifestations publiques et l'exploitation des données de l'inventaire dans le développement d'actions de médiation et de valorisation du patrimoine.

Ce dossier rassemble tous les éléments constituant de la vallée de la Gartempe, de la Préhistoire à nos jours.

La vallée de la Gartempe présente une faune et une flore remarquables, qui lui valent d'être reconnue comme un site écologique majeur. La lamproie marine, les écrevisses à pieds blancs, le cincle plongeur et la loutre y trouvent refuge. La ripisylve, boisement des rives, est encore présente et dense sur la quasi totalité de ses berges. Longue de 200 km, la Gartempe traverse les départements de la Creuse, de la Haute-Vienne et de la Vienne. Ses paysages préservés attirent aujourd'hui amateurs de patrimoine et sportifs de pleine nature.

Sites archéologiques, ponts, barrages, moulins ponctuent son cours. Dans les quatorze communes de la Vienne, elle est dominée par des édifices imposants, comme la Maison Dieu à Montmorillon, les châteaux de Pruniers à Pindray ou de Boismorand à Antigny, la Villa des Îles à Vicq-sur-Gartempe, et bien sûr l'abbaye de Saint-Savin et ses exceptionnelles peintures murales, fleuron de la Vallée des Fresques.

La Gartempe

Transition entre le Massif central et la vallée de la Loire, la Gartempe traverse, sur quelque 200 km, un paysage dominé par le bocage.

La rivière qui prend sa source dans la Creuse...

La Gartempe prend sa source à Peyrabout, dans le département de la Creuse, à une dizaine de kilomètres au sud de Guéret. Après avoir parcouru une centaine de kilomètres d'est en ouest à travers les terres granitiques de la Creuse et de la Haute-Vienne, elle infléchit son cours vers le nord à Peyrat-de-Bellac.

... fait une entrée fracassante dans la Vienne...

Elle entre dans le département de la Vienne par les "Portes d'Enfer" ou "Roc d'Enfer", sur la commune de Lathus-Saint-Rémy. Ce chaos granitique est un lieu privilégié pour la pratique des sports de plein air, canoë, kayak, rafting, escalade, course d'orientation ou randonnée.

... pour couler dans une douce vallée boisée

À la sortie de ce passage mouvementé, la Gartempe coule dans une vallée peu encaissée, bordée par une végétation dense, la ripisylve, composée d'arbres qui apprécient la présence de l'eau : saules, aulnes, frênes les pieds dans l'eau, érables et ormes à mi hauteur, charmes et chênes pédonculés sur le haut des berges. Interrompu au niveau des communes, ce boisement des rives reprend ses droits dès la sortie des bourgs.

De Montmorillon à La Roche-Posay...

Elle traverse Montmorillon, Pindray, Jouhet, Antigny, Saint-Savin, Saint-Germain, Nalliers, La Bussière, Saint-Pierre-de-Maillé, Angles-sur-l'Anglin, où elle reçoit les eaux de l'Anglin, et Vicq-sur-Gartempe, avant de se jeter dans la Creuse à La-Roche-Posay au lieu-dit le Confluent, sur les communes de La Roche-Posay (rive gauche) et d'Yzeures-sur-Creuse (rive droite), en Indre-et-Loire.

Annexes

  • Cahier des clauses scientifiques et techniques de l’inventaire général du patrimoine culturel de la vallée de la Gartempe de Lathus-Saint-Rémy à Nalliers
  • La Gartempe, extrait de : Tableau statistique du département de la Vienne, vers 1804, copie de 1825. Archives départementales de la Vienne, 1 S 46
Date d'enquête 2015 ; Dernière mise à jour en 2019
(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel
Dujardin Véronique
Dujardin Véronique

Chercheur, service Patrimoine et Inventaire

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.