Dossier d’œuvre architecture IA86002615 | Réalisé par
  • inventaire topographique, Communauté d'Agglomération de Poitiers
Tombeau des victimes de l'accident des Lourdines
Copyright
  • (c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel
  • (c) Communauté d'Agglomération de Poitiers

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Communauté d'Agglomération de Poitiers
  • Commune Migné-Auxances
  • Lieu-dit les Sous-Remuets
  • Cadastre 2004 AY 240, 260
  • Dénominations
    tombeau
  • Précision dénomination
    des victimes de l'accident des Lourdines
  • Parties constituantes non étudiées
    clôture

Le 10 décembre 1917, le conseil municipal de Migné, réuni en session extraordinaire, accorde une concession perpétuelle et gratuite, dans le cimetière communal, aux 17 ouvrières, habitantes de la commune, victimes de la catastrophe survenue le 8 décembre 1917, dans les ateliers de la fabrique de munitions des Lourdines. Le 20 juillet 1919, une commission est désignée pour conduire le projet d´y ériger un monument en leur hommage. Le 18 juin 1922, le Conseil municipal approuve le projet de ce tombeau, présenté par M. Girault, sculpteur et entrepreneur à Chasseneuil. Mais ce n´est que le 30 septembre 1923, qu´est donné le feu vert pour l´érection du monument par M. Girault.

Circonscrit par une clôture et bâti sur des degrès, ce tombeau est constitué en pierre de Lavoux pour la base, et en pierre des Lourdines pour le reste. Sur le socle est fixée une plaque de marbre noir portant l´inscription : "A la mémoire des victimes de la catastrophe des Lourdines 1917", ainsi que la liste des défuntes. Sur la base est érigée une statue de femme en pleur, appuyée sur une croix. L'ensemble est abrité sous une structure architecturée, comprenant coupole et pinacles, portée par quatre colonnes en pierre des Lourdines. Une croix surmonte l'ensemble.

  • Murs
    • calcaire
    • marbre
  • Techniques
    • sculpture
  • Représentations
    • femme
    • croix latine
    • ornement végétal
  • Précision représentations

    La sculpture représente une femme éplorée, s'appuyant sur les bras d'une croix latine, imitant le bois et entrelacée de fleurs.

  • Statut de la propriété
    propriété privée

Documents d'archives

  • Archives municipales, Migné-Auxances : 1D1 à 1D8, Registres des délibérations du Conseil municipal (1839-1977).

    Archives municipales, Migné-Auxances : 1D1 à 1D8
  • A. C. Migné-Auxances : Bulletins municipaux.

Bibliographie

  • PAIN, Armelle, FORESTIER, Carine (coord.). Le patrimoine des communes de la Vienne. Paris : Flohic, 2002, 2 vol., 1135 p.

    Médiathèque François-Mitterrand, Poitiers : 709.446 3 PAT POI
    p. 777-778

Annexes

  • Annexe n°1
Date d'enquête 2007 ; Date(s) de rédaction 2007
(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel
(c) Communauté d'Agglomération de Poitiers
Articulation des dossiers
Fait partie de