Logo ={0} - Retour à l'accueil
Église paroissiale Notre-Dame de La Roche-Posay

Retable du martyre de saint Laurent

Dossier IM86004005 réalisé en 2017

Fiche

Dénominationsretable
Appellationsdu martyre de saint Laurent
Aire d'étude et cantonVals de Gartempe et Creuse - Pleumartin
AdresseCommune : La Roche-Posay
Adresse : 6 rue
de Kerlouët
Cadastre : 1833 B 923 ; 2017 AM 245
Commune : La Roche-Posay Lieu-dit : La Merci-Dieu

Il est possible de deviner la date de 1685 inscrite dans le registre inférieur du retable, bien que celle-ci ne soit presque plus visible suite à l'effritement de la pierre. D'après la tradition locale, il aurait été retiré de l'église abbatiale de La Merci-Dieu et installé dans l'église paroissiale de La Roche-Posay dans les années 1830, à l'instar du retable de la Nativité.

D'après l'ancien curé de la paroisse de La Roche-Posay, M. Frouin, le retable de saint Laurent a eu une histoire mouvementée: il fut séparé en plusieurs pièces pour être renvoyé à La Merci-Dieu en 1874. Là, les différents fragments furent entreposés dans les restes de l'ancien cloître pendant plusieurs années. Il fut finalement remonté et réinstallé dans l'église Notre-Dame de La Roche-Posay en 1932. Aujourd'hui encore, il est visible dans le transept sud-est de l'église paroissiale.

Période(s)Principale : 4e quart 17e siècle , porte la date
Secondaire : 20e siècle , (?)
Dates1685, porte la date
Stade de création
Lieu de provenanceCommune : La Roche-Posay
Lieu-dit : La Merci-Dieu
Édifice ou site : église abbatiale Notre-Dame de La Merci-Dieu
Auteur(s)Auteur : auteur inconnu

La représentation du martyre de saint Laurent est réalisée en bas-relief. Le saint est nu, la partie haute de corps relevée et les jambes étendues sur le gril. Au premier plan, un homme apporte du bois pour alimenter les flammes. Alors qu'un soldat transperce le ventre du saint de sa lance, un autre soldat en armure, situé derrière saint Laurent, observe la scène en tenant sa hallebarde. Au sommet de la composition, deux angelots tiennent une palme et un encensoir, éléments souvent rattachés au saint. L'un des anges tend une couronne de fleurs vers le saint martyrisé.

Le reste du retable est similaire à celui de la Nativité: le bas-relief est bordé par une frise de feuilles d'acanthes et de feuilles de chênes sculptée sur tout son pourtour. Des pilastres d'ordre corinthien supportent un entablement et une frise d'acanthes et de feuilles de chênes, elle même surmontée par des vases et une croix. Il est difficile d'affirmer si la polychromie présente sur l’œuvre est ancienne ou s'il s'agit de repeints.

Catégoriessculpture, peinture
Matériauxpierre, polychrome

Iconographieschérubin
pilastre
pot
croix
guirlande
saint Laurent
Inscriptions & marquesdate, sculpté
Précision inscriptions

"1685"

État de conservation
Statut de la propriétépropriété de la commune
Protectionsclassé au titre objet, 1941
Précisions sur la protection

Classé au titre d'objet le 8 juin 1931.

Références documentaires

Bibliographie
  • Frouin, R. Quelques glanes d'histoire rassemblées, La Roche-Posay.

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Communauté d'Agglomération de Grand Châtellerault (c) Communauté d'Agglomération de Grand Châtellerault - Maturi Paul
Maturi Paul

Chercheur associé à la Communauté de Communes des Vals de Gartempe et Creuse (2015-2016), puis à la Communauté d'Agglomération de Grand Châtellerault (2017-...).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.