Logo ={0} - Retour à l'accueil

Restaurant et salle de bal, actuellement immeuble à logements

Dossier IA23006056 réalisé en 2009

Fiche

Destinationsimmeuble à logements
Parties constituantes non étudiéespuits, resserre, toit à porcs
Dénominationsrestaurant, établissement de danse
Aire d'étude et cantonCommunauté de communes du Pays Dunois - Dun-le-Palestel
AdresseCommune : Colondannes
Lieu-dit : Bourg
Cadastre : 2008 AN 0003

L'ancien restaurant et l'ancienne salle de bal datent vraisemblablement de la deuxième moitié du 19e siècle.

A l'origine, la maison donnant sur la rue était un restaurant tandis que la dépendance à l'arrière était une salle de bal. La passerelle reliant ces deux bâtiments, protégée par un auvent, permettait aux clients de passer de la salle de restaurant à la salle de bal.

Période(s)Principale : 2e moitié 19e siècle , (?)

Cet ensemble, situé dans le bourg, au lieu dit la Martinèche, se compose de deux logements distincts reliés par une passerelle, d'une resserre, d'un toit à porcs et d'un puits. Le premier logement, au sud, s'élève sur deux niveaux et compte trois travées. Son toit à longs pans en ardoise est surmonté de deux souches de cheminées en brique. La façade sud est enduite d'un crépi gris tandis que la façade nord est enduite d'un crépi blanc. Au sud, les ouvertures du rez-de-chaussée présentent des encadrements en pierre de taille peinte (blanc). A l'étage, les fenêtres ont des piédroits, des linteaux en arc segmentaire et des appuis en brique. Au nord, toutes les ouvertures présentent des encadrements en brique (appuis, piédroits et linteaux en arc segmentaire). L'accès à la porte d'entrée se fait par un escalier extérieur en béton qui permet également d'accéder à la passerelle reliant les deux logements. Cette passerelle, protégée par un toit à deux pans en ardoise, est bordée par un garde corps du côté route. Sous l'escalier se trouve la porte de la cave. Le deuxième logement, au nord, s'élève sur trois niveaux dont un étage de soubassement. Il est couvert d'un toit à longs pans en ardoise. La façade ouest, en bordure de route, est partiellement enduite et ne comporte aucune ouverture. Sur le pignon sud, l'étage de soubassement est occupé par un garage dont la porte est surmontée d'un linteau métallique avec écrous ornés. Au rez-de-chaussée, la porte et les fenêtres présentent des piédroits et des appuis en brique. L'espace sous les fenêtres ainsi que l'espace entre les fenêtres et la porte sont également en brique. A l'étage, l'unique fenêtre présente des piédroits et un linteau en arc segmentaire en brique. Sur la façade est, une porte avec encadrements en brique est accessible par un escalier extérieur en bois couvert par un pan de toit en ardoise. Dans le jardin, à l'est (en bordure de passerelle), se trouvent une resserre et un toit à porcs accolés. La resserre est couverte d'un toit à un pan en ardoise surmonté d'une souche de cheminée en brique tandis que le toit à porcs est couvert en tuile mécanique. Ces deux bâtiments, construits en moellon de granite, présentent des ouvertures avec encadrements en bois. Dans le jardin, près de l'escalier en bois, un puits complète l'ensemble.

Mursgranite moellon crépi
granite moellon
granite pierre de taille
brique
fer
bois
Toitardoise, tuile mécanique
Plansplan rectangulaire régulier
Étages1 étage carré
Couverturestoit à longs pans
toit à un pan
Escaliersescalier hors-oeuvre : escalier droit en maçonnerie
escalier hors-oeuvre : escalier droit en charpente
Typologiesmaison de bourg
Statut de la propriétépropriété privée
(c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel (c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel ; (c) Département de la Creuse - Pacquot Eglantine
Pacquot Eglantine

Chargée de recherche, Conseil départemental de la Creuse, 2010


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.