Copyright
  • (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Mugron
  • Commune Nerbis
  • Emplacement dans l'édifice collatéral sud, 1ère travée

Comme le signale le registre de la fabrique, cette statue de Jeanne d'Arc fut acquise en même temps que celle de saint Michel (réf. IM40006050), au cours du printemps 1919, dans le même esprit de célébration de la France victorieuse au sortir de la Grande Guerre. L'héroïne lorraine, béatifiée le 18 avril 1909, devait être canonisée peu de temps après, le 16 mai 1920. L'achat coûta 292 francs (217 pour la statue, 30 pour sa peinture, 45 pour le socle [id est : la console] et sa peinture). La sculpture porte la marque "A. VERMARE", qui désigne un célèbre modèle d'André-César Vermare (1869-1949), Prix de Rome de sculpture en 1899, fils de Pierre et frère de Frédéric Vermare, tous deux fabricants de statues. Le marbre original avait été exécuté pour l’église romaine de Saint-Louis-des-Français à l’occasion de la béatification de Jeanne en 1909.

La console d'origine, aux armes de la sainte, a été remplacée après la restauration intérieure de 2002 par une console à décor végétal.

Statue : socle homogène avec la figure, étendard rapporté. Console en plâtre polychrome.

  • Catégories
    sculpture
  • Structures
    • revers sculpté
    • intérieur partiellement creux
  • Matériaux
    • plâtre, moulé, peint, polychrome, peint
    • chêne, tourné, découpé, teint, faux bois
  • Mesures
    • h : 126 (hauteur de la statue sans l'étendard)
    • h : 158 (hauteur de la statue avec l'étendard)
  • Iconographies
    • sainte Jeanne d'Arc, armure, casque, épée, étendard
    • ornementation, feuille d'acanthe, grappe, godron
  • Précision représentations

    Jeanne est représentée au sacre de Charles VII, revêtue d'une armure argentée et d'une cotte fleurdelisée, portant l'étendard timbré de sa devise Jhesus Maria. La console d'origine porte l'écusson aux armes de la sainte entouré de lys. La console actuelle est ornée de feuilles d'acanthe à enroulements angulaires avec grappes de raisin, et de godrons sur le culot.

  • Inscriptions & marques
    • signature, en creux
  • Précision inscriptions

    Signature (sur le socle de la statue, à droite) : A. VERMARE.

  • État de conservation
    • repeint
  • Précision état de conservation

    La statue a été repeinte, assez grossièrement, à l'occasion de la restauration intérieure de l'église en 2002. La console d'origine a été remplacée en même temps.

  • Statut de la propriété
    propriété de la commune (incertitude)

Documents d'archives

  • Registre des délibérations du conseil de fabrique (1899-1921).

    Archives paroissiales, Nerbis
    année 1919
Date d'enquête 2014 ; Dernière mise à jour en 2016
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel