Dossier d’œuvre objet IM40006987 | Réalisé par
  • inventaire topographique, patrimoine mobilier des Landes
Tableau : Immaculée Conception, Église paroissiale Saint-Laurent de Boulin
Copyright
  • (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Saint-Sever
  • Commune Montsoué
  • Lieu-dit Boulin
  • Emplacement dans l'édifice collatéral sud, à l'ouest

Ce tableau, commandé par l’État en 1870, pour une somme de 1200 francs, au peintre Anne Santerre des Boves, comtesse de Fossa (1836-1889), fut livré à l'église de Boulin deux ans plus tard, comme l'indique le livre de comptes de la fabrique, qui mentionne à la date du 30 octobre 1872 : "Frais de transport (et correspondance) du tableau de l'Immaculée Conception... 1,40". La toile fut expédiée de Paris en même temps qu'une Mise au tombeau d'après Titien destinée à l'église voisine de Montgaillard, commune dont Boulin faisait encore partie à l'époque.

L'œuvre reproduit la célèbre Immaculée Soult de Murillo, acquise par l’État pour le Louvre en 1852 (et au Prado de Madrid depuis 1941), l'un des tableaux les plus copiés des XIXe et XXe siècles.

  • Période(s)
    • Principale : 3e quart 19e siècle
  • Dates
    • 1872, daté par source
  • Stade de création
    • copie de peinture
  • Lieu d'exécution
    Commune : Paris
  • Auteur(s)
    • Auteur :
      Fossa Anne Claire Rosalie de , dit(e) comtesse de Fossa
      Fossa Anne Claire Rosalie de

      Anne Claire Rosalie Santerre des Boves, peintre copiste à Paris dans la seconde moitié du XIXe siècle. Née le 5 décembre 1836 à Neufchâtel-en-Bray (Seine-Maritime) et morte à Paris IXe le 16 juillet 1889, fille d'Armand Santerre des Boves, sous-préfet de Neufchâtel-en-Bray, et de Clara Adèle Briffault, et descendante d'un frère du peintre Jean-Baptiste Santerre (1651-1717), elle épousa à Paris VIIe, le 24 juillet 1860, le "comte" Laurent de Fossa de Beauregard (né à Romans-sur-Isère, Drôme, le 17 janvier 1832, fils du compositeur François de Fossa), dont elle eut deux fils : le "comte" François de Paule Michel Jacques Raymond de Fossa (1861-1936), officier d'artillerie, historien militaire et aquarelliste (sous le pseudonyme d'Yvan Assof), et le baron André Gaston René de Fossa de Beauregard (1864-1900), avocat à la cour d'appel de Paris. Laurent de Fossa, capitaine, chevalier de la Légion d'honneur en 1859, fut exclu de l'ordre après une faillite en septembre 1868 et une condamnation pour abus de confiance en août 1869 et s'exila en Belgique, puis à New-York en 1880. En décembre 1888, la comtesse de Fossa présenta, avec le concours de son père et de son fils François, un spectacle intitulé Ombres françaises.

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      peintre attribution par source
    • Auteur de la source figurée :
      Murillo Bartolomé Esteban
      Murillo Bartolomé Esteban

      Peintre né à Séville, probablement le 31 décembre 1617 (baptisé le 1er janvier 1618), et mort dans la même ville le 3 avril 1682. Fils de Gaspar Murillo, médecin, et de Maria Pérez ; marié le 26 février 1645 à Beatriz Barera, dont il eut cinq enfants. Élève de Juan del Castillo puis de Pedro de Moya ; fondateur et président en 1660 de l'Académie des beaux-arts de Séville, fermée en 1674.

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      peintre

Toile en un seul lé, à tissage régulier et serré, préparation blanche, collée sur une plaque de contreplaqué après suppression du châssis ; cadre en bois mouluré et peint faux or.

  • Catégories
    peinture
  • Structures
    • support, rectangulaire vertical
  • Matériaux
    • toile, support, en un seul lé peinture à l'huile
    • bois, mouluré, peint faux or
  • Mesures
    • h : 239
    • la : 188
  • Précision dimensions

    Dimensions à l'ouverture du cadre. Montants et traverses du cadre : la = 12,5.

  • Iconographies
    • Immaculée Conception, ange, angelot
  • Inscriptions & marques
    • inscription concernant le donateur, peint, sur cartel
  • Précision inscriptions

    Inscription concernant le donateur (sur un cartel au bas du cadre, encore présent en 1969, aujourd'hui disparu) : DONNÉ PAR LE GOUVERNEMENT / DE LA RÉPUBLIQUE.

  • État de conservation
    • oeuvre restaurée
    • remaniement
  • Précision état de conservation

    La toile était en 1969 affectée de nombreuses lacunes, pliures et craquelures, d'un vernis jauni et d'un fort chanci. Elle a été restaurée au cours des dernières décennies ; le châssis a été supprimé à cette occasion et la toile collée sur une plaque de contreplaqué. En 1969, le tableau était encore fixé à la balustrade de la tribune, contre le mur occidental du vaisseau central ; il est actuellement relégué dans l'angle sud-ouest du collatéral sud.

  • Statut de la propriété
    propriété de la commune

Documents d'archives

  • Commande d'un tableau de l'Immaculée Conception à Mme de Fossa, 1870.

    Archives nationales, Paris : F/21/140, dossier 17
  • Attribution d'une copie de l'Immaculée Conception de Murillo par Mme de Fossa à l'église de Boulin, 1872.

    Archives nationales, Paris : F/21/4377, dossier 5
  • Livre des comptes, des recettes et dépenses de la fabrique de l'église de Boulin (1848-1880).

    Archives communales, Montsoué
    30 octobre 1872
  • Inventaire des biens dépendant de la fabrique (1906).

    Archives départementales des Landes : 70 V 24/3
Date d'enquête 2018 ; Date(s) de rédaction 2018
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel
Édifice
Église paroissiale Saint-Laurent de Boulin

Église paroissiale Saint-Laurent de Boulin

Commune : Montsoué
Lieu-dit : Boulin