Logo ={0} - Retour à l'accueil

Usine de matériel agricole (usine de trieurs) Marot

Dossier IA79001001 réalisé en 1990

Fiche

Précision dénominationusine de trieurs
Appellationsusine Marot
Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, conciergerie, chaufferie, cheminée d'usine, magasin industriel, entrepôt industriel, hangar industriel, fonderie
Dénominationsusine de matériel agricole
Aire d'étude et cantonDeux-Sèvres - Niort
AdresseCommune : Niort
Adresse : 7 rue d'
Antes
Cadastre : 1990 CE 330 à 332

Les premiers ateliers de cette usine de trieurs à grains sont construits à partir de 1871 pour Jules Marot, qui avait déposé le brevet d'un trieur à double effet en 1857. L'entreprise se développe rapidement dans les années 1880, avec l'édification de la conciergerie, le bâtiment des moteurs, un magasin et deux hangars. Emile et René Marot succèdent à leur père aux environs de 1890. Emile perfectionne les trieurs en déposant un brevet pour l'ensachage automatique des grains, un trieur à triple effet et une turbine à air permettant le triage des céréales par leur densité. Une rude concurrence s'établit entre les trieurs Marot et les trieurs Clert-Biscara, fabriqués également à Niort. Les appareils sont exportés en Europe, en Afrique du nord et en Amérique. De nombreux bâtiments sont bâtis dans les années 1900 : trois magasins, la fonderie, la menuiserie, le bureau, la ferblanterie. L'atelier de montage date de 1914 et la fonderie est agrandie à la même époque. A partir de 1924, Emile Marot dirige seul l'entreprise, et créé une société à responsabilité limitée en 1931. Les derniers bâtiments, construits dans les années 1930, sont un magasin à bois, un magasin et un laboratoire. Emile Marot dirige son entreprise jusqu'en 1950, associé à son gendre, Emile Taudière, qui reprend ensuite l'affaire. Après le décès de ce dernier en 1967, Edmond Brillaud dirige l'usine jusqu'à sa fermeture en 1980. Par la suite, le site est racheté par la ville de Niort, qui installe dans l'un des bâtiments les bureaux de son service des eaux. Effectif de 150 à 200 personnes vers 1910.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Principale : 4e quart 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Principale : 2e quart 20e siècle
Dates1914, daté par source, daté par travaux historiques

Les bâtiments sont en moellon enduit, à l'exception de la chaufferie en pierre de taille et de l'entrepôt industriel en pierre de taille et remplissage en brique enduite. Ils sont en rez-de-chaussée et étage en surcroît, hormis l'atelier de montage en rez-de-chaussée et la conciergerie à un étage carré. Les toits sont à longs pans, sauf pour l'atelier de montage couvert de sheds. Seul le toit d'un hangar est en ardoise, les autres sont tous en tuile mécanique. La cheminée d'usine en brique fait environ 15 m de haut. Les charpentes sont en bois, hormis celle de l'atelier de montage.

Murscalcaire moellon enduit
pierre de taille
brique
Toittuile mécanique, ardoise
Étages1 étage carré, étage en surcroît
Couvrementscharpente en bois apparente
charpente métallique apparente
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans pignon couvert
shed lanterneau
Énergiesénergie thermique produite sur place
énergie électrique achetée
État de conservationétablissement industriel désaffecté, menacé
Statut de la propriétépropriété publique
Protectionsédifice non protégé MH

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Deux-Sèvres, 1 F 6, enquête sur la reprise et le développement de la vie économique en Poitou, Tours, 1918, T. I.

    p. 170-180
Documents figurés
  • Relevés effectués par le service d'urbanisme de Niort.

  • Construction du magasin à bois par les ateliers de la Chaînette (Parthenay). Photographie des années 1930. Collection particulière.

  • Affiche publicitaire des années 1930. Société d'impression Ch. Verneau (Paris). AD Deux-Sèvres, 41 Fi 94.

Bibliographie
  • BISCARA, G. L'industrie du trieur à grains dans le Centre-Ouest, dans : Revue générale du Centre-Ouest de la France, nov. 1926 - janv. 1927.

    p. 22-25
  • CHAUMET, Michel. Les entreprises artisanales et industrielles en Deux-Sèvres pendant la deuxième guerre mondiale, dans : Bull. soc. Hist. et scient. des Deux-Sèvres, 2e s., t. 17, 1984.

    p. 65, 87
  • Emile Marot à Niort, dans : Illustration économique et financière : le département des Deux-Sèvres, 1930.

    p. 68
  • LOEZ, Alexandre. Les Deux-Sèvres : Monographie économique : agriculture - commerce industrie. - Niort : Imprimerie Saint-Denis, 1926.

    p. 127-128
(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel - van Riesen Wulf - Moisdon-Pouvreau Pascale
Moisdon-Pouvreau Pascale

Chercheur Service Patrimoine et Inventaire


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.