Logo ={0} - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Laurent de Carcarès

Statue de l'autel de la Vierge : Vierge à l'Enfant, dite Notre-Dame de Carcarès

Dossier IM40007073 réalisé en 2018

Fiche

Dénominationsstatue
Appellationsdite Notre-Dame de Carcarès
Aire d'étude et cantonTartas est
AdresseCommune : Carcarès-Sainte-Croix
Emplacement dans l'édificechapelle sud (chapelle de la Vierge), retable

Cette statue, singulière au sein du corpus des Vierges landaises anciennes, est généralement datée du XIVe siècle par analogie avec d'autres œuvres apparentées, telle la Vierge de Sadirac (Gironde). Des liens plus lointains la rattachent probablement à des productions de l'Ile-de-France et de la Beauce du milieu du XIIIe siècle.

Bien que l'autel-retable qui l'abrite actuellement semble avoir été conçu pour elle en 1860, sa provenance n'est pas attestée pour les périodes antérieures. La monographie paroissiale de 1887-1888 mentionne, au-dessus de l'ancien autel de la Vierge, le tableau de l'Assomption exécuté par le curé Joseph Dubroca en 1748 et aujourd'hui appendu au mur sud de la chapelle. Il n'est donc pas exclu que l'arrivée de la statue à son emplacement actuel, voire à Carcarès même, ait été très tardive.

L'œuvre, qui a subi de nombreuses réfections au XIXe siècle (sans doute à l'occasion de son installation dans le retable), a été à nouveau restaurée vers 1995 avec l'ensemble de l'autel.

Période(s)Principale : 14e siècle , (?)

Statue monoxyle (à l'exception de quelques menus éléments restaurés au XIXe siècle), avec socle à angles coupés taillé dans la masse ; revers évidé ; vêtements et couronnes entièrement dorés à la feuille d'or ; carnations et chevelures peintes au naturel ; socle et trône peints en brun-rouge, coussin du siège peint en bleu.

Catégoriessculpture
Structuresrevers évidé
Matériauxbois, monoxyle peint, polychrome, doré à la feuille d'or à l'eau
Mesuresh : 115.0 (hauteur sans le socle)
la : 125.0 (hauteur avec le socle (dans la masse))
IconographiesVierge à l'Enfant, assis, trône, couronne
Précision représentations

La Vierge est assise sur un siège sans dossier, garni d'un coussin ; elle est vêtue d'une robe plissée à manches collantes et corsage à encolure ronde, serrée à la taille par une ceinture, sur laquelle est jeté un large manteau qui vient draper les jambes sur le devant, en de larges plis en cuvette. Elle tient sur sa cuisse gauche l'Enfant entièrement vêtu et bénissant. Les deux personnages, en position frontale, sont coiffés de couronnes fleuronnées.

État de conservationoeuvre restaurée
partie remplacée
repeint
Précision état de conservation

Statue restaurée vers 1995.

Statut de la propriétépropriété de la commune
Intérêt de l'œuvreÀ signaler
Protectionsclassé au titre objet, 1983/12/29
Précisions sur la protection

Inscrite avec l'autel le 12/11/1975, puis classée le 29/12/1983.

Références documentaires

Documents figurés
  • Statue de la Vierge à l'Enfant (état en 1990, avant restauration).

    Archives départementales des Landes : 1338 W 281
Bibliographie
  • CUZACQ René. Les statues de la Vierge dans l'Art ancien landais. Pau : Marimpoey, 1970.

    p. 10
  • LERAT Serge (dir.). Landes & Chalosses. Pau : Cairn, 1984.

    tome 1, p. 375

Liens web

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe