Logo ={0} - Retour à l'accueil

Tuilerie et briqueterie Darfeuille, puis Vincent

Dossier IA79002193 réalisé en 2003

Fiche

Appellationstuilerie Darfeuille, puis Vincent
Parties constituantes non étudiéesfour industriel, hangar industriel, logement patronal
Dénominationstuilerie, briqueterie
Aire d'étude et cantonDeux-Sèvres - Saint-Varent
AdresseCommune : Glénay
Adresse : 4 rue du
Four
Cadastre : 2003 A3 859

Cette tuilerie-briqueterie est créée vraisemblablement durant le 3e quart du 19e siècle. Elle est reprise par les époux Darfeuille vers 1880. Leur fils, Raoul, leur succède à partir de 1941, année de l'installation de l'électricité. Jusqu'alors un manège animal était utilisé pour le malaxage de la terre. Le four actuel est une reconstruction de 1947 ; seul du bois y est consumé. Jean Vincent prend la succession en 1961 ; c'est à cette époque qu'est bâti le hangar qui précède le four et qui devient l'atelier de fabrication en abritant le mouilleur-mélangeur, le malaxeur, la mouleuse et la coupeuse. Des tuiles, des briques et des briques plâtrières sont fabriquées dans l'établissement qui cesse de fonctionner en 1971.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Principale : 2e quart 20e siècle
Principale : 3e quart 20e siècle
Dates1947, daté par tradition orale
1961, daté par tradition orale

Le four à sole horizontale et légèrement en pente est constitué d'épais murs de moellon de schiste doublé à l'intérieur par des briques posées de champ. Les dimensions intérieures sont 2,30 m de hauteur et 2,50 m de large avec des murs de plus d'un mètre d'épaisseur à leur base. La voûte, recouverte d'une épaisseur d'un mètre de sable de Loire, est protégée par un toit à croupe unique en tuile creuse. La cheminée de brique rectangulaire domine d'environ 2 m la toiture. Le hangar qui servait de séchoir a été tronqué dans sa partie latérale ; ses poteaux de bois reposent sur des pierres. Le hangar de 1961 possède des poteaux en brique supportant la charpente en bois et la toiture en tuile creuse. Le logement patronal, en moellon enduit, est doté d'un étage carré et d'un toit en tuile creuse.

Mursschiste moellon
Toittuile creuse
Étages1 étage carré
Couvrementscharpente en bois apparente
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans pignon couvert
croupe
Énergiesénergie animale produite sur place
énergie électrique achetée
État de conservationétablissement industriel désaffecté
Statut de la propriétépropriété privée
Protectionsédifice non protégé MH

Références documentaires

Bibliographie
  • LOEZ, Alexandre. Les Deux-Sèvres : Monographie économique : agriculture - commerce industrie. - Niort : Imprimerie Saint-Denis, 1926.

    p. 54
(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel - Moisdon-Pouvreau Pascale
Moisdon-Pouvreau Pascale

Chercheur Service Patrimoine et Inventaire


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.