Logo ={0} - Retour à l'accueil

Redoute du Grouin

Dossier IA00043005 réalisé en 1986

Fiche

Dossiers de synthèse

AppellationsRedoute du Grouin
Dénominationsredoute
Aire d'étude et cantonÎle de Ré - Île de Ré
AdresseCommune : Loix
Lieu-dit : Marais du Grouin
Cadastre : 2014 AI 302

Le premier projet de la batterie, dessiné en 1734 par Pretteseille, est finalement réalisé en 1742. Elle forme un épaulement demi-circulaire abritant un corps de garde pour 24 hommes avec une pièce pour le gardien, une autre pour l'artillerie et une troisième pour le dépôt de munitions. Elle protège la fosse de Loix qui est le principal mouillage de l'île et le plus sûr par mauvais temps. Elle croisait les feux avec la batterie de la Moulinatte. En 1755, la batterie est armée de trois pièces de canon, elle est alors "en mauvais état" (AD 17, Génie, Ile de Ré, art. 1, n°14, 1755). Un projet d'armement de quatre pièces de 36, proposé en 1788, est réalisé pendant la Révolution en même temps qu'un fourneau à rougir les boulets.

La batterie est désarmée en 1814, elle est classée parmi les ouvrages à conserver et à renforcer en 1841. De nombreux projets élaborés entre 1846 et 1860 aboutissent à la construction de l'ouvrage actuel par et pour l'Etat entre 1861 et 1863. La batterie est alors pourvue d'un corps de garde défensif du type n°3 tel que prévu par la circulaire du ministre de la Guerre du 31 juillet 1846. Il se compose d'un logement d'officier et d'un logement de gardien, il est prévu pour accueillir 20 hommes. En 1869, la batterie est en bon état et renferme un magasin à poudre pour 8000 K. Elle est déclassée en 1881, elle est remise aux Domaines en 1948, puis vendue à un particulier en 1949. Elle est restaurée en 2004.

Période(s)Principale : 2e quart 18e siècle , daté par source , (détruit)
Principale : 3e quart 19e siècle , daté par source
Dates1742, daté par source
1860, daté par source
Auteur(s)Auteur : Pretteseille

L'ouvrage est situé à la pointe nord de l'île, dite pointe du Grouin, à l'est du village de Loix. La position de batterie de cet ouvrage était constituée par une levée de terre non revêtue, de plan pentagonal, qui avec le temps a été totalement érodée par la mer. Il ne subsiste plus de l'ouvrage que le réduit accessible par un pont-levis. D'un modèle très répandu sur les côtes au XIXe siècle, il est le seul de l'île à nous être parvenu intact. Il est construit en pierre calcaire de petit et moyen appareil. De plan rectangulaire, il se compose d'un sous-sol, d'un rez-de-chaussée divisé transversalement par trois pièces et est couvert d'une terrasse.

A l'extérieur, les ouvertures ont été modifiées. Les murs latéraux étaient, à l'origine, percés de quatre meurtrières surmontées de deux fenêtres en demi-lune et de deux bretèches. Les élévations antérieure et postérieure étaient semblables mais ne présentaient que deux meurtrières. La façade comptait, de plus, une petite ouverture carrée sous une porte à pont-levis.

IVR54_19731701670N Voir POP

Murscalcaire petit appareil
calcaire moyen appareil
Toitpierre en couverture
Étagessous-sol, rez-de-chaussée
Couvrementsvoûte en berceau
Couverturesterrasse
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Service historique de la Défense, Vincennes. Ile de Ré, carton 1, n°33 (1734), n° 43, 44 (1753) ; carton 3 ; carton 4. Citadelle de Saint-Martin

    Service historique de la Défense, Vincennes : Ile de Ré, carton 1, n°33 (1734), n° 43, 44 (1753) ; carton 3 ; carton 4
  • Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle. 12 J sup. 37, CR 141 : Génie militaire. 1739-1858 : Ile de Ré, Atlas des bâtiments militaires

  • Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle, 12 J sup. 38, CR 142. 1755-1824 : Atlas des plans d'artillerie de l'Ile de Ré

  • Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : Génie, Ile de Ré, art. 1er, n° 8 (1734), 14 (1755), 36 (1788), 71 (An IX), 125 (1841) ; art. 2, n°281, 295 (1838-1840)

Liens web

(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel ; (c) Communauté de communes de l'Île de Ré (c) Communauté de communes de l'Île de Ré - Truttmann Philippe - Pon Charlotte - Aoustin Agathe
Aoustin Agathe

Chargée de mission Inventaire. Communauté de communes de l'Ile de Ré (2013- 2020)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.